Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #50 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – “Comment apprendre à se remettre entre les mains de Dieu au quotidien ?”

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Comment apprendre à se remettre entre les mains de Dieu au quotidien ?


Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #En France #NLQ

Offrez une rose à Notre-Dame de Lourdes, pour la fête de l’Immaculée Conception

Le 8 décembre, c’est le jour de la Fête de l’Immaculée Conception. A cette occasion, le Pape François rend hommage à la Vierge Marie en déposant un bouquet de fleurs au pied de sa statue, place d’Espagne à Rome. Ce même jour, le Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes, s’associe à la démarche du Saint-Père en déposant des milliers de roses à la Grotte, à l’endroit même où la Vierge prononça ces mots : « Je suis l’Immaculée Conception ». Des milliers de roses, réservées par les pèlerins du monde entier sur le site internet du Sanctuaire.

« Je suis l’Immaculée Conception »

Le Sanctuaire s’associe à la démarche du Saint-Père : des milliers de fleurs, réservées en ligne par les pèlerins sur le site internet, dès le 10 novembre, seront déposées à la Grotte, aux pieds de Notre-Dame, pour lui rendre un même hommage et prolonger ainsi la joie de Bernadette disant : elle avait une rose jaune sur chaque pied, couleur de la chaîne de son chapelet. Le rosaire fait fleurir le monde.

Chaque 8 décembre, le Sanctuaire de Lourdes fête l’Immaculée Conception

Cette année, la fête marque la clôture du 160e anniversaire des Apparitions. Elle sera présidée par Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, avec la messe à la basilique Saint-Pie X, suivie de l’Angélus à la Grotte et de la bénédiction des roses. Simultanément, sur tous les continents, sera organisée, ce même jour, une immense chaîne de prière, à l’initiative de la famille Notre-Dame de Lourdes et de groupes de prière de Padre Pio. Ils participeront de manière active à cette chaîne de prière du chapelet de l’Immaculée. Rejoignez-les ! Saint Padre Pio a dit : « Aimons la Vierge et faisons-la aimer. Prions toujours le Rosaire ! ».

L’après-midi, le Père André Cabes, recteur, donnera une conférence à l’hémicycle Sainte-Bernadette sur le thème « Eglise mariale – Eglise en dialogue », en lien avec la béatification des martyrs d’Algérie et la récente canonisation de Paul VI. Puis seront chantées les Vêpres. La fête sera annoncée la veille et suivie le soir par la procession mariale aux flambeaux.

La neuvaine de  l’Immaculée Conception

Du 30 novembre au 8 décembre, nous proposerons une neuvaine préparatoire.

  1. Chaque jour, dire la prière de neuvaine
  2. Chaque jour une dizaine de chapelet, suivie de trois fois l’invocation : « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous. »
  3. Une communion le jour du 8 décembre ou un jour de l’octave.
  4. Confession recommandée.

Très Sainte Vierge Marie,
nous croyons qu’à la fin de votre vie terrestre, tu as été élevée corps et âme au Ciel, parce que tu es la Mère de Dieu, Immaculée.
La Très Sainte Trinité t’a couronnée Reine de l’univers.
Avec tous les anges et les saints du Ciel, tu intercèdes pour nous, pèlerins de la terre, et pour les âmes des défunts qui ont encore besoin de purification.
Aide-nous à orienter notre vie vers Dieu qui a un Dessein d’amour sur chacun de nous.
Aide-nous à prier, à recourir aux sacrements de l’Église et à faire le bien, pour notre bonheur véritable dès ici-bas.
Donne-nous une foi et une espérance inébranlables en l’Amour infini de Dieu, au milieu des luttes et des épreuves inévitables et nécessaires de cette vie.
Car les souffrances du temps présent ne sont rien en comparaison du bonheur qui nous attend.
Amen

Offrez votre rose à la Vierge

Les croyants du monde entier sont invités à s’associer à cet événement en offrant une rose à Marie  et en priant le chapelet.

Les fleurs seront déposées à la Grotte à l’issue de la messe solennelle célébrée à 10h, et de l’Angélus prié en suite. Vous pourrez suivre en direct cet évènement, sur TV Lourdes, le 8 décembre ou le revoir en vidéo sur notre site internet.

En France #NLH #NLQ

Institution Bienheureux Marcel Callo (83) – retour sur la journée des familles du 10 février 2018

Le samedi 10 février, les familles de l’Institution Bienheureux Marcel Callo se réunissaient pour une journée pas comme les autres … Le programme proposait un dosage bien équilibré, entre rencontre, réflexion, écoute, partage, jeu, bonne humeur, famille, sport, prière, enseignement, rigolade et complicité … le secret d’une journée des familles plutôt réussie !

