Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Deux ordinations le 1er juillet 2018 à Tours (37)

Connaissez-vous Alexandre et Pierre ? Tous deux seront ordonnés dimanche 1er juillet en la cathédrale St-Gatien, à 15h30, par Mgr Aubertin. Voici leur portraits…

ALEXANDRE BROUILLET sera ordonné DIACRE en vue du sacerdoce

« A » comme Alexandre.

Non pas « le Grand », car Alexandre – le nôtre ! – n’a ni la renommée de l’illustre conquérant ni ses ambitions.

« A » plutôt comme « Amos », le prophète de l’Ancien Testament ; Amos, un homme humble saisi par Dieu.

A plus d’un titre, Alexandre Brouillet lui ressemble.

Né à Orléans, en 1990, il grandit à la campagne, avant  de s’installer, en 2009, à Tours, pour ses études.

« Mes parents m’avaient fait baptiser, mais n’avaient aucun lien avec  l’Eglise. C’est  grâce à une amie que j’ai découvert celle-ci et que, lors d’une messe de Noël, touché par la foi des gens, je me suis demandé : « Qui est Dieu » ? »

Cette interrogation est le début d’une quête spirituelle qui le conduit, pendant deux ans, à lire la Bible. « Je ressentais une grande joie de me sentir aimé de Dieu, mais j’avais peur également d’aller plus loin, ne connaissant personne. »

L’idée lui vint alors de s’adresser à un prêtre. « Il m’a conseillé d’aller à l’aumônerie étudiante et c’est là-bas que l’appel initial à devenir chrétien s’est transformé en appel au sacerdoce. »

Suit un an d’accompagnement spirituel et, au bout, la décision d’entrer au séminaire.

« Mgr Aubertin m’a envoyé au séminaire des Carmes, à Paris. J’y ai notamment redécouvert et approfondi la Lectio Divina, que j’apprécie beaucoup, et c’est dans les paroisses St-Augustin (8e arrondissement) et  St-Pierre de Montrouge (14e) que j’ai fait l’apprentissage de la vie pastorale. »

Ses préoccupations ? « Les pauvres. Ce que vous avez fait au plus petit d’entre les mieux, c’est à moi que vous l’avez fait… »  Normal, penserez-vous peut-être, nous sommes dans le diocèse de saint Martin. Mais que de chemin parcouru pour Alexandre ! Depuis sa naissance, un 25 décembre ( !), à son ordination diaconale, le 1er juillet…

B.V.

PIERRE FOUQUIER sera ordonné prêtre

D’où vient la vocation ? D’un appel, certainement, et de rencontres, bien souvent. De ce point de vue, Pierre Fouquier n’échappe pas à la règle. Et s’il est entré au séminaire, celui de Toulouse, tout d’abord, en 2012, puis celui d’Orléans, en 2014, c’est parce qu’il a côtoyé, notamment, dans son enfance, deux prêtres. Un à Saint-Epain, l’autre en Savoie. « Deux belles figures de prêtres, avec des tempéraments différents, mais tous deux amoureux du Seigneur. » N’allez toutefois pas en déduire que sa voie était toute tracée. Entre le génie civil, qu’il a étudié à St-Gatien, à Tours, où il fait toute sa scolarité, et Le génie du christianisme, il y a un pas. Tout comme il peut s’écouler beaucoup de temps entre un appel et une réponse.

Pierre a donc cherché. A Paray-le-Monial, après le bac, où pendant 1 an, il suit l’école d’évangélisation de l’Emmanuel. A L’Île-Bouchard, également, via le « cycle du curé d’Ars ». En parallèle, Pierre prend conscience que la vie de couple et la vie de famille ne l’attirent pas, mais ce n’est qu’au bout de quelques mois qu’il se dit que la vie de prêtre semble faite pour lui.

Prêtre, oui, mais pas n’importe où. Pierre a le mal du pays. Il revient à Tours et rejoint les séminaristes du diocèse. « J’ai eu des moments de doute, car j’avais l’impression que les gens attendaient trop de moi… » Et il est vrai que la charge peut effrayer.

