En France #NLQ

Visite du patriarche chaldéen en France

En déplacement en France, le patriarche des chaldéens catholiques, Mgr Louis Sako, a plaidé pour une Constitution “qui assure l’égalité de tous”. Une tâche difficile dans un Irak en pleine reconstruction où plane l’ombre de Daech, mais aussi des nouvelles difficultés. La mise en place d’une nouvelle constitution s’avère délicate dans un pays où l’islam reste une identité nationale et même civile. Mgr Sako a également rappelé que si “Daech a été vaincu sur le terrain, (mais) idéologiquement il imprègne encore les esprits”.

Le patriarche veut renforcer la citoyenneté en Irak, qu’il estimer devoir être détachée des identités particulières :

Je suis citoyen irakien, peu importe si je suis chrétien, chiite, sunnite, kurde… La religion ne doit pas me séparer. La religion est un choix personnel : je crois ou je ne crois pas, je suis libre, et il ne faut pas l’imposer.

Le patriarche devait, en effet, se rendre à l’Institut du monde arabe (IMA), mais il a également rencontré le Président du Sénat, Gérard Larcher, ainsi que plusieurs sénateurs. Il a aussi rendu visite aux responsables de l’Oeuvre d’Orient.

 

SOURCE

En France

Paris – Installation du nouveau curé de la paroisse Saint-François de Sales

Ce dimanche 12 novembre, le nouveau curé de la paroisse Saint-François de Sales de Paris a été installé. Cette installation de l’Abbé Aldric de Bizemont à une nouvelle charge s’est faite lors d’une messe célébrée par Monseigneur Thibault de Verny, vicaire général du diocèse de Paris. Outre la présence d’une assistance fort nombreuse, on pouvait noter la présence de Monseigneur Gollnisch, ancien curé de la paroisse, actuel directeur de l’Oeuvre d’Orient et vicaire de l’ordinaire pour les catholiques de rites orientaux en France, mais également de plusieurs élus parisiens, dont Brigitte Kuster, député de la circonscription, et Geoffroy Boulard, maire du 17ème arrondissement de Paris. Dans ce type d’arrondissement parisien, il faut noter la présence et l’attention des autorités publiques.

 

A la une #En France #NLQ

Attaques contre SOS Chrétiens d’Orient ?

Lors de l’assemblée plénière de la conférence des évêques de France, Mgr Gollnisch, directeur de LOeuvre d’Orient, devait s’exprimer sur la situation des chrétiens d’Orient, en France, mais aussi à l’étranger. Outre Mgr Mirkis, archevêque chaldéen catholique de Kirkouk, il y avait donc un deuxième invité appelé à s’exprimer sur ce sujet à la réunion de l’épiscopat Français. Mgr Gollnisch a également la qualité de vicaire général de l’ordinariat des catholiques orientaux de France.

Visiblement, c’est en étant interrogé par un évêque Français qu’il aurait vivement mis en cause l’association SOS Chrétiens d’Orient, si l’on croit les tweets d’une journaliste du Pèlerin :

Nous restons prudents sur la teneur des propos, d’autant plus qu’ils sont rapportés par une journaliste qui a vraisemblablement assisté à la réunion plénière ou bénéficié de la primeur d’un témoignage direct. En tout état de cause, ces propos n’ont pas été confirmés.

Mais si cela correspond à ce qui a été dit, il ne peut, hélas, qu’y avoir un malaise. D’une part, cela témoigne d’une véritable irritation de certains qui agissent en leur faveur. La réalité est que SOS Chrétiens d’Orient a pris de l’ascendant dans les opérations de terrain pour les chrétiens d’Orient. Pourtant, dans cet éventail d’associations, il y a de la place pour tout le monde. L’Oeuvre d’Orient continue à bénéficier d’une notoriété et d’un sérieux auprès des communautés chrétiennes et de leurs évêques. La multiplication des associations solides et expérimentées est plutôt une bonne chose et devrait entraîner une saine émulation. Après tout, l’Oeuvre d’Orient n’a-t-elle pas cherché, récemment, à mettre en place des volontaires sur le terrain ? Il est dommage que la complémentarité entre ces différentes ne soit pas soulignée.

