Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Rencontre avec le Père Jacques Mourad Un moine en otage – Le 12 octobre 2019 à Boulogne (92)

Rencontre avec le Père Jacques Mourad
Un moine en otage – Le combat pour la paix d’un prisonnier des djihadistes
Samedi 12 octobre à 20h30
Centre Saint Jean, 44 rue de l’Est, Boulogne-Billancourt (92)
Recontre organisée par le Centre Saint Jean, en partenariat avec l’Œuvre d’Orient, le diocèse de Nanterre et la Fondation Sainte-Geneviève, 
animée par Guyonne de Montjou, journaliste au Figaro Magazine 
Jacques Mourad, moine et prêtre syriaque originaire d’Alep, est enlevé par Daech le 21 mai 2015. Il est resté cinq mois aux mains de ses ravisseurs.
Il fait l’expérience de la torture, de l’horreur et de la dépression, trouvant refuge dans la prière.
A travers ce récit simple, profond et captivant, le père Jacques Mourad nous fait vivre  l’expérience de sa captivité par l’État islamique.
Transformé par cette expérience, il développe une réflexion profonde, qui évolue au fil de sa captivité et donne un éclairage précieux sur l’avenir de l’islam et des relations entre chrétiens et musulmans au Moyen-Orient. 
Son récit nous fait découvrir la vie des chrétiens d’Orient, le conflit en Syrie, la réalité de Daech, mais aussi la manière dont nous, Occidentaux, pouvons œuvrer pour la paix, ici et maintenant.
Rencontre exceptionnelle, avec un homme pour qui la foi, l’espérance et l’amour seront toujours les plus forts.
Jacques Mourad vit aujourd’hui auprès des réfugiés en Irak.
Un moine en otage a été publié le 29 mai 2018 par les Editoins de l’Emmanuel.
Il a reçu le Grand Prix littéraire 2019 de l’Œuvre d’Orient, des mains de Mgr Aupetit.
Inscription et billetterie : 
Cette rencontre sera accompagnée de la présentation de l’exposition de l’Œuvre d’Orient :
« Le mystère copte, voyage aux sources égyptiennes du christianisme ».
CONTACT PRESSE : Diane Borione
06 61 53 53 70

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Fondacio : Retraites révisions d’examen du 24 février au 1er mars / du 7 au 12 avril / du 23 au 28 avril / du 29 avril au 4 mai 2019 sur l’île saint Honorat (06)

Tu as entre 17 et 25 ans ? Fondacio et l’Abbaye de Lérins te proposent une retraite-révision d’examens sur le thème “confiance en moi et en mon avenir”.

Depuis plusieurs années, durant les vacances de Printemps, Fondacio propose les sessions révisions pour les lycéens et étudiants (bac et post-bac).

Sur chaque session, nous accueillons une vingtaine de lycéens et d’étudiants, de tous milieux et spécialités différentes. Nous souhaitons que chaque jeune puisse prendre confiance en lui et en son avenir.

Cinq jours pour :

– Réviser sereinement
– Prendre confiance en soi
– Gérer son stress
– Vivre des relations constructives

Au programme :

– Eveil, mise en forme
– 9H à 12H : révisions
Pause déjeuner
– 14H00 à 17H00 : révisions (possibilité de travailler 2h de plus)
Pause
– 18H30 à 19H15 : rencontre avec un moine
Pause Dîner
– 21H00 à 22H30 : atelier d’expression et communication.

Sur place :

– Révisions tous ensemble dans une même salle en autonomie
– Possibilité de réviser davantage (1 à 2 heures de plus)
– Accès WIFI à disposition
– Possibilité de participer aux offices

Lieu :

Sur l’île saint Honorat, proche de l’abbaye de Lérins.
Dates
– du dimanche 24 février au vendredi 1er mars 2019 : réservée aux étudiants post-bac
– du dimanche 7 au vendredi 12 avril 2019
– du dimanche 23 au vendredi 28 avril 2019
– du dimanche 29 avril au vendredi 4 mai 2019

Transport :

– Arrivée le dimanche par bateau de 15h ou celui de 16h (dernier bateau) et départ le vendredi à compter de 14h30.
– Train jusque Cannes puis prendre une navette jusque l’île saint Honorat.
– Il n’est pas possible d’arriver avant ou de repartir après les horaires de la session.

Plus d’informations // 07 86 11 27 84

Culture #NLH #NLQ

La prière de la bière… officielle ! – Divine Box

Saviez-vous qu’il existe une prière de la bière, officielle et écrite par le Vatican lui-même ? Elle fut même écrite il y a plusieurs siècles ! Ce mois-ci Divine Box vous propose de la découvrir, pour (pourquoi pas ?) la mettre à votre tour en pratique !  🙏

Bénédiction de la bière dans la cathédrale de Bruxelles, le jour de la saint Arnoult de Soisson, saint patron des brasseurs belges / Crédit photo : Aleteia

Prière de la bière : un peu d’histoire… 🕰

La prière pour la bière, ou plus exactement la bénédiction de la bière, est officiellement apparue… il y a quatre cents ans ! Elle a été introduite en 1614 par le pape Paul V, dans le « Rituale Romanum ». Il s’agit du manuel de liturgie catholique, toujours utilisé de nos jours par les prêtres et religieux, bien que régulièrement mis au goût du jour ! Le chapitre VIII est intitulé « Bénédictions des choses ordinaires » : il propose des prières pour tout un tas de choses… ordinaires ! Tous les objets du quotidien (ou presque) s’y côtoient : le fromage, les animaux, les cartables, les bateaux de pêche, les outils d’alpinisme et… la bière bien sûr ! Les religieux ont beau être spirituels, ils n’en sont pas moins amoureux des spiritueux… 😇

Le fameux « Rituale Romanum » dont les origines remontent au XVIIème siècle !

