A la une #Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Comment les acousticiens peuvent reconstruire le « son » de Notre-Dame ?

Depuis l’incendie qui a dévasté la cathédrale Notre-Dame de Paris, la reconstruction de ce site du patrimoine mondial a fait l’objet de nombreuses discussions. Parmi celles-ci, la question de la grande acoustique de la cathédrale. Contrairement à la pierre, au bois et au verre de la construction et décor, qui sont des entités solides, l’acoustique d’un espace est un produit de ces éléments, à la fois de leur forme et de leurs propriétés matérielles. Cependant, bien qu’intangible, ce n’est pas mystique. Grâce à la technologie et de la puissance de calcul modernes, des connaissances historiques, et quelques gouttes d’inspiration, deux équipes de chercheurs français se sont penchées sur la manière de recréer l’acoustique des sites historiques.

Co-auteure de cet article, Mylène Pardoen, de la Maison des sciences de l’homme de Lyon, travaille sur la notion d’archéologie du paysage sonore. Docteure en musicologie et responsable du projet NOMADHISS et du projet associé Bretez, elle travaille à la reconstruction numérique de quartiers de la ville de Paris à partir du XVIIIe siècle. La particularité de ce travail réside dans la nature multisensorielle de ce projet inspiré par l’histoire, qui met l’accent non seulement sur le visuel, mais aussi sur le paysage sonore (l’équivalent auditif du paysage visuel) : il offre une recontextualisation, une dimension supplémentaire dans un travail de restitution. À l’aide d’une multitude de sources historiques (archives, écrits, peintures, gravures, plans architecturaux, etc.), l’équipe identifie une multitude d’objets sonores et leur contexte, qui sont ensuite intégrés dans le modèle 3D virtuel. Utilisant des plates-formes de moteurs de jeux vidéo modernes, ces rendus multimédia et interactifs permettent aux visiteurs de faire une visite virtuelle de la ville de Paris au XVIIIe siècle.

 

Lire la suite sur France Catholique

A la une #Articles #Brèves #NLH #NLQ

Notre Dame insultée – Comment déposer plainte au CSA

Vendredi 19 avril, le vendredi Saint, jour de deuil pour les catholiques, Frédéric Fromet interprétait « La chanson de Frédéric Fromet » sur France Inter, radio publique, à 17h50.

Sous prétexte de chanter l’actualité avec un humour pathétique, il a vomi un texte insultant  :

« L’incendie de Notre-Dame de Paris, c’est quand même du pain béni » ; « Il est fini le temps d’la cathédrale si ça pouvait signifier aussi la fin des curés ! ».
« Un fait divers certes très très chaud qui montre bien que chez les cathos, il n’y a pas que la pédophilie le feu au cul, c’est aussi l’incendie ».

Les catholiques sont aussi amalgamés à la pédophilie :Vous êtes choqué ?
Moi oui.
Car c’est scandaleux de voir des pseudo humoristes payés par les deniers publics, déverser leur haine sans retenue.

Vous pouvez agir très simplement pour protester :

Rendez-vous sur : https://www.csa.fr/Mes-services/Alertez-nous-sur-un-programme2

Répondez aux questions (vous pouvez copier-coller ces réponses pour aller plus vite) :

1- Vous êtes
=> un particulier.

2 – Votre saisine concerne
=> un service de radio.

3- Le nom de la station concernée :
=> France Inter

Le nom du programme ou de la publicité
=> La Chanson de Frédéric Fromet

La date de diffusion
=> 19 / 04 / 2019

L’heure approximative de diffusion :
=> 17h50.

4- Votre saisine concerne :
=> La déontologie de l’information et des programmes.

5- Décrivez le motif précis de votre saisine :
=> Incitation à la haine contre une religion et ses fidèles, amalgame et discrimination envers une communauté, apologie de l’incendie de Notre-Dame, christianophobie.

Plus nous serons nombreux, plus votre action portera.
Alors transférez cet email à tous vos contacts.

Un grand merci.