Le temps de la réflexion


Samedi matin, 9h30, pas facile de se motiver, on serait bien resté sous la couette… on comptait sur le café pour réconforter tout le monde, mais la machine n’a pas fonctionné ! Qu’à cela ne tienne, pendant que les enfants prennent possession du parc du château Colbert pour une matinée de jeux en équipe, les parents s’installent pour la première conférence : la pédagogie Montessori présentée par Stéphanie Var. Ancienne institutrice de l’école partie vivre à Paris, elle revient
nous expliquer tout le bien-fondé de cette approche en la remettant en perspective des récentes découvertes en neuroscience qui confirment ses résultats très positifs.


Les quelques illustrations concrètes qu’elle propose terminent de convaincre l’assemblée, et c’est à ce moment-là qu’entre en jeu la notion de coéducation : rendre l’enfant acteur de ses apprentissages est un enjeu qui dépasse largement le cadre de l’école ! Chacun est invité à
poursuivre la démarche à la maison, en profitant de chaque petite occasion qui se glisse dans le quotidien d’une famille.
La pédagogie Montessori est bien l’un des outils qui permettent une réelle prise en charge personnalisée des élèves, c’est pourquoi elle s’intègre parfaitement dans le projet de l’établissement Marcel Callo.


La transition est toute trouvée pour le Père Jacques Baudry, aumônier de l’Institution, venu nous parler de l’éducation préventive de Don Bosco. Cette méthode choisie par l’école comme principe éducatif permet d’accompagner le développement individuel de chaque enfant en
l’aidant à choisir ce qui est bon pour lui, à découvrir et cultiver ses talents. Les fruits sont nombreux, mais les plus visibles sont certainement la confiance en soi et la joie partagée.

Place au partage en famille

Les enfants retrouvent leurs parents pour vivre ensemble le temps de la messe. Un temps fort de prière et de recueillement qui replace la journée sous le regard de Dieu, en réunissant toutes les familles, quelles que soient leurs pratiques habituelles.
Après le repas partagé, pris sur la terrasse ensoleillée autour de grandes tablées à l’allure
de fête de village, pas facile de déplacer cette joyeuse farandole jusque dans le parc ! Mais, les membres de l’équipe pédagogique sont déjà en place et les stands de jeux sont ouverts. Chaque famille forme une équipe pour relever ensemble les épreuves et défis proposés … Les petites familles unissent leurs forces, l’heure est à la rigolade et les enfants se régalent à observer leurs parents qui se prennent au jeu ! Si bien qu’il est compliqué de rassembler tout le monde pour terminer cette belle journée par un dernier enseignement…

Un peu de grain à moudre

Nous accueillons Sœur Faustine de Jésus, de la communauté des Sœurs apostoliques de St Jean à Brignoles, venu nous parler d’un enjeu éducatif insidieux, mais bien réel : le
relativisme moral. Après un bref retour sur la définition du relativisme qui imprègne notre société, Sœur Faustine nous en explique le danger : « 
sacrifier la vérité sur l’autel de la liberté  ». Illustrant ses propos par ses multiples expériences, vécues principalement lors de ses années d’apostolat à New York, elle démontre qu’un jeune ne peut pas faire un choix si on ne lui a pas d’abord donné les moyens de le faire. « Voilà pourquoi vous ne devez pas avoir peur d’affirmer la vérité à vos enfants. Si vous ne le faites pas, d’autres s’en chargeront !  »
Cette journée bien remplie se termine par une bénédiction des familles qui repartent avec de beaux souvenirs et un peu de grain à moudre…

Sara Calamel
Institution Bx Marcel Callo

Qu’est-ce que l’Institution Bx Marcel Callo ?

Au cœur de la paroisse du Cannet-des-Maures, l’Institution Bienheureux Marcel Callo est une école catholique hors contrat. A la demande de Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon, l’Institut du Verbe Incarné en assume la tutelle, en lien étroit avec le directeur de  l’Enseignement catholique du diocèse de Fréjus-Toulon.

L’Institution Bienheureux Marcel Callo a pour activité principale la formation des enfants, de la maternelle au secondaire, dans le respect du droit français des textes fondamentaux de l’enseignement catholique et des accords conclus.

(plus d’informations)

Consulter la dernière lettre d’information de l’école : lettre_info24 (pdf)

Faire une offrande de carême à l’Institution Bx Marcel Callo

Vous pouvez faire un don ou alors soutenir l’école par différents moyens.

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pour sa fête, le 8 décembre, offrez une rose à la Vierge Immaculée – Lourdes (65)

Le vendredi 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception, à l’heure de l’Angélus, un hommage floral à la Vierge Marie sera rendu à la Grotte. J’offre une fleur (formulaire en ligne à compléter jusqu’au 3 décembre inclus).