Quant à accuser l’association d’accointance avec le FN et Marion Le Pen, ce grief étonne. Outre le fait que Marion Le Pen s’est mise en retrait, le FN ne s’est guère impliqué sur la question des chrétiens d’Orient, pour ne pas dire bien moins que certaines personnalités politiques françaises, nullement assimilables au FN. À ce titre, on se souviendra des propos de l’ancien FN Florian Philippot, qui refusait que la France accueille des chrétiens d’Orient… Certes, l’accusation de proximité avec le FN lancée par Mgr Gollnisch surprend. Après tout, personne n’a fait à Mgr Gollnisch le reproche d’avoir un lien de parenté avec une personnalité du FN. Et c’est tant mieux ! En revanche, le seul homme politique français à avoir organisé une grande réunion de soutien aux chrétiens d’Orient, où était convié Mgr Gollnisch, était François Fillon, qui a été depuis battu aux présidentielles dans les circonstances que l’on connaît.

Enfin, une accusation rend particulièrement perplexe : c’est celle qui reproche à SOS Chrétiens “une grille de lecture, qui consiste à opposer chrétiens et musulmans, qui formeraient des groupes homogènes, et à importer cette rhétorique en France”. Pour qui a fréquenté un tant soit peu SOS Chrétiens d’Orient, on connaît la prudence et la politique d’entente cordiale avec les musulmans des différents pays où l’association a des missions. À ce titre, faut-il rappeler que les volontaires en Syrie visitent obligatoirement la Mosquée des Omeyades de Damas ou que le directeur de SOS Chrétiens d’Orient, Benjamin Blanchard, a déjà rencontré les responsables officiels musulmans de Syrie ?

Si SOS Chrétiens d’Orient tenait un discours tendant à la mise en place de “groupes homogènes”, il y aurait bien longtemps que les différentes missions auraient échoué. Qui plus est, dans certains pays comme l’Irak ou la Syrie, les chrétiens ne sont plus en mesure de créer des entités politiques autonomes. C’est une différence notable avec les communautés kurdes, chiites ou alaouites. Il n’existe pas de zones chrétiennes suffisamment étendues. Cette accusation de mise en place de “groupes homogènes” colle peu à la réalité. SOS Chrétiens d’Orient n’est pas une milice ou un groupe à visée politique.

Soyons sérieux : pour travailler sérieusement dans un pays étranger, une ONG a besoin d’une entente maximale avec les autorités et les communautés locales. Et cela passe nécessairement par de bonnes relations avec les autres communautés religieuses. Non, SOS Chrétiens d’Orient n’est pas une association d’inspiration néo-conservatrice, visant à fragmenter les pays arabes. Sa naissance est même consécutive aux déchirements créés par des révolutions arabes, qui ont pris de court les chancelleries occidentales.

On peut se demander si le danger suprême n’est pas de céder à certains réflexes. Ceux des accusations faciles, lancées publiquement, en présence des évêques de France, dont on sait qu’ils sont très divisés sur un grand nombre de sujets. Était-il souhaitable de raviver des polémiques, surtout à un moment où autant l’horizon des chrétiens d’Orient que celui des chrétiens de France devient incertain ?

Agenda / Annonce #Sorties/Animations

Paris – Passerelles musicales de l’Orient à l’Occident

La samedi 18 novembre 2017, à 20 h 30, un concert de la soprano Patricia Atallah sera donné à Paris. La participation, libre, est organisé au profit de l’Œuvre d’Orient pour aider les personnes dépendantes de drogues au Liban. Ce concert aura lieu à la cathédrale maronite Notre-Dame du Liban (17, rue d’Ulm – 75005 Paris). Dans ce concert d’airs classiques sacrés (Mozart, Bach, Verdi, Mascagni, Massenet, …) et de chants maronites, la soprano Patricia Atallah sera accompagnée au piano par Charles Lavaud et à l’orgue par Père Maroun Badr.