Cyril Brun
Président de SPERO

Signez la pétition SPERO #StopProfanations

A la une #Articles #En France #NLH #NLQ

Le point sur l’incendie de Notre Dame de Paris

Avec l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, des questions se sont posées sur la possibilité que cet événement puisse survenir de manière accidentelle. De nouvelles informations sont depuis lors apparues. En voici un résumé. 

sur ce lien

Articles #Brèves #NLH #NLQ

Notre Dame de Paris chute et résurrection

Nous avons tous contemplé, abasourdis et choqués, l’incendie de Notre-Dame de Paris le 15 avril. Mais, au-delà de l’événement, au-delà de la formidable communion de la jeunesse catholique de France et du formidable enthousiasme des amoureux de notre civilisation chrétienne dans le monde entier, il existe un risque : que la reconstruction de la cathédrale soit tout sauf une restauration.
Déjà, le Président de la république a appelé à la reconstruire “plus belle” qu’auparavant, tandis que le Premier ministre a invité à un “geste contemporain”.
Mais, derrière ce désastre architectural annoncé, se pose une question fondamentale : qu’est-ce qu’une cathédrale ? Pour nous, il ne s’agit pas simplement d’un tas de vieilles pierres qui attirent les touristes, mais d’un monument bâti par la foi de nos aïeux pour honorer le Dieu unique et trinitaire. Se joue aussi, en filigrane, un important débat sur la compréhension de la loi de 1905 et de la laïcité.
Pour bien comprendre les enjeux de cette reconstruction, téléchargez vite ce petit livre gratuit et faites-le découvrir autour de vous. Ne laissons pas massacrer Notre-Dame !

Lien de téléchargement ici:https://notredamedeparisebook. subscribemenow.com/

A la une #Articles #En France #NLH #NLQ

Mgr Aupetit rappelle à Emmanuel Macron que le mot « catholique » n’est pas un gros mot !

Si, le soir de cet épouvantable incendie qui a détruit, en partie, Notre-Dame, le président de la République a fait une déclaration improvisée aux côtés de Monseigneur Michel Aupetit, en ayant une pensée toute particulière pour les catholiques, il n’en a pas été de même le lendemain, lors d’une déclaration solennelle annoncée à grand fracas, au son de la « Marseillaise ».

Devant Notre-Dame de Paris encore rougeoyante des terribles flammes qui resteront à jamais gravées dans les mémoires de millions d’hommes, le Président Macron avait fait une brève déclaration où l’on décelait une réelle émotion, sans doute la même ressentie par la nation : « Je veux ce soir, bien entendu avant tout, avoir une pensée pour les catholiques de France et partout à travers le monde, en particulier, en cette Semaine sainte. » Des mots qui sont allés au cœur de chacun de ces Français ayant été baptisés, et qui se sont achevés par une accolade spontanée et sincère du Président à l’archevêque de Paris et à Mgr Chauvet, recteur de la cathédrale, comme s’il s’agissait d’un signe de condoléances.

Ce même peuple chrétien attendait des mots aussi sincères, mardi soir à 20 heures. Le service de presse de l’Élysée avait annoncé une déclaration présidentielle improvisée. En fait, Emmanuel Macron suivait, sur un prompteur, un texte savamment édulcoré, étudié, dont chaque mot avait été soupesé. Sur la Toile, ce fut un déchaînement de tweets, notant la platitude de ces mots énoncés sans grande conviction, où la cathédrale était devenue, en quelque sorte, un monument sans âme.

Mercredi matin, Monseigneur Michel Aupetit, interviewé sur Sud Radio par Cécile de Manibus et Patrick Roger, constatait avec beaucoup d’amertume dans la voix : « Ça aurait été sympathique qu’il y ait un petit mot de compassion pour la communauté catholique. » En 5 minutes et 41 secondes, Emmanuel Macron n’a effectivement jamais prononcé le mot de chrétien et encore moins celui de catholique. « Car c’est quand même les catholiques qui font vivre la cathédrale Notre-Dame qui n’est pas un musée ! Si les gens viennent aussi nombreux, c’est parce que c’est un lieu de vie, animé par les catholiques. Et le mot catholique n’est pas un gros mot ! Ça vient du grec “universel”. »

Lire la suite

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Rassemblement des Servants d’autel et Servantes d’assemblée le 10 février 2019 à Paris

Dimanche 10 février, de 16h à 19h30 – Une rencontre exceptionnelle entre l’archevêque de Paris, Monseigneur Michel Aupetit, et les servants d’autel et servantes d’assemblée du diocèse !

Au programme :

16h Goûter dans le Cloître de Saint-Séverin
17h Rencontre et échanges avec Monseigneur Aupetit
18h Procession en aubes (ou tenues de service) et aux flambeaux vers la cathédrale Notre-Dame
18h30 Messe présidée par Monseigneur Michel Aupetit à Notre-Dame
19h30 Fin

Inscriptions

Les inscriptions se font par groupe. Parlez-en dans votre paroisse !

Inscription des groupes de servants d’autel et servantes de l’assemblée avec le nombre de participants avant le 15 décembre 2018 : formulaire en ligne
servantsparis@gmail.com

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Messes pour le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale les 8 et 11 novembre 2018 à Paris

L’église célèbre le centenaire de l’armistice

Programme complet

Jeudi 8 novembre

18h30 à l’Arc de triomphe, ravivage de la flamme, en hommage à tous les prêtres, religieux et religieuses engagés dans la Grande guerre.