“Marie, qui est apparue à Lourdes avec une rose sur chaque pied, nous invite à faire fleurir le monde par notre prière unie à la sienne. Je vous invite donc à vous associer à cet hommage.”  Père André Cabes, recteur du Sanctuaire de Lourdes

Marie, servante de la paix

Lourdes célèbre l’Immaculée Conception, vendredi 8 décembre, unie aux chrétiens d’Orient et à la Terre sainte, sous la présidence de Mgr Marcuzzo, vicaire patriarcal pour la Palestine. Une journée à vivre en direct sur TV Lourdes.

 

Un beau programme pour le 8 décembre à Lourdes

A la une #En France #NLH #NLQ

En cette période de la Toussaint, offrez-lui une messe !

Pour remercier Dieu, prier pour une famille ou un défunt,
prier pour les vocations ou une intention particulière…
Un geste de partage de la part des fidèles, un acte de foi porté par toute l’Eglise.

Le lendemain de la Toussaint, c’est le jour de prière pour les défunts, c’est l’occasion de faire dire des messe pour nos défunts.

Pourquoi offrir une messe  ?

Offrir une messe pour un défunt, c’est l’accompagner vers la maison du Père, c’est s’unir par nos prières avec le défunt, «  c’est d’abord croire en la puissance d’amour que le Christ manifeste dans l’eucharistie  » (Benoit VI).

 

Chaque fidèle peut légitimement demander que soit célébrée, le dimanche ou en semaine, une messe pour une intention particulière :

  •  pour les vivants ou les défunts de sa famille,
  •  pour accompagner des proches dans tous les moments de leur vie (heureux ou difficiles),
  •  pour rendre grâce à Dieu pour des jeunes mariés, des anniversaires de mariage, un nouveau baptisé, des moments forts de la vie…

La messe n’a pas de prix  !

Non, on n’achète ni à Dieu, ni à l’Eglise, une «  efficacité  » de la prière, car toute messe est absolument sans prix, et de toute façon efficace, puisqu’elle fait mémoire du Salut du monde par le Christ mort et ressuscité. Ces offrandes sont destinées à assurer la vie de l’Eglise, et notamment la subsistance quotidienne du prêtre qui célèbre la messe à votre intention, selon la parole de saint Paul :


«  Ne savez vous pas que les ministres des cultes vivent du culte  ?
De même aussi, le Seigneur a prescrit à ceux qui annoncent l’Evangile de vivre de l’Evangile  »
(1Co 9,13-14)

 

Célébrer une messe à une intention particulière est un service spirituel qui est accompli en conscience par le prêtre. Il célèbre donc chaque jour une messe à l’intention des fidèles qui lui ont demandé ce service. Ayant fait le choix de pauvreté, le prêtre ne fera aucun commerce avec ces offrandes  ! Il ne peut en recevoir que l’équivalent d’une seule chaque jour, même s’il prie pour plusieurs intentions. Il partage alors avec d’autres prêtres dans le besoin les offrandes supplémentaires qui lui ont été remises.

Cette offrande n’est nullement obligatoire. Vous pouvez donc demander au prêtre de prier à une intention particulière sans faire d’offrande, et il recueillera votre demande avec grande joie.

Quoi qu’il en soit, il s’agit là :

  •  d’un acte de foi en la puissance du sacrifice du Christ sur la Croix et en la prière de l’Eglise,
  •  en même temps que d’un beau geste de partage de la part des fidèles pour assurer la vie de leur Eglise. Car l’Eglise ne vit que de dons, et l’Etat ne prend aucune part au financement des communautés chrétiennes.

En pratique

Pour demander une intention de messe, il suffit de prendre contact avec monsieur le curé en donnant le prénom et le nom de la personne, pour qui vous désirez qu’une messe soit célébrée, ainsi que la date et le lieu de la messe. Pour des questions pratiques, il est nécessaire de la donner 15 jours avant la date fixée.

Le montant de l’Offrande est fixé par l’Assemblée des Evêques de France : 17 €

Lorsque des personnes souhaitent demander la célébration de plusieurs messes consécutives pour une même intention, il leur est proposé une Neuvaine (la célébration de 9 messes quotidiennes consécutives) ou un Trentain (la célébration de 30 messes quotidiennes consécutives).

  •  Pour une Neuvaine, le montant de l’offrande est fixé par l’évêque à 170 €, selon vos possibilités  ;
  •  Pour un Trentain, le montant de l’offrande est fixé par l’évêque à 560 €, toujours selon vos possibilités.