Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Nuit de l’église en Maurienne le 6 juillet 2019 à Notre-Dame du Charmaix (73)

Le 6 juillet 2019 de 16h00 à 23h00
Sanctuaire Notre Dame du Charmaix

Programme

  • Accueil à 16h
  • Historique
  • Eucharistie à 18h30,
  • Repas tiré des sacs à 19h30
  • Procession aux flambeaux à 21h
  • Prière du soir à 22h30

 

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Nuit des églises dans l’Abbatiale de Mouzon (08) le 29 juin 2019

INVITATION OUVERTE À TOUS

Vous êtes tous les bienvenus à la 4ème édition de la Nuit des églises

à l’abbatiale de Mouzon
le samedi 29 Juin à 20h15

Au programme :

Spectacle loufoque par les jeunes de l’aumônerie
sur le martyre des saints Suzanne et Victor de Mouzon

Petit exposé sur le martyre dans l’histoire et la spiritualité

Complies

Vous pouvez venir déguisés en romain(e)s

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Nuit du Handicap à Amiens (80) le 15 juin 2019

La rencontre est une fête !

Samedi 15 juin 2019  entre 15h et 22h vous êtes attendus à la Nuit du Handicap au parc Saint Pierre à Amiens.

La nuit du handicap est un évènement national déployé dans 24 villes en France qui permet la rencontre entre les personnes en situation de handicap et le grand public. Une occasion d’élargir son regard ! Un temps festif et gratuit autour d’un verre de l’amitié. Tout au long de l’après midi et de la soirée, des animations sportives, artistiques, musicales et ludiques seront proposés pour petits et grands :

• Parcours en fauteuil roulant • Parcours en joëlette• Parcours en tandem• Marche nordique• Boccia• Tir à la sarbacane• Démonstration  et pratique du handibasket• Démonstration d’handi-tennis• Démonstration d’escrime handisport• Animations musicales, djembé• Création collective d’une œuvre artistique • Peinture collective• Jeux picards, palets bretons, jeu de mikado géant• Babyfoot• Jeux de société• Manipulations avec l’handi-mallette

Venez 5 minutes ou 5 heures, vous serez les bienvenus !

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Pour l’unité – Pèlerinage nocturne le 22 juin 2019 à Paris

Prions Jésus, Pain de Vie, pour la conversion du monde

Célébrant invité

Mgr Philippe Marsset, vicaire général de l’archidiocèse de Paris (nommé le 18 mai évêque auxiliaire de Paris par le Pape François)

Mgr Philippe Marsset, vicaire général depuis le 3 septembre 2018, est chargé du vicariat Sud-Ouest et du suivi des prêtres âgés. Né en 1957, il était curé de Notre-Dame de Clignancourt (18e) depuis 2011, après avoir officié pendant onze ans comme curé de Saint-Pierre de Montrouge (14e)

Témoin invité

Père Jean-Gabriel Rueg, prieur des Carmes du Broussey (33)

Le Père Jean-Gabriel Rueg est né le 18 mars 1961 à Paris. Il est religieux Carme de la Province du Sud de la France (Avignon-Aquitaine) depuis 25 ans. Après une conversion fulgurante à l’âge de 22 ans (ancien toxicomane et anarchiste), il opte pour le Carmel après la lecture des écrits de sainte Thérèse de l’EJ, dont il ne cessera d’approfondir la petite doctrine tant elle lui semble grande… Après avoir été directeur de la revue « Carmel » et de « Vives Flammes », dont il a toujours la responsabilité, dirigé les éditions du Carmel, et exercé un apostolat « frontière » un peu atypique ciné-club chrétien, évangélisation par le théâtre ou la musique rock (avec le groupe Les Ptits Bruns) au couvent de Toulouse, il a été nommé depuis près de trois ans prieur du Saint-Désert Notre-Dame de Pitié, la communauté contemplative des Carmes du Midi.

Source 

Pour en savoir plus sur les Carmes du Broussey www.couventdubroussey.fr

 

Programme

Rdv à 20h00 sur le parvis de l’église Saint-Sulpice (initialement, nous devions partir du parvis de la cathédrale de Notre-Dame de Paris)

La nuit commencera sur le parvis par un temps d’adoration, de prière et de chants avec l’exposition du Saint-Sacrement. Il se poursuivra par une procession du Saint-Sacrement dans les rues animées de Paris (parcours détaillé indiqué prochainement).

