Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Colloque du CEP – De l’homme-machine à l’homme-insecte : la déconstruction de l’Imago Dei – le 16 mars 2019 à Issy-les-Moulineaux (92)

Le Centre d’Etudes et de Prospective sur la science (CEP) organise une journée de conférences, sur le thème :

« De l’homme-machine à l’homme-insecte : la déconstruction de l’Imago Dei »​​

Elle aura lieu le samedi 16 mars 2019 de 9h à 17h au Collège & Lycée polyvalent
La Salle Saint-Nicolas, 6 Rue Vaudétard à Issy-les-Moulineaux.

Accès  : voir la carte
Vous trouverez le programme détaillé :

Pour vous inscrire, il vous suffit de :

Voici l’adresse précise (sans ajout, et sans développer le sigle CEP) à laquelle expédier votre courrier :

CEP
CIDEX 811
16 rue d’Auxerre
89460 BAZARNES

Articles #En France #NLH #NLQ

(Re)Découvrir Hozana.org : la communauté de prière en ligne !

Hozana est une start-up chrétienne créée en 2014 en France par Thomas Delenda, un jeune HEC, qui est parti d’une intuition simple : « les plateformes de crowdfunding (« financement par la foule ») connaissent un grand succès en permettant de présenter des projets sur Internet pour récolter de l’argent. Pourquoi ne pas créer une plateforme qui permettrait de déposer des intentions pour recevoir… des prières ? ». C’est ainsi qu’est né Hozana.org, un réseau social de prière dont la vision est d’utiliser le formidable potentiel de mise en relation d’Internet pour rassembler une immense communauté de priants sur Internet, et permettre ainsi à Jésus de changer les cœurs et le monde.


Les débuts sont prometteurs puisque le site rassemble aujourd’hui plus de 200 000 priants,
partout dans le monde, et a reçu plusieurs milliers de témoignages.

Rejoindre des communautés de prières, déposer des intentions personnelles


Concrètement, Hozana est une plateforme qui permet de créer et partager des communautés de
prière autour de propositions spirituelles : neuvaines, retraites spirituelles en ligne, méditations de l’évangile du jour, prières quotidiennes, chants de louange, témoignages…. Ces communautés peuvent être animées par de simples fidèles, ou bien par des prêtres, des religieux et des organisations chrétiennes diverses (communautés, associations, mouvements, media,…).
Tout au long de l’année, ces communautés offrent ainsi
un contenu spirituel de grande qualité suivant les fêtes du calendrier liturgique, avec une offre très variée : le site francophone présente plus d’une centaine de communautés actives chaque mois, que l’on peut retrouver sur la page
hozana.org/communautes. Chacun peut ainsi rejoindre les communautés de prière de son choix selon sa sensibilité et sa manière de prier. On retrouve chaque jour sur son « coin prière Hozana » les publications des communautés que l’on a rejointes, que l’on peut également choisir de recevoir par email.
Par ailleurs, il est également possible de
déposer une courte intention de prière qui sera diffusée
pendant 48h auprès des autres priants d’Hozana. Parallèlement, on peut prier pour les intentions
déposées par les autres priants : chaque intention reçoit ainsi en moyenne une quinzaine de prières.
Cette fonctionnalité est disponible sur la page
hozana.org/intentions.

Un outil gratuit au service des organisations chrétiennes


Pour les personnes ou les organisations qui créent une communauté de prière, Hozana offre
l’opportunité de faire découvrir aux chrétiens du monde entier leur charisme, ou leurs activités ! Cela constitue pour eux
un beau moyen de communication, autour de la prière.
Claire, responsable de la communication au sein de la paroisse Notre Dame des Victoires à Paris, est d’ailleurs très satisfaite de leur communauté de prière sur Hozana : « Travailler avec Hozana nous a permis de toucher des personnes dans le monde entier ainsi que de dynamiser nos actions avec nos paroissiens qui ressentaient toute la puissance de la prière en fraternité. Une fraternité qui, grâce à Hozana, a su dépasser les frontières géographiques de notre monde. Un nouvel élan fraternel dans la mission ! ».


Il en est de même pour Tatiana de CN Media, une communauté nouvelle brésilienne : « Nous avons lancé notre première communauté de prière sur Hozana en février 2016 et depuis ce réseau social est devenu un grand partenaire pour nous. Nous sommes heureux de pouvoir transmettre à travers Hozana la Parole de Dieu à son peuple assoiffé. Béni soit Dieu pour tous ceux qui font vivre cette belle œuvre d’évangélisation ! ».