 

Prière pour la bière : « Un remède salutaire au genre humain » ? 🍺

Mais que dit-elle donc, cette fameuse bénédiction de la bière  ? Pour vous, la voici en latin :

 

Benedic, Domine, creaturam istam cerevisiae,

quam ex adipe frumenti producere dignatus es :

ut sit remedium salutare humano generi,

et praesta per invocationem nominis tui sancti ;

ut, quicumque ex ea biberint, sanitatem corpus et animae tutelam percipiant.

Per Christum Dominum nostrum.

Amen.

 

Si vous n’avez pas la chance d’être bilingue français-latin (on ne vous en veut pas !), en voici la traduction française ! On vous prévient, elle risque de ne pas être conforme aux règlementations publicitaires actuelles…

 

Bénis Seigneur cette bière nouvelle,

qu’il t’a plu de tirer de la douceur du grain :

qu’elle soit un remède salutaire au genre humain ;

et que, par l’invocation de ton saint nom,

quiconque en boive obtienne la santé du corps et la protection de l’âme.

Par le Christ notre Seigneur.

Amen.

 

Et voilà, maintenant vous pourrez briller en soirée… 🤓

Deux moines de l’abbaye de Saint-Wandrille s’occupant du brassage de leur bière, au sein même de l’abbaye – Divine Box

 

Prière de la bière : « Qui boit est saint » 🙏

Si après avoir tant appris vous souhaitez vous détendre un peu, vous pouvez toujours vous tourner vers les moines, qui ne manquent pas d’humour… Les moines de l’abbaye bénédictine de Saint-Wandrille, en Normandie, sont les seuls en France à brasser eux-mêmes de la vraie bière d’abbaye (à ne pas confondre avec les bières trappistes) ! Et pour l’occasion, ils ont repris ce proverbe sur les murs de leur brasserie :

 

Qui bibit, dormit ;

qui dormit, non peccat ;

qui non peccat, sanctus est ;

erga : qui bibit, sanctus est.

 

Si vous n’êtes toujours pas devenu bilingue français-latin depuis le dernier paragraphe (il serait temps de s’y mettre…), en voici la traduction française :

 

Qui boit, dort ;

qui dort, ne pèche pas ;

qui ne pèche pas, est saint ;

donc : qui boit, est saint.

Les moines de l’abbaye de Saint-Wandrille ont affiché un bien curieux proverbe dans leur brasserie… – Divine Box

Prière de la bière : un début à tout !

 

Ah ces moines… Bien évidemment, s’il suffisait de boire pour être saint, ça se saurait ! Ne reproduisez cela chez vous qu’avec modération, bien évidemment. Vous pouvez par exemple réciter la prière de la bière pour la première fois en dégustant la bière de Saint-Wandrille, qui sera dans la Divine Box de juillet ! Cette bière ambrée aux arômes de caramel, d’agrumes et d’épices sera le compagnon idéal de vos apéros d’été ! Santé ! 😇

 

 

Conférences/Formations #NLQ

Conférence de Pascal Pradié à Jumièges (76)  : « Aux sources du monachisme : la règle Saint Benoit » le 4 février 2018

Les dimanches au salon

 

Le premier dimanche de chaque mois : des rencontres, conférences avec des historiens, archéologues mais aussi des personnalités de l’art contemporain…

 

Dimanche 4 février 2018, de 14h30 à 16h30
«  Aux sources du monachisme : la règle Saint Benoît » par Pascal Pradié, moine de l’abbaye de Saint Wandrille.

Si la Règle de saint Benoît fait figure d’évidence comme modèle de vie pour toutes les abbayes d’Europe depuis le haut moyen-âge, que sait on en réalité de ses origines, de ses sources et de son contenu, à l’exception de cette phrase si souvent répétée Ora et Labora, prie et travaille ?

 

La première conférence nous conviera à un voyage dans le temps aux sources du monachisme dans le désert d’Egypte dès le IVème siècle jusqu’aux rives de la Seine au VIIème siècle.

 

La deuxième conférence abordera plus particulièrement la personnalité de saint Benoît et sa Règle à travers le témoignage monastique du conférencier.

 

Réservations au 02 35 37 24 02

 

8 € avec visite de l’abbaye comprise

Télécharger le fichier Programme Jumieges 2018.pdf

Conférences/Formations #NLQ

Conférence « Quand un troubadour s’empare d’une randonnée. » le 14 décembre à Créteil (94) – Frère François Cassingena – Trévedy

Jeudi 14 décembre 2017 à 20 h 30 
« Quand un troubadour s’empare d’une randonnée. »
avec Frère François Cassingena – Trévedy

Moine bénédictin, poète, auteur de nombreux ouvrages, il a reçu dernièrement pour son livre Cantique de l’infinistère -Éd. Desclée de Brouwer, le  Grand prix catholique de littérature.