La célébration de la messe solennelle du corps et du sang du Christ débutera à 22h30.

Pour télécharger les horaires et le programme complet, cliquer sur l’image de la nuit.

 

 

Vous ne pouvez pas venir et vous souhaitez vous associer à notre prière,

télécharger le livret de chants en cliquant sur le lien :

« Télécharger le programme des chants de la nuit » 

Garderie

Garderie pour les enfants (jusqu’à 10 ans) assurée toute la nuit.
Merci de penser à apporter de quoi les coucher (duvet).

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pèlerinage des Mères de Famille à Brissac (34) du 14 au 16 juin 2019

Les épouses, les mères de familles vont se mettre en route pour Notre-Dame du Suc, du 14 au 16 juin.
Ce pèlerinage leur offre la possibilité de confier à la Sainte-Famille, leur vocation de femme, leur vie familiale, une situation particulière ou leur désir d’enfant…

Programme

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

La Nuit des cathédrales le 11 mai 2019 à Saint-Denis (93)

Les cathédrales de France ouvrent leurs portes le temps d’une soirée… pour la cathédrale Saint Denis, ce sera à partir de 16H30.

Le diocèse de Saint-Denis et la paroisse cathédrale vous invitent à vivre une nouvelle édition de la Nuit des cathédrales en la basilique cathédrale Saint Denis.

Programme

À partir de 16h30 RENCONTRE AVEC DEUX ARTISTES

17h et 18h15 VISITES COMMENTÉES : la façade, le choeur, les vitraux, les gisants, la crypte, les basiliques successives.

19h CONCERT PAR LES ÉLÈVES DES CONSERVATOIRES de Bondy, de Saint-Denis, du CRR Auber villiers/La Courneuve.

19h45 CONCERT AUX GRANDES ORGUES

20h40 L’HISTOIRE DU SALUT à travers les vitraux de Suger.

21h30 PROCESSION DE LUMIÈRE ET COMPLIES

L’entrée est libre !

 

Télécharger le programme détaillé

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Nuit des cathédrales le 11 mai 2019 à Besançon (25)

De jour comme de nuit, la cathédrale vous accueille le 11 mai pour cet événement européen. A Besançon, un anniversaire important pour le diocèse sera mis à l’honneur : les 900 ans du pontificat de Calixte II, né à Quingey en 1050.

La Pape Franc-comtois sera la « star » de la septième participation de la cathédrale Saint-Jean-Saint-Etienne à la Nuit des cathédrales. Exposition, conférence, vente de timbres anniversaire, fresque participative, atelier d’enluminure, visite de la chapelle des Comtes de Bourgogne dont notre Pape était un descendant… ponctueront la journée.

De nombreuses visites sont organisées : visite du trésor, visite thématique « les heures de la Vierge » et visite de la Grande sacristie. Une fois le soleil couché, une mise en lumière de la cathédrale permettra de la découvrir sous un autre jour.

La musique sera également au rendez-vous de cette journée festive : le jeune chœur bisontin de garçons des Petits Chanteurs de Saint-Jean chantera les Vêpres et l’ensemble pontissalien Ars Nova interprètera des musiques sacrées et profanes en début de soirée.

L’ensemble de la journée sera évidemment ponctué de temps spirituels : adoration du Saint-Sacrement, Vêpres et Complies.

Les visites du trésor et de la Grande sacristie se font sur inscription.

Plus d’informations

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

La nuit de l’intercession le 18 avril 2019 à Paris

Des baptisés prient pour l’Église durant la nuit du Jeudi au Vendredi saint.

18 avril à 19h au 19 avril

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
35 rue Chevallier-de-la-Barre, 75018 Paris

Tous les baptisés sont invités à intercéder une nuit entière à la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre qui restera exceptionnellement ouverte toute la nuit du Jeudi saint au Vendredi saint

Toutes les associations et mouvements de laïcs sont invités à s’associer à cette initiative pour inviter les chrétiens à ce temps fort d’intercession pour l’Eglise.