Mais c’est serein que Pierre a franchi un cap, le 21 octobre dernier, en l’église Notre-Dame-la-Riche, à Tours, en devenant diacre et en se mettant au service de l’Eglise. « Les hommes, dit-il, construisent trop de murs et pas assez de ponts. J’aimerais être un pont entre les hommes et Dieu ».

Le voici donc prêt à porter sa pierre à l’édifice…

B.V.

A noter :

Vous pouvez participer aux ordinations le 1er juillet, mais aussi aux différentes activités proposées ci-dessous.

Samedi 30 juin

18h30 : vêpres à la chapelle St-Michel (à l’angle de la rue du Petit Pré et la rue des Ursulines) ;

19h15 : repas (tiré du sac) au presbytère de la cathédrale (1 rue Racine) ;

20h30 : RDV sur le parvis de la cathédrale pour une introduction à la “Marche avec les Saints” (en bord de Loire)

21h15 : veillée à l’église St-Julien sur le thème : ” Où sera ta pierre ?”

Dimanche 1er juillet

15h30 : ordinations à la cathédrale

17h30 : verre de l’amitié à la Maison diocésaine

A noter :

A l’occasion du « pèlerinage VTT » du doyenné d’Amboise, plusieurs activités ouvertes à tous les jeunes du diocèse sont proposées dimanche 1er juilletà la Maison diocésaine (Chapelle). Elles tournent autour des « vocations » :

  • 10h30 : concert du groupe « Jubilate Pop Louange » ;
  • 11h30 : témoignage d’Elodie (novice) ;
  • 12h/12h30 : pique-nique ;
  • 13h30 : témoignages d’Alexandre Brouillet et Pierre Fouquier avant leur ordination.

NLQ #Sorties/Animations

11 novembre 2017 : Festival St Martin et Foire de la St Martin à Tours et à l’Île Bouchard (37)

Festival saint Martin, festival du partage

Programme provisoire, à la date du 3/10/2017 :

11 novembre (Tours)

  • 8h45 : messe de l’armistice à la basilique
  • 11h : messe des pèlerins
  • 12h30 : « repas partagé » à l’église St-Julien en lien avec différentes associations caritatives
  • 15h30 : messe solennelle à la cathédrale St-Gatien, présidée par Mgr Aubertin
  • 17h : témoignages de jeunes et pique-nique à la Maison diocésaine
  • 20h30 : veillée de louange avec le groupe HOPEN à l’église St-Julien (Tarif : 10 €)

Foire de la Saint-Martin à L’Ile-Bouchard

Stand paroissial 11 novembre

La paroisse continue de participer à la brocante du 11 novembre à L’Ile-Bouchard pour contribuer à la restauration de l’église St Gilles par le biais de l’Association St Gilles.

Du lundi au vendredi, de 14h30 à 17h30, vous pouvez apporter des petits meubles et objets propres, à la Maison Paroissiale.

 

En France #NLQ

Du 24 juin au 2 juillet : la 7° nuit des églises

La 7ème édition de La Nuit des églises, évènement national français lancé par la Conférence des évêques de France, se tiendra du 24 juin au 2 juillet 2017.
Cette initiative est soutenue par Mgr Bernard-Nicolas Aubertin, archevêque de Tours et chargé des questions d’art sacré pour la Conférence des évêques de France.
À quelques jours du début de l’événement, partout en France, des églises ont déjà répondu à cette invitation : ouvrir leurs portes le temps d’une ou plusieurs soirées et ainsi permettre la découverte de ce patrimoine à travers des programmes culturels, artistiques et spirituels, tout en faisant l’expérience de la rencontre.
Pour cette nouvelle édition, le concept a évolué et il s’adresse maintenant à un réseaux plus élargi. La Nuit des églises n’invite pas seulement les communautés paroissiales à s’investir mais incite également les mouvements et associations locales, les aumôneries de jeunes, les congrégations religieuses, etc. à organiser cet évènement culturel et missionnaire. Le but est que chacun puisse localement, selon sa sensibilité, ses affinités et ses compétences, proposer l’ouverture d’une église pour une nuit (ou une soirée) afin que la communauté parvienne à se rassembler autour d’un projet.
Enfin, un changement de période a été opéré. Jusqu’à présent, cette nuit exceptionnelle se limitait au seul premier samedi du mois de juillet. Cette année, les communautés locales pourront ouvrir leur église selon leurs possibilités entre le 24 juin et le 2 juillet 2017. Un évènement paroissial déjà existant ou programmé pendant cette semaine peut devenir un évènement « Nuit des églises ».
Les programmes qui se préparent permettront encore de découvrir autrement ces édifices pas comme les autres, leur architecture, leur décor et leurs trésors, sans oublier leur atmosphère, sous une lumière nouvelle.
Née en 2011, cette invitation, simple et profonde, veut permettre aux visiteurs de se sentir chez eux au sein de l’Église et dans l’église. Elle s’adresse aux communautés paroissiales et aux habitants dont ces églises sont le cadre de vie quotidien mais qu’ils ne connaissent pas forcément.

