Annonces #Conférences/Formations #NLQ

18 décembre 2018 : Conférence de Mgr Vesco, évêque d’Oran, à Nantes (44)

Mardi 18 décembre 2018 à 20h à la Maison diocésain Saint-Clair (7 chemin de la Censive du Tertre, 44300 Nantes), après une première partie faite de témoignages, Mgr Vesco, évêque d’Oran, animera une conférence avec pour thème « Chrétiens en Algérie. Le sens d’une présence ».

Alors qu’il vient de s’engager chez les dominicains, Jean-Paul Vesco, ancien avocat d’affaires, accepte une première mission en Algérie, à la suite d’une
discussion avec un prêtre ouvrier. L’expérience est si forte qu’il s’apprête à rester toute sa vie en Algérie, mais, huit ans plus tard, il est élu par ses frères à la tête de l’ordre des Dominicains en France. Il s’investit dans sa nouvelle mission, mais ne peut s’empêcher de vivre son départ comme un arrachement.
La décision de Benoit XVI de le nommer fin 2012 évêque d’Oran, le renvoie finalement dans ce pays tant aimé.

Entrée libre, ouvert à tous.

Annonces #NLQ #Récollections/Retraites

En route vers la sainteté avec les Martyrs d’Algérie – 18 novembre 2018 à Soligny-la-Trappe (61)

Le service du catéchuménat du diocèse d’Evreux propose une journée de récollection à l’Abbaye de la Trappe, le 18 novembre 2018.

Participants : Proposée en priorité aux néophytes et confirmés de notre diocèse, cette journée est ouverte à tous ceux qui les entourent (accompagnateurs, familles, parrains, marraines, paroissiens,…) mais aussi aux catéchumènes et confirmands qui seraient intéressés.

Rencontre avec le Frère Thomas, postulateur de la cause des Martyrs d’Algérie, moines de Tibhirine assassinés dans les années 90 et qui seront béatifiés le 8 décembre 2018 à Oran.
Pour en savoir plus sur les moines de Tibhirine, cliquez  ICI

Pour télécharger l’affiche, cliquez ICI

Programme

  • 8h15 : RDV au Centre Diocésain, 11bis Rue Jean Bart à Évreux pour un départ en car à 8h30.
  • 10h30 : Messe dominicale à l’Abbaye
  • 12h : Pique-nique tiré du sac – Échanges, visite, temps libre
  • 15h : Rencontre avec le Frère Thomas
  • 17h : Départ de Soligny pour un retour à Évreux vers 18h30

Modalités

Une participation aux frais de 10€ est souhaitée.

Merci de vous inscrire (Nombre de places limitées dans le car)
par email à :
catechumenat@evreux.catholique.fr ou téléphone 06.82.94.14.80

Contact

Pour plus d’informations
Service diocésain du catéchuménat
catechumenat@evreux.catholique.fr
Béatrice Schenckery : 06.82.94.14.80

Afrique francophone #Articles #NLH #NLQ

Algérie : Les 19 martyrs de la décennie noire seront béatifiés le 8 décembre 2018 à Oran

Les évêques d’Algérie ont annoncé que la béatification des 19 martyrs d’Algérie, assassinés pendant la décennie noire, aura lieu le 8 décembre prochain, à Oran, en Algérie.

« La célébration de la béatification de Monseigneur Claverie et de ses 18 compagnons aura lieu le samedi 8 décembre 2018, Solennité mariale, au sanctuaire de Notre-Dame de Santa Cruz d’Oran », ont annoncé vendredi 14 septembre les évêques d’Algérie. Une béatification qui constitue « un élan et un appel pour bâtir ensemble un monde de paix et de fraternité ».

Introduite en 2005, la cause de béatification a débuté en 2007. Le 27 janvier dernier, le pape François a signé le décret de béatification de ces 19 religieux alors officiellement reconnus martyrs par l’Église catholique.

Assassinés pendant la « décennie noire »

Pour se préparer à cette célébration, la conférence épiscopale invite à se « remémorer toute la vie et l’œuvre de nos 19 frères et sœurs en Algérie en faveur des petits, des malades, des hommes, des femmes et des jeunes algériens ».

En Algérie, la « décennie noire » a fait plus de 200 000 victimes. Le Groupe Islamique Armé avait lancé le 30 octobre 1993 un ultimatum aux étrangers, leur donnant l’ordre de quitter le pays dans les 30 jours. Assassinés entre 1994 et 1996, les 19 martyrs sont des « intercesseurs et modèles de vie chrétienne, d’amitié et de fraternité, de rencontre et de dialogue » selon  la conférence épiscopale.

