Annonces #Conférences/Formations #NLQ

La 70e miraculée de Lourdes à Laval (53) le 6 avril 2019

Soeur Bernadette Moriau, la 70e miraculée de Lourdes reconnue par l’Eglise, viendra témoigner les 6 et 7 avril prochains, à la veille du départ du pèlerinage, et en clôture du périple des reliques de Ste-Bernadette dans le département. Rendez-vous le samedi 6 avril à 20h30 en la cathédrale de Laval.

Un miracle reconnu

Sœur Bernadette Moriau, née à Raismes, dans le diocèse de Cambrai, s’était rendue à Lourdes en juillet 2008 avec les pèlerins de son diocèse. Souffrant d’une maladie des racines lombaires et sacrées, connue sous le nom de « syndrome de la queue-de-cheval », elle était alors handicapée et appareillée… C’est la première fois qu’elle se rendait à Lourdes en tant que malade. Sur place, elle reçoit le sacrement de la réconciliation puis celui des malades.

Je n’avais jamais demandé la guérison, mais j’ai senti cette présence de Jésus à la basilique saint Pie X, pendant la procession du Saint Sacrement, au milieu des fauteuils roulants, confie la religieuse de 79 ans.

De retour à Bresles, dans la chapelle de ma communauté, j’ai revécu la joie intense ressentie à Lourdes quelques jours avant, puis une chaleur intense dans mon corps. Une voix m’a dit d’enlever mes appareils, ce que j’ai fait comme dans un acte de foi. Depuis, j’ai arrêté la morphine et les lourds traitements…

Face aux journalistes l’interrogeant, la « miraculée » de Lourdes avait lancé, le 13 février dernier : Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire, reprenant ainsi les mots de sainte Bernadette.

Depuis l’an dernier, les sanctuaires de Lourdes acceptent les pérégrinations des reliques de Ste Bernadette. Dans le reliquaire, qui pèse 120 kg, se trouve un fragment d’une côte de Bernadette prélevé à Nevers sur le corps intact de la sainte.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 2 avril 2019 : “Faisons confiance à notre Jésus, qui peut tout !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Jn V, 1-16 :

Version audio seule.

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Témoignage de Bernadette Moriau, 70e miraculée de Lourdes le 26 février 2019 à Olonne-sur-Mer (85) & le 27 février à La Rochelle (85)

Sœur Bernadette Moriau viendra témoigner de sa vie de miraculée…
Ses questions, ce qu’elle a dû transformer de sa vie…
Et finalement nous interroge :
Veut-on réellement être sauvé ? Pas si simple…

Mardi 26 février 2019
Pour tous
20h30 – Eglise – Olonne-sur-Mer
&
Mercredi 27 février 2019
Pour tous
20h30 – Eglise St Sauveur – La Rochelle

Annonces #En France #NLQ

Prions les bienheureuses martyres d’Orange pour un miracle le 11 février 2019

Pour que les 32 religieuses, Bienheureuses martyres d’Orange soient canonisées, il suffit d’un miracle. Nous allons le demander ensemble dans une grande prière en France et à travers le monde, à l’occasion de la Journée Mondiale du Malade, le 11 février prochain.

A disposition des prêtres un livret de prière.
A disposition de tous : une image avec la demande de canonisation et d’intercession.

Le secrétariat de la Cause de Canonisation des 32 Bienheureuses martyres d’Orange met à disposition :

  • un livret réservé aux prêtres, pour vivre une Veillée de Prière pour les malades, par l’intercession des Bienheureuses.
  • un document «  Qui sont les Bienheureuses  ?  », disponible pour les personnes qui veulent vivre une première découverte des Bienheureuses martyres.
  • une image avec la prière officielle pour demander la Canonisation, à distribuer largement.
  • possibilité de soutenir la Cause de Canonisation en faisant un don ICI

Vous pourrez trouver la prière officielle (traduite dans différentes langues) pour demander la canonisation des 32 bienheureuses martyres d’Orange ici.

Infos pratiques

Courrier à l’adresse postale suivante : Postulation Canonisation Martyres d’Orange – Archevêché d’Avignon – BP 40050 – 84005 Avignon Cedex
Contact : postulateur@diocese-avignon.fr : pour demander les documents, en précisant bien votre nom, prénom et adresse postale où les envoyer.

(source)

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 5 février 2019 : “Le miracle, pour exister, a besoin de la foi de l’homme dans le Christ !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Mc V, 21-43

Version audio seule.