« Moi, je suis au milieu de vous comme celui qui sert. Vous, vous avez tenu bon avec moi dans mes épreuves. Et moi, je dispose pour vous du Royaume, comme mon Père en a disposé pour moi » Luc 22 ; 27-29

« Père, si tu le veux, éloigne de moi cette coupe ; cependant, que soit faite non pas ma volonté, mais la tienne » Luc 22 ; 42

Programme

→ 19h : Célébration de la Messe de la Cène suivie de la veillée au reposoir

→ 22h30 : Veillée d’intercession

(La Basilique restera ouverte toute la nuit, apportez duvet, plaid, bible…)

Une initiative de Talenthéo, soutenue par Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens, Église et Innovation Numérique, Hozana…

Événément facebook à partager

Articles #En France #NLH #NLQ

11e Nuit des Témoins de l’AED – du 23 au 29 mars 2019 en France

L’AED invite des grands témoins pour honorer les martyrs de la foi, prêtres, religieuses, religieux et laïcs engagés ayant perdu la vie ces derniers mois par fidélité au Christ.

Au cours de la Nuit des témoins, les personnalités suivantes donneront leur témoignage sur la réalité de la situation des chrétiens dans leur pays respectif :

Mgr Fridolin AMBONGO (République démocratique du Congo)

Archevêque de Kinshasa

« Vouloir établir la paix et la justice dans un pays où il n’y a ni vraie paix, ni vraie justice, où le peuple croupit dans la misère en raison du mauvais cœur des hommes, constitue un travail à haut risque » admet Mgr Fridolin Ambongo avec un franc-parler assumé.

Fils d’un saigneur d’arbre à caoutchouc, le nouvel archevêque de Kinshasa depuis le 1er novembre dernier a développé tôt un intérêt profond pour les questions de justice et de paix : au contact des Frères capucins de sa paroisse d’abord, puis au cours de ses études, à Kinshasa puis à Rome.

Ordonné prêtre en 1988, nommé évêque de Bokungu-Ikela en 2005 par le pape Jean-Paul II – dont l’engagement pour son pays l’a beaucoup marqué – puis de Mbandaka-Bikoro en 2016, il découvre alors la dimension socio-politique du ministère épiscopal qu’il occupe.

Fervent partisan d’un Etat de droit, il prend en 2008 la présidence de la commission Justice et Paix, l’organe politique de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et se fait connaître sur la scène internationale.

Vice-président de la Cenco depuis juin 2016, il participe à la négociation de l’accord de la Saint-Sylvestre qui prévoit l’organisation d’élections en 2017 alors que le président Kabila refuse de quitter le pouvoir. Le non-respect de cet accord conduit des laïcs à organiser des marches de protestation, sévèrement réprimées, auxquelles Mgr Ambongo et l’Église apportent leur soutien.

Inscrivant son action dans la continuité de celle de son prédécesseur, le cardinal Laurent Monsengwo, Mgr Ambongo dénonce ceux qui profitent du système actuel et les carences de l’Etat auxquelles l’Eglise tente de suppléer. Il s’indigne en particulier de la « mauvaise compréhension de l’exercice d’autorité » des responsables de son pays et de leur cupidité. Une cupidité qui plonge dans la misère tout un peuple, faisant de ce pays qui dispose pourtant d’abondantes ressources naturelles une vallée des larmes. « Mais quelle que soit la longueur de la nuit, le jour finira par se lever », confie-t-il.

Mgr Theodore MASCARENHAS (Inde)

Évêque auxiliaire de Ranchi, secrétaire général de la conférence épiscopale indienne

« Depuis plusieurs années, la pression des extrémistes hindous s’accroit sur les chrétiens » dénonce Mgr Theodore Mascarenhas. Secrétaire général de la conférence épiscopale indienne depuis 2016, il s’indigne régulièrement des attaques dont font l’objet les chrétiens à travers le pays. A l’approche des élections législatives qui auront lieu en avril prochain, les manifestations d’hostilité à l’égard des chrétiens risquent d’augmenter.