Dix-neuf « témoins de l’amour »

Vont ainsi être béatifiés :

– frère Henri Vergès et sœur Paul-Hélène Saint-Raymond, morts le 8 mai 1994 dans la petite bibliothèque qu’ils animaient dans la casbah d’Alger  ;

– sœur Esther et sœur Caridad, deux sœurs augustines missionnaires, assassinées le 23 octobre 1994, sur le chemin de la messe, à Bab El-Oued, un quartier populaire d’Alger, ;

– les pères Charles Deckers, Jean Chevillard, Alain Dieulangard et Christian Chessel, quatre pères blancs, tués chez eux à Tizi Ouzou, le 27 décembre 1994 ;

– sœur Angèle-Marie et sœur Bibiane, Sœurs de Notre-Dame des Apôtres, tuées le 3 septembre 1995 à Alger, en sortant de la messe ;

– sœur Odette Prévost, Petite Sœur du Sacré-Cœur, tuée le 10 novembre 1995, alors qu’elle se rendait à la messe ;

– sept Trappistes de l’abbaye de Tibhirine, Dom Christian de Chergé, les Frères Luc Dochier, Christophe Lebreton, Michel Fleury, Célestin Ringeard, Paul Favre-Miville et le père Bruno Lemarchand, enlevés dans des circonstances jamais éclaircies et assassinés, probablement dans la nuit du 21 mai 1996

– et Mgr Pierre Claverie, dominicain, évêque d’Oran, assassiné le 1er août 1996 avec son ami Mohamed Bouchikhi.

Pour Mgr Jean-Paul Vesco, évêque d’Oran, interrogé lundi 17 septembre par RCF, la béatification commune de ces « témoins de l’amour » constitue « le témoignage d’une Eglise tout entière restée en solidarité avec un peuple auquel elle se sait envoyée ».

 

Source

Afrique non francophone #Dans le Monde #NLQ

Algérie : réouverture de trois temples protestants à Oran

rois églises ont obtenu l’autorisation de rouvrir leurs portes à Oran, rapporte le site Chretiens.info. Il s’agit des églises d’Ain Turk, d’Oran et d’El Ayaida qui ont été fermées en novembre 2017 et février 2018, selon la même source. « La réouverture de ces trois églises affiliées à l’Eglise Protestante d’Algérie ne confère cependant pas la possibilité d’être enregistrée officiellement », signale le site.

Ce dernier rappelle que l’ordonnance de 2006 régissant les cultes non musulmans en Algérie « stipule en effet que les églises doivent obtenir, pour être enregistrées, la permission d’un comité national ». « En pratique, parce que ce comité ne se réunit jamais, aucune demande d’église n’a été officiellement considérée ou approuvée jusqu’à présent », ajoute-t-il.

Selon la même source, plusieurs églises ont été inspectées depuis novembre 2017. « Depuis novembre 2017, les autorités ont inspecté différentes églises, arguant le fait de tester la conformité de ces dernières avec les règlements de sécurité. Dans la réalité, cependant, cet argument servait à examiner les accords de licence », précise-t-elle.
Le site évoque la fermeture d’au moins dix églises en Algérie. « Au moins dix églises ont été fermées ou ont reçu l’ordre de cesser toute activité. Les fermetures les plus récentes ont eu lieu le 26 mai 2018 lorsque les églises d’Ait-Mellikeche et de Maatkas ont reçu l’ordre de fermer », conclut-il.

Début juin, le ministre des Affaires religieuses et des wakfs Mohamed Aissa a appelé les associations religieuses activant en Algérie à respecter les lois fixant les conditions et règles d’exercice des cultes autres que musulman.

« En Algérie, la liberté de l’exercice du culte est garantie par la Constitution et les lois de la République et elle est soutenue et protégée par l’Etat, cependant tout un chacun, y compris des associations religieuses activant en Algérie, doivent de se conformer à ces lois », a insisté Mohamed Aïssa.

« Depuis la promulgation de la loi de 2006 fixant les conditions et règles d’exercice des cultes autres que musulman, l’Etat n’a de cesse appelé les associations religieuses activant en Algérie à se conformer aux lois de la République », a-t-il souligné.

Source : TSA Algérie