Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Le ciboire martyr de Gerbéviller exposé du 11 au 30 novembre 2018 à Nancy (54)

À l’occasion de la commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale, la cathédrale de Nancy expose le ciboire martyr de Gerbéviller.

Cet objet a témoigné et témoigne encore des combats d’août 1914 qui détruisirent entièrement la commune de Gerbéviller.

Le 24 août 1914, alors que la ville est pilonnée par des tirs d’artillerie, cinq religieuses de la congrégation de Saint-Charles, sous la direction de leur supérieure Sœur Julie, s’illustrent en sauvant la vie de nombreux blessés. Quelques jours plus tard, dans l’église Saint-Pierre dévastée, elles retrouvent le ciboire, qui a miraculeusement échappé à l’ennemi, après que le socle a été touché par une vingtaine de balles.
Sœur Julie tient tête aux occupants après la retraite des défenseurs français et obtient que l’hospice ne soit pas brûlé, permettant ainsi de sauver de nombreux blessés des deux camps.
Le ciboire a été envoyé à Paris en 1916 pour être exposé au Palais des Beaux-Arts de la Ville de Paris à l’occasion de l’Exposition d’œuvres mutilées ou provenant des régions dévastées par l’ennemi.
Symbole du courage des religieuses et témoin de l’intensité des combats, le ciboire fusillé est considéré aujourd’hui comme un objet martyr.

Le ciboire sera exposé en la cathédrale de Nancy du 11 au 30 novembre.
On pourra aussi relire cette page tragique de l’histoire du Lunévillois relatée en la chapelle des évêques (troisième chapelle latérale sur la gauche).

Rappel
Plénum des cloches, dimanche 11 novembre 2018, à 11h durant 11 minutes maximum, pour marquer joyeusement le centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918.

En France #NLH #NLQ

L’orfèvrerie Tailleurs d’images cherche un réseau de représentation pour proposer sa collection à la vente

Une annonce de Louis-Guillaume Piechaud, orfèvre de l’entreprise familiale Les Tailleurs d’images :

“Bonjour à vous tous !
Ceci est une annonce, une proposition de collaboration à partager et à diffuser largement autour de vous.
Il y a pas mal de changements positifs depuis quelques temps dans mon atelier,et je dois penser à une réorganisation en profondeur du système de distribution de mes productions.
Donc, je suis à la recherche d’un réseau de représentation pour proposer ma collection non seulement chez nos revendeurs traditionnels qui sont les librairies religieuses et les procures d’abbayes, mais aussi dans les boutiques de musées ou de châteaux par exemple.
La rétribution se fait au pourcentage sur les ventes réalisées.
L’entreprise, ” Les Tailleurs d’Images”,existe depuis bientôt 70 ans et nos objets se situent dans le haut de gamme,nous sommes parmi les derniers à travailler le bronze et les émaux grand feu sur de telles pièces. L’entreprise est classée “Entreprise du Patrimoine Vivant”.
Vous en saurez plus en allant voir le site :https://tailleurs-images.com/
Vous pouvez me contacter en MP (facebook) ou en écrivant à : images7@wanadoo.fr
Par avance merci pour les partages !”

L’atelier d’orfèvrerie Les Tailleurs d’Images a été fondé en 1950 par Dominique Piéchaud, sculpteur, élève de l’Académie des Beaux-Arts de Bordeaux et membre de la Casa de Velázquez. Selon un savoir-faire familial transmis avec passion depuis 4 générations, Louis-Guillaume Piéchaud perpétue aujourd’hui le métier d’orfèvre tout en le renouvelant, mêlant création et noblesse des matériaux. Signe de reconnaissance de l’excellence de ses œuvres, l’entreprise Les Tailleurs d’Images a été honorée en 2015 du prestigieux label Entreprise du Patrimoine Vivant par le Ministère de l’Économie.