Une situation d’autant plus déplorable que l’Église catholique en Inde remplit un rôle social incontestable, indique Mgr Mascarenhas. Les écoles et les hôpitaux dont elle s’occupe ont une excellente réputation et sont situés dans les zones les plus inaccessibles. Mgr Mascarenhas connait bien cette réalité : jeune prêtre, il a mené des activités pastorales et éducatives à Bhatinda, au Pendjab, dans le nord-ouest de l’Inde ; depuis 2014, il est évêque auxiliaire de Ranchi, dans un des Etats les plus pauvres du pays.

« L’Église aide les plus pauvres en Inde, ce qui lui vaut la méfiance des plus riches » résume Mgr Theodore Mascarenhas. En prenant soin des plus démunis, en particulier des dalits et des minorités ethniques, les chrétiens vont à l’encontre du système des castes, officiellement interdit mais encore très prégnant dans la société indienne.

En période électorale, la parole de l’Eglise se fera plus discrète, confie Mgr Mascarenhas – pour éviter toute récupération politique – sans pour autant se renier. « Nous faisons la promotion de la paix et de l’harmonie dans le pays, nous voulons construire des ponts avec les gens de toutes les religions, explique le porte-parole de la conférence épiscopale. Mais nous continuerons à revendiquer la justice sociale, la liberté religieuse, nous continuerons à travailler avec les plus pauvres parmi les pauvres, sans avoir peur de ceux qui voudraient nous en empêcher. »

Soeur Mona ALDHEM (Syrie)

Religieuse de la congrégation des Sœurs de la Charité de Sainte Jeanne-Antide Thouret

« Nous pensions que la guerre serait courte », se souvient sœur Mona Aldhem, responsable d’une école patriarcale greco-catholique dans la banlieue de Damas, quand les combats éclatent en 2011.

« Et depuis, tous les jours, nous avons été confrontés à la douleur des souffrances partagées : les bombardements, les enlèvements, les déplacements de population, la mort qui rôde, … J’ai vécu la guerre avec la peur au ventre. » Une peur d’autant plus vive que les combats gagnent bien vite le quartier où se situe l’école. Face à l’insécurité croissante, celle-ci déménage – les anciens locaux seront bien vite saccagés – et les effectifs fondent – deux-tiers des élèves quittent l’école. Mais sœur Mona décide de rester en Syrie, sa terre natale : « c‘était mon devoir de soutenir mon peuple dans sa souffrance », confie-t-elle.

Envoyée par sa communauté à Beyrouth pendant deux ans, elle revient en Syrie en 2016. C’est dans la région du Hauran, à Khabab, qu’elle assure le service pastoral et social dans cinq villages, en compagnie d’une autre religieuse. « Les gens me confient leurs souffrances et leurs problèmes et j’essaie de les écouter, de les soutenir. Après huit années de guerre, les gens sont fatigués ; ils aspirent à une vraie paix et souhaitent que leurs enfants retournent de l’étranger. »

 Si elle confie avoir éprouvé de la peur, sœur Mona ressentait également « un courage et une force extraordinaires » qui lui ont permis d’apporter un soutien moral, spirituel et matériel à ceux qui lui étaient confiés et qui, bien souvent, avaient tout perdu. Un courage et une force qui, désormais, lui permettent de les aider à se reconstruire. « Libérés de leur peur-panique d’être chassés de leur maison, les habitants restés sur place secouent la poussière de la guerre, observe-t-elle, et retrouvent, peu à peu, la joie de vivre ».

 

Ils donnent leur vie pour le Christ, venez prier pour eux !
(cliquez ici pour voir les dates et les lieux)

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

“La Nuit des Témoins” à Notre-Dame de Paris le 29 mars 2019

Messe à 18h15 suivie de 20h à 22h d’une veillée de prière et de témoignages.

Soirée présidée par Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris. Au cours de cette veillée de prière, trois représentants de l’Église en Détresse témoigneront de la situation des chrétiens en Inde, au Congo et en Syrie :

  • Mgr Théodore Mascarenhas, secrétaire général de la conférence des évêques (Inde)
  • Mgr Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa (République démocratique du Congo)
  • Sœur Mona Aldhem, religieuse des Sœurs de la Charité de Sainte Jeanne-Antide Thouret (Religieuse à Khabab en Syrie)

Plus de renseignements