NLH #NLQ #Sorties/Animations

7e nuit de la Terre Sainte à Sainte-Anne d’Auray (56) le 25 novembre

Les Veilleurs de la Paix organisent la 7e nuit de la Terre Sainte, à la basilique sainte Anne d’Auray, dans le Morbihan (56), le samedi 25 novembre.

Programme

18h30 : Messe à la basilique animée par la chorale irakienne du Morbihan.

19h45 :  Dîner tiré du sac

21h : Intervention de Mme Vera Baboun, première femme maire de Bethléem et dédicace de son livre “Pour l’amour de Bethléem” (couronné par le prix littéraire de l’Oeuvre d’Orient) dans la basilique.

22h30 : Adoration eucharistique dans la basilique

Agenda / Annonce #Conférences/Formations

Paris – Table ronde à l’INALCO sur les chrétiens au Proche-Orient

Le jeudi 19 octobre, à l’INALCO (Paris), débutera un ensemble de tables rondes dédié aux chrétiens d’Orient. La première aura lieu de 18 h 30 à 20 h, à l’auditorium. Elle aura comme intitulé : “Éclairages sur les chrétiens au Proche-Orient. Les Chrétiens du Proche-Orient sous l’empire ottoman”.

Adresse : 65, rue des Grands Moulins – 75013 Paris

Messes/Prières/Pèlerinages

Alsace | messe avec les chrétiens d’Orient le 1er octobre 2017

Dimanche 1er octobre en l’église saint Etienne de Mulhouse, la liturgie dominicale sera célébrée en rite chaldéen avec les chrétiens d’Orient présents en Alsace

La présence de chrétiens d’Orient réfugiés chez nous, suite aux exactions par des groupes fanatiques en Syrie et en Irak, nous rappelle que l’Eglise a aussi un poumon oriental. Ces chrétiens des débuts du christianisme parlent aujourd’hui encore l’araméen, la langue du Christ, et célèbrent la liturgie en divers rites très anciens.
C’est pourquoi, l’Equipe Diocésaine de l’œuvre d’Orient veille à organiser en Alsace des messes dans un des rites de ces communautés orientales.
Les explications du Chanoine Rodolphe Vigneron, délégué diocésain à l’œuvre d’Orient

Rendez-vous le dimanche 1er octobre 2017 à  10H30 à l’Eglise catholique S. Etienne de Mulhouse
La liturgie sera célébrée en araméen, arabe et français.
Contact : Equipe Diocésaine Œuvre d’Orient, r.vigneron@outlook.fr

Bénévolats/Caritatifs #NLH #NLQ

L’Eglise de France soutient les étudiants d’Irak – credofunding

Avec la progression de l’État islamique en Irak, les chrétiens ont fui la région de Mossoul et la Vallée de Ninive après le 7 août 2014 en se réfugiant à Erbil, dans l’attente que la situation puisse se stabiliser. À Erbil, l’enseignement n’est donné qu’en kurde, langue que ne parlent pas les réfugiés chrétiens (chaldéens ou syriaques catholiques). En 2015, le ministre de l’Enseignement supérieur a alors décidé de transférer l’ensemble des étudiants de langue arabe à la faculté de Kirkouk.

 


Le projet

Depuis décembre 2015, l’Église de France a mis en place un partenariat avec l’Œuvre d’Orient pour financer les études de ces étudiants déplacés. Grâce à l’aide de donateurs, 380 étudiants d’Irak ont pu poursuivre leurs études dans leur langue en 2015. Aujourd’hui ils sont plus de 700. Nous avons donc besoin de vous pour leur permettre de poursuivre leurs études sur l’année 2017-2018 !

 

Des futurs médecins, pharmaciens, architectes et ingénieurs

Les étudiants suivent des formations très diverses dans les treize universités de Mossoul ré-installées à Kirkouk… ils veulent être médecin, pharmacien, architecte ou ingénieur.

 


 

Le porteur de projet :Monseigneur Youssif Thomas Mirkis

 

Sur place, c’est Mgr Youssif Thomas Mirkis, archevêque chaldéen de Kirkouk et de Souleymanieh, qui s’occupe du projet.