Plus de 600 églises participent aujourd’hui à cet évènement. Selon Mgr Jean Legrez, archevêque d’Albi et initiateur du projet, « cet événement répond à une double mission : d’une part permettre aux communautés chrétiennes locales, même dans les plus petits villages, de faire vivre ou de se réapproprier leur église, lieu de leur histoire et de leur enracinement ; d’autre part ouvrir leurs portes et accueillir largement tous ceux qui se présentent : artistes, visiteurs, curieux, personnes qui s’interrogent etc. Lors d’une même semaine, partout sur le territoire de notre pays, cela constitue un signe fort d’unité et de manifestation vivante de l’Église rendue visible à travers nos églises ».

Renseignements

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

« Cap’e saint Martin » : grand rassemblement diocésain à Tours pour l’Ascension

Un grand rassemblement diocésain, avec près de 500 confirmations, aura lieu au parc des expositions de Tous jeudi 25 mai 2017.

Cap’e saint Martin, tel est le nom du dernier grand rassemblement de l’Année Saint Martin, le jeudi 25 mai, jour de l’Ascension, au Parc des expositions de Tours. On y attend quelque 7000 personnes.

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES :

Ouverture des portes à 13h – Prévoir d’arriver à 15h au plus tard (en raison des contrôles de sécurité).

Parking gratuit pour tous

Entrée du Grand Hall accessible :

  • soit par « l’accès piétons » (après avoir garé son véhicule sur le parking situé avenue Camille Chautemps) ;
  • soit par « l’accès parking » du parc des expositions (voir plan ci-dessous à télécharger).

7000 places assises à l’intérieur du Grand Hall

Plan d’accès à télécharger

PROGRAMME

  • 13h : ouverture des portes au public ;
  • 13h15 / 14h15 : animations musicales et vidéos en lien avec l’Année Saint Martin ;
  • 14h15 / 15h : les fruits de l’Année Saint Martin (retour en images, témoignages…)
  • avec RCF Touraine Saint Martin ;
  • 15h / 15h25 : animations, chants (avec, notamment, la Maîtrise de la Cathédrale de Tours) ;
  • 15h30 : MESSE présidée par Mgr Aubertin. Au cours de celle-ci, près de 500 personnes seront confirmées.
  • 17h30 : Fin de la célébration

Présentation de la journée par le père Christophe Raimbault, vicaire général…

Où en est l’Année Saint Martin ?
Nous sommes dans la seconde phase de cette année. Souvenez-vous : la 1re phase, lancée en novembre 2015, était une année de découverte ou redécouverte de saint Martin ; la seconde, depuis juillet 2016, est celle de la rencontre et de l’envoi en mission à la suite de saint Martin.

Une rencontre de qui, de quoi ?
Une rencontre des hommes et des femmes de notre temps, et en particulier des plus petits et des plus abandonnés, avec l’esprit qui poussa, jadis, saint Martin sur les chemins.

Est-ce cet esprit qui soufflera le 25 mai au Grand Hall du Parc des expositions ?
Oui, à n’en pas douter, c’est le même esprit, l’Esprit-Saint qui soufflera sur notre assemblée, et en particulier sur les quelque 400 confirmands attendus ce jour-là.