Les frères Carmes ont également leur communauté de prière sur Hozana et témoignent : « Collaborer avec Hozana, c’est d’une certaine manière, pour la revue du Carmel, rendre visible ce qui constitue son cœur profond. Prier dans la communion des saints, c’est recevoir les trésors du ciel, les mérites infinis de Jésus et de Marie et ceux des saints, et les répandre les uns sur les autres et sur le monde. Voilà ce qu’Hozana, grâce aux moyens de communication moderne, rend possible ».


Des milliers de témoignages de priants


Parmi les milliers de témoignages reçus, l’idée qui revient la plus souvent est celle qu’exprime
Nathalie : « Hozana, c’est comme une famille ». En effet, rejoindre Hozana est une manière pour
beaucoup de
se sentir accompagnés dans leur vie spirituelle, de se sentir en communauté, de vaincre la solitude. Des personnes isolées dans leur foi – voire dans leur vie en général – en raison de leur âge, de leur situation géographique, ou de leur entourage, trouvent en Hozana la manière de prier en communauté, de ne plus se sentir seuls dans leur vie de foi. Par exemple Collette, âgée de 96 ans qui écrivait : « Quelle joie de sentir qu’on est ensemble ! Je suis âgée et ne peux plus monter les escaliers conduisant à l’église ! Merci ! » Ou encore Anastasie, qui écrivait depuis Alger : « Je suis très heureuse de prier avec vous bien que je sois dans le pays d’Islam. Ici, pas de vocations. Nous sommes 4 chrétiens, signe de la présence du Christ ».

Le deuxième type de témoignages qui revient le plus souvent est celui de personnes qui ont petit à petit renoué avec une habitude de prière, comme Gaëlle : « grâce à Hozana, je me suis rapprochée de Dieu chaque jour ». Ou Céline et Laure-Hélène, deux jeunes filles de 20 ans qui disaient « grâce à Hozana, nous avons remis dans notre quotidien la messe en semaine, ainsi que la confession plus régulièrement ». En effet Hozana offre une aide puissante à la prière régulière, en proposant à portée de main un contenu régulier et de qualité. « Cette diffusion sur votre site de la parole de Dieu et de la méditation quotidienne est vraiment au cœur de ma vie personnelle » confie Henri, un priant d’Hozana.


Enfin pour quelques-uns… Hozana a provoqué une conversion radicale ! Comme Maud, qui a confié qu’Hozana lui avait donné la force et l’envie d’aller demander le sacrement de réconciliation, sacrement qu’elle n’avait pas reçu depuis plus de trente ans ! Ou Florence qui exprime sa joie d’avoir découvert le Seigneur : « La découverte d’Hozana transforme ma vie, je démarre une fabuleuse aventure avec le Christ grâce à vous. Merci de tout cœur. »


Hozana souhaite de permettre à l’Esprit Saint de pouvoir toucher encore de nombreux cœurs !

Vous pouvez aider Hozana à continuer en faisant un don.

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Numérique : quel impact sur le spirituel ? Conférence avec le Père Ludovic Frère le 16 novembre à Saint-Gilles (35)

Le père Ludovic Frère est Vicaire général du diocèse de Gap et Recteur du Sanctuaire du Laus.

Il est l’auteur de « Déconnexion. Reconnexion. Une spiritualité chrétienne du numérique ? » (Ed. Artège, 2017).

RDV le 16 novembre à 20h30
A la mairie de Saint-Gilles
4 rue du centre

Entrée libre
Participation aux frais bienvenue

https://rendezvoussaintmelaine.wordpress.com/

Présentation du livre « Déconnexion. Reconnexion. Une spiritualité chrétienne du numérique ? »

Smartphones, tablettes, ordinateurs portables et bien d’autres objets connectés ont envahi notre quotidien. Ils nous fascinent et nous relient les uns aux autres comme jamais. On comprend que le pape François ait qualifié internet de « don de Dieu » !
Mais le développement vertigineux du numérique peut aussi inquiéter et on peut se demander si les rencontres virtuelles n’ont pas tendance à prendre le pas sur les rencontres réelles, sans compter les graves périls que le numérique fait courir à la dignité humaine : cyberpornographie, harcèlement, masses de données récoltées par les Big Data et projets transhumanistes…
Jésus-Christ est venu éclairer toute la réalité humaine, la transfigurer par sa présence et la porter à son accomplissement dans l’éternité par sa mort et sa résurrection. Les chrétiens ne sont pas seulement appelés à utiliser internet comme un nouvel outil d’évangélisation, ils doivent refuser de se connecter à ce qui déshumanise et discerner les déconnexions nécessaires à une vie plus libre pour se reconnecter à l’essentiel.
La réflexion percutante de ce livre peut rejoindre les adeptes d’internet comme ceux qui n’y connaissent rien. Elle peut toucher ceux qui cherchent des conseils concrets pour une bonne utilisation des outils numériques, comme ceux qui veulent s’ouvrir à une spiritualité du net authentiquement chrétienne.