 

« J’espère continuer ce projet grâce à l’Œuvre d’Orient et la Conférence des évêques de France. Malgré toutes les difficultés que ces jeunes rencontrent, la guerre, des parents souvent dans des situations très difficiles… ils savent rester à la hauteur des défis qui sont lancés. C’est la volonté de vouloir réussir, de vouloir reconstruire le pays et d’être à son service qui les a rassemblés. C’est une génération qui veut réellement tourner la page et faire en sorte que la violence ne soit pas le dernier mot. Surtout en ces jours où Daech est en train de faiblir et quitter définitivement Mossoul. »

 

En avril 2016, une délégation d’évêques français (Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la Conférence des évêques de France, Mgr Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient, Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise, et Mgr Olivier Ribadeau Dumas, secrétaire général de la Conférence des évêques de France) ont pu rencontrer ces étudiants irakiens.

 

 


 

Utilisation des fonds

 

Mgr Mirkis accueille actuellement 700 étudiants. Nous vous demandons de nous aider à prendre en charge un mois les étudiants de Médecine (74) ; Éducation (41) ; Infirmiers (39) ; = 154 élèves à aider pour le 1er mois de rentrée (à Kirkouk, la rentrée universitaire a lieu en octobre).

 

154 élèves x 10 € par jour x 31 jours = 47 740 € pour le 1er mois de rentrée

>>>JE PARTICIPE ! <<<

 

NLH #NLQ #Sorties/Animations

Chrétiens d’Orient. Deux mille ans d’histoire – exposition à l’Institut du monde arabe à Paris

L’exposition « Chrétiens d’Orient. Deux mille ans d’histoire » offre, dès le 26 septembre à l’Institut du monde arabe, un éclairage inédit sur leur rôle majeur au Moyen-Orient. Par ailleurs, depuis juillet 2017, « l’Opération Mossoul-Ninive », menée par l’Œuvre d’Orient, encourage les chrétiens d’Irak a retourner chez eux. Deux occasions de s’unir aux Chrétiens d’Orient et de les soutenir.

« Avec le pape François, la Conférence des évêques de France appelle « à s’engager de toutes ses forces pour la protection des civils… c’est une obligation impérative et urgente ! » (Déclaration du Conseil permanent le 14 décembre 2016)

Les Chrétiens d’Orient sont les premiers disciples du Christ, puisque c’est à partir de Jérusalem que les apôtres ont été envoyés par le Seigneur. Quoique nombreuses et historiquement implantées, les communautés chrétiennes subissent, dans plusieurs pays, des discriminations voire des persécutions, notamment en Égypte, Irak et Syrie.

La France accueille des chrétiens de toutes les Églises d’Orient. Le tableau de leur implantation est révélateur de leurs diversités, et témoigne de la richesse de leurs traditions et de leurs liturgies auprès des catholiques français appelés à les découvrir dans une conscience plus vive de l’unité de l’Église.

 

Ordinariat des catholiques des Église orientales résidant en France
20 rue du Regard
75006 Paris
01 45 49 10 90
contact@ordinariatdesorientaux.fr
www.ordinariatdesorientaux.fr

L’Archevêque de Paris est Ordinaire des Catholiques des Églises Orientales résidant en France et n’ayant pas leur propre Ordinaire.

Œuvre d’Orient
20 rue du Regard
75006 Paris
01 45 48 54 46
www.oeuvre-orient.fr

Œuvre d’Eglise, l’Œuvre d’Orient est la seule organisation française entièrement dédiée au soutien des chrétiens d’Orient. Elle contribue à leur éducation, à leurs soins et les accompagne spirituellement depuis plus de 150 ans.

 

Conférences/Formations

Chrétiens de Jérusalem : les défis de l’Eglise en Terre Sainte

Dimanche 1er octobre 15h
Eglise Saint Louis des Chartrons, 51 rue Notre-Dame, Bordeaux
Avec le Père David Neuhaus, jésuite, ancien Vicaire du Patriarcat latin auprès des catholiques de langue hébraïque
Messe célébrée par le Père David Neuhaus à 10h30
Contact : oeuvredorient33@gmail.com
https://www.oeuvre-orient.fr/