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Conférence de Philippe Quentin : “Un scientifique face au miracle” le 25 janvier 2019 à Navarrenx (64)

La paroisse Saint-François-Xavier de Navarrenx accueille, vendredi 25 janvier 2019 à 20h30, 5 rue Saint Germain, M. Philippe Quentin, professeur émérite de physique à l’Université de Bordeaux et ancien chef de laboratoire au CNRS, pour une conférence intitulée “Un scientifique face au miracle”.
Entrée libre. Venez nombreux !

Renseignements : paroissenavarrenx64@gmail.com

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 19 novembre 2018 – “C’est la foi qui fait les miracles !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Lc XVIII, 35-43

Version audio seule.

Culture #Doctrine / Formation

1931 : le miracle du Sang du Crucifié. Du sang coule d’une croix en métal

Lu sur orthodoxologie :
Voici le miracle qui se produisit dans le grand village de Kalinovka.

A côté de la sucrerie, se trouvait une église près de laquelle s’élevait une grande croix de bois qui portait, peinte à l’huile sur fond métallique, l’image du Crucifié.

Le 1 septembre 1931, le comité du parti communiste arriva sur les lieux pour fermer l’église. Il apportait avec lui, toute prête, une « décision unanime du peuple » signée par tout le monde, paraît-il, afin de justifier la fermeture du sanctuaire pour « inutilité », mais les femmes commencèrent à crier : « Fermez d’abord vos synagogues si elles ne vous sont pas utiles ! Nous, nous voulons nos églises ! »

Au son de tout ce vacarme, les ouvriers surgirent de l’usine tandis que bientôt les paysans s’assemblaient aussi. Un des représentants du pouvoir ordonna à la foule de se disperser immédiatement avec menace de faire tirer sur elle. Pour effrayer cette manifestation, les soldats tirèrent en direction du Crucifié. Une des balles atteignit l’Homme-Dieu au côté droit, un peu au-dessous de la poitrine. Un flot de sang jaillit du trou !

 

Atterrée, la foule des paysannes et des ouvriers tomba à genoux et se mit à prier.

Quand la nuit arriva, près de trente mille personnes, venues des villages alentour était réunie là pour rendre hommage à Dieu. Des émissaires de la Tchéka avaient également été dépêchés sur les lieux et ils s’était produit quelque chose d’étonnant. Dès leur arrivée, les chevaux de la police secrète s’étaient cabrés pour s’enfuir comme une flèche, en bondissant malgré tous les efforts de leurs cavaliers pour les retenir.

Devant toute la foule, un hébreu, employé à l’usine demanda le baptême pour lui, sa femme et les deux enfants. Il le reçurent en présence de tout le monde.

Le journal « Izviestia » écrivit ensuite que « les soldats, par plaisanterie, avaient tiré sans but défini et qu’une des balles avait atteint le Christ fait de fer déjà vieux et rouillé ; un liquide qui s’y était formé avait coulé de la « blessure », liquide mélangé à de la rouille. Voilà pourquoi quelques têtes folles s’étaient imaginées que c’était du sang ».

Le sang continua à couler jour après jour. Beaucoup de gens y trempèrent leurs mouchoirs blancs, afin de le conserver. Il vint aussi un médecin juif qui préleva de ce sang pour l’analyser. Il revint le lendemain.

« Quels résultats avez-vous trouvé, camarade docteur ? »
« Je vais vous dire la vérité que c’est du sang humain » répondit l’hébreu les yeux pleins de larmes en faisant le signe de la croix.

Les paysans et les ouvriers reprirent courage et sortirent leurs icônes cachées, pour les mettre à nouveau dans leurs maisons, sans s’émouvoir des menaces que leurs faisaient les communistes.

 

Archiprêtre Michel Polsky, “Les nouveaux martyrs de la terre russe” éditions « Résiac », 1976
Смотрите виртуальный Музей Новомучеников земли Архангельской

NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 6 septembre 2018 – “La fécondité de notre vie dépend de notre union à Dieu”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici  Lc V, 1-11

Version audio seule.

Brèves #NLH #NLQ

Lourdes ridiculisée par France Inter

« Tu es aveugle des yeux, il te manque une jambe, tu fais pipi vert fluo, (…) va à Lourdes camarade ! (…) Pour 1 000 euros tu passeras la nuit avec la 70ème miraculée, sœur Bernadette Moriau »

Voici le genre de plaisanterie ignoble tenue sur France Inter ce 12 février 2018, le lendemain du jour où les catholiques fêtaient Notre Dame de Lourdes et le 160e anniversaire de la première apparition de la Vierge en ce lieu !

Encouragé par l’hilarité des journalistes présents en studio, l’humoriste Daniel Morin a multiplié les sarcasmes contre le plus important pèlerinage de France et sœur Bernadette dont l’Eglise vient de reconnaître la guérison miraculeuse.

 

Indignés certains ont lancé une pétition auprès du ministre de la culture