19h30 à Saint-Honoré d’Eylau, messe présidée par Mgr de Romanet, évêque aux Armées françaises.

Dimanche 11 novembre

7h à la chapelle de l’École militaire, messe télévisée (Le Jour du Seigneur) présidée par Mgr de Romanet, évêque aux Armées françaises.

15h à Notre-Dame de Paris, célébration de commémoration à l’initiative de la Royal British Legion, avec le concours de l’ambassadeur de Grande-Bretagne avec les pays du Commonwealth.

18h30 à Notre-Dame de Paris, messe internationale présidée par Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris.

 

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Messe des étudiants (louange, messe, veillée de prière) d’Île-de-France le 15 novembre 2018 à Paris

Comme chaque année, l’Archevêque de Paris invite les étudiants d’Île-de-France à se rassembler. Cette année, la messe des étudiants aura lieu le jeudi 15 novembre 2018 à 18h30, en la cathédrale Notre-Dame de Paris.

En ce début d’année universitaire, quoi de mieux que de se réunir à Notre-Dame de Paris pour un temps de louange, de célébration et de rencontre ?

Retrouvez la liste des chants sur le document ci-dessous !

PDF - 71 ko

Répétitions de chants

Répétition 1/3
Mardi 6 novembre, 19h30-22h30, à l’église Saint-Germain-des-Prés, entrée latérale
9 rue de l’Abbaye, 75006 Paris

Répétition 2/3

Dimanche 11 novembre, 14h-19h, à l’église Saint-Germain-des-Prés, entrée latérale
9 rue de l’Abbaye, 75006 Paris

Répétition 3/3
Jeudi 15 novembre, 17h, à la cathédrale Notre Dame de Paris, entrée par la grille
latérale à droite sur le parvis
Il est obligatoire de venir à toutes les répétitions, même si vous connaissez
déjà les chants, afin de porter le groupe et d’avancer plus rapidement. Les
horaires de fin de répétition sont donnés à titre indicatif, un travail efficace
garantira de terminer avant l’heure prévue.

Inscriptions bénévoles

Pour aider, servir, chanter ou jouer, un lien unique vers un formulaire en ligne
permet de s’inscrire : https://goo.gl/As7JG7

Au programme :


18h30 : Louange
19h15 : Messe présidée par Monseigneur Aupetit
20h30 : Veillée de prière

- À lire : « Que les jeunes prennent leur place dans l’Église », rencontre avec le Père Jean-Baptiste Arnaud, délégué de l’archevêque pour les jeunes adultes.

Brèves

L’eau bénite empoisonnée de Notre-Dame de Paris

Des touristes et fidèles qui visitaient Notre-Dame de Paris se sont plaints vendredi d’avoir été intoxiqués par… de l’eau bénite. Se plaignant de maux de tête et de picotements, ils se sont vite rendus compte qu’ils avaient tous plongé la main dans les mêmes cuves de pierre à l’entrée de la cathédrale, se l’appliquant sur le front pour initier un signe de croix, comme le veut la bonne pratique. La police a alors été alertée par un prêtre. L’eau sentait apparemment étrangement mauvais… La cathédrale avançait un acte de malveillance.

L’enquête n’a rien donné, et les bénitiers ont été vidés et javellisés pour plus de sécurité.

Reste qu’on ne sait pas ce qu’il s’est réellement passé. Pour certains, il s’agirait tout simplement de… boules puantes. Mais rien n’est moins sûr, les actes de vandalismes contre les églises s’étant particulièrement multipliés ces dernières années.

Source : atlantico.fr

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Paris – Messe à l’intention des victimes des attentats de cet été

Ce dimanche 20 août à 18h30, la messe en la cathédrale Notre-Dame de Paris sera célébrée pour toutes les victimes des attentats de cet été, notamment au Burkina-Faso et à Barcelone, mais aussi pour les victimes des catastrophes naturelles, au Pakistan et en Sierra-Leone.

 «  Je sais malheureusement combien ces meurtres peuvent traumatiser toute la population et que la présence de l’Eglise peut aider tout le monde à affronter cette épreuve » écrit l’archevêque de Paris au cardinal Omella, archevêque de Barcelone. Au lendemain des attentats qui ont frappé la Catalogne, le cardinal Vingt-Trois annonce dans ce message la célébration de cette messe à l’intention des victimes.

A voir sur KTO et www.ktotv.comA revoir ensuite sur cette page