Qui sont ces confirmands ?
Ce sont des jeunes, pour la plupart, des lycéens. Ils seront entourés de leurs proches. Ce sont aussi des adultes qui n’ont jamais reçu la confirmation. Ils viennent de tout le diocèse.

Qui d’autre sera présent ?
Enormément de monde, nous l’espérons, comme en 2003 et 2009. Donc des baptisés des 7 doyennés, mais aussi trois autres évêques autour de Mgr Aubertin, les prêtres de notre diocèse, les diacres, la Maîtrise de la cathédrale, le chœur diocésain, des musiciens, et toutes les personnes grâce auxquelles ce rassemblement sera possible (des équipes sécurité, liturgie, logistique, entretien…).

Qu’y-a-t-il de prévu ce jour-là ?
Une rencontre ! Celle d’un peuple, bien sûr, avec son évêque, celle de fidèles autour de saint Martin, et celle de vous, de moi, de nous tous, autour de notre Dieu. C’est la même foi qui nous conduira jusqu’au Parc des expositions, c’est la même joie qui nous animera.

Par quoi cela va-t-il se traduire ?
Ce rassemblement sera le point d’orgue de notre Année Saint-Martin. Aussi, allons-nous mettre à l’honneur notre saint patron pendant les 2 heures qui précèderont la messe. Lui, mais aussi des lieux, des événements qui ont marqué ces 18 derniers mois, et des personnes qui se sont laissé toucher par son message.

Ce sera, en quelque sorte, une grande rétrospective ?
Ce sera surtout une invitation à aller plus loin ! Comme l’indique le nom de ce rassemblement, nous serons invités à garder le « cap » donné par saint Martin, ou à nous y engager, si ce n’est déjà fait. Et comme disent les enfants : « cap’e ou pas cap ‘e ? »…

D’un point de vue pratique, à présent, comment pourra-t-on prendre part à « Cap’e saint Martin » ?
Vous pourrez y aller en voiture car il y a des milliers de places de parking tout autour du Grand Hall. Renseignez-vous, néanmoins, dans votre paroisse pour savoir si celle-ci envisage de mettre un car en place. Une fois garés, prenez la direction de l’entrée du Grand Hall – ce sera fléché – et n’oubliez pas une petite bouteille d’eau.

Source

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Toulon – Festival Art et Foi et messe des artistes

Le Festival Art et Foi est un événement destiné à tous les artistes peintres, sculpteurs, musiciens et les artistes scéniques qui ont le désir de partager de leur foi et mettre leurs dons au service de l’évangélisation.

Concerts, spectacles, exposition… Le programme, riche, est à découvrir sur le site du Festival.

A noter en particulier :

  • une veillée d’adoration, le jeudi 11 mai, à l’église Saint-Louis (3, Rue Louis Jourdan), à partir de 20h
  • la messe des artistes, le dimanche 14 mai à 10h30, à la cathédrale, présidée par Mgr Aubertin, évêque de Tours. C’est le point d’orgue du festival : les artistes se rassemblent pour rendre grâce au Seigneur pour leurs dons et leurs talents, un don de Dieu. La messe sera animée par les artistes musiciens et chanteurs ayant participé au Festival :
    – les Petits Chanteurs de St Marc
    – la Communauté Recado,
    – la Chorale de la Cathédrale
    et de nombreux autres artistes …

    A l’issue de la messe : verre de l’amitié sur le parvis de la cathédrale

    Après la messe un repas avec les artistes, Mgr Rey et Mgr Aubertin est organisé. Vous êtes les bienvenues. Inscriptions obligatoires.

Tarifs : 15 € adulte, 10 € enfants

Brèves

Bénédiction du presbytère rénové de l’Ile-Bouchard

Ce samedi 18 mars, Mgr Aubertin célèbre la messe de 11h15 à l’île-Bouchard et bénit le presbytère rénové et la nouvelle maison paroissiale.

De 15h à 17h : après-midi portes ouvertes.

Source