Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Ouverture de l’année Saint Irénée le 28 juin 2019 à Lyon (69)

Saint Irénée, 2ème évêque de Lyon, est probablement mort martyr en 202 à Lyon. Ainsi, nous profitons de cette date, 202 – 2020 pour découvrir ou redécouvrir saint Irénée : notre missionnaire venu de Turquie, ses intuitions théologiques toujours actuelles concernant l’unité, la paix, la relation à Dieu, les saintes Ecritures, la création et l’écologie, les gnoses du 21 ème siècle.

Programme d’ouverture de l’année saint Irénée 2020 :

  • 19h  : Messe solennelle en la fête de saint Irénée à la cathédrale Saint-Jean-Baptiste.
  • 20h  : Procession de la cathédrale à l’église Saint-Irénée et temps de prière pour les vocations animé par les ordinands sur les pas d’Irénée.
  • 21h  : Soirée Lyon Centre avec Glorious et les ordinands dans les jardins de la maison Saint-Irénée (archevêché).

Informations pratiques

7 place Saint-Irénée, Lyon 5e.
19h00 – 22h30

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #53 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Malgré tous mes efforts, mon fils ne cesse de s’éloigner de moi. Impuissant et découragé, je me demande comment recréer le lien avec lui ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Malgré tous mes efforts, mon fils ne cesse de s’éloigner de moi. Impuissant et découragé, je me demande comment recréer le lien avec lui ?


Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #47 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – “Quelles attentes y a-t-il dans le cœur de l’homme vis-à-vis de la femme ?”

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Quelles attentes y a-t-il dans le cœur de l’homme vis-à-vis de la femme ?


Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

NLQ #Sorties/Animations

Nuit des cathédrales 2018 le 12 mai à Rennes (35)

La cathédrale de Rennes participe à la nuit des cathédrales 2018 !

 

Comme dans de nombreuses cathédrales de France, la Nuit des Cathédrales est organisée à Rennes.

« Venez et voyez » (Jn 1-39) : la cathédrale de Rennes s’ouvre aux curieux pour une soirée. Le visiteur est accueilli sur le parvis par des chants de la Renaissance puis est invité au rythme de la musique et des explications à découvrir les trésors patrimoniaux et l’activité liturgique de ce lieu sacré du XVIIIe au XIXe. Un moment culturel pour découvrir autrement un édifice majeur de la Bretagne.

Au programme : Ensemble vocal de Blossac, Xavier Bisaro et les chantres de La Roë, chœur d’adultes de la cathédrale, Kristen Dao Huu Bao (orgue)…

Entrée gratuite.

En Europe #NLH #NLQ

Nuit des cathédrales le 12 mai 2018

Les cathédrales participantes laissent leurs portes ouvertes jusqu’à minuit et proposent un programme culturel et spirituel varié avec concerts, expositions, conférences, spectacles, visites guidées, méditations, prières et temps de silence.

 

Plus d’informations sur les cathédrales participantes

A la une #NLQ

L’édito – L’Eglise vous accueille aux heures de bureau

 

 

« Ces églises et cathédrales qui ferment entre midi et deux heures, c’est à dire pile quand les gens pourraient aller faire une pause prière … c’est comme la messe du jour à 9h où 18h …. et après on dit que l’Eglise c’est pour les vieux ! C’est sûr avec ces horaires pour retraités…. la logique ecclesiastico-financiero-fonctionnaire me dépasse … »

Telle était la réaction spontanée d’un jeune professionnel qui venait de se casser le nez devant la cathédrale d’une grande ville fermée entre midi et deux. Ce n’est pas à vrai dire un mince problème. Aujourd’hui, les églises sont parfois fermées dans les campagnes retirées, faute de fidèles disponibles pour les ouvrir ou les fermer ou simplement de permanents pour les surveiller. Dans les grandes villes, elles ouvrent aux horaires de bureaux, parce que le personnel doit prendre sa pause, ou les bénévoles retourner s’occuper de leur famille. A cela convenons, il est vrai, que les horaires de messe ne sont pas faits pour ceux qui travaillent. Une messe à 8 heures est trop tard pour beaucoup. Une messe à 18 heures est trop tôt pour un certain nombre.  Et finalement celui qui travaille se retrouve bien souvent comme face à l’administration qui vous enjoint de vous contenter des horaires pour le coup très restreints de leurs guichets.

Dans son rapport sur les églises qui font l’Eglise, Mgr Habert invitait à se poser la question de la permanence de vie dans les plus petites églises fussent-elles perdues au fin fond des campagnes de France. On pense souvent à l’accueil des non catholiques, parce que nous saisissons l’enjeu de l’évangélisation par le patrimoine. Mais à cette réflexion missionnaire, ne pourrions-nous pas ajouter la question des besoins spirituels des fidèles tenus par des obligations professionnelles ? Il est en effet fort difficile de se retirer pour prier dans un emploi du temps serré et une ambiance générale peu propice. Trouver portes closes aux rares moments libres, comme la pause déjeuner, la sortie du travail, n’aide pas non plus à enraciner sa vie spirituelle. Derrière cette question se trouve finalement celle de l’usage du bâtiment église et du rapport que ceux qui en ont la charge ont avec cet usage. Plus profondément, nous retrouvons l’épineuse question de la professionnalisation de ce qui autrefois étaient des services d’Eglise et, au-delà, de la notion même de service. C’est vrai que l’église est de moins en moins riche et que les diocèses sont aux abois, mais une autre façon de donner au denier, ne serait-elle pas aussi le service du temps ? S’engager coûte toujours cher. Le bénévolat ne se limite pas à donner de son temps, nous le savons. Tous les faux frais, sont aussi un don du bénévole. Le temps offert en service est également un temps où l’on ne gagne pas sa vie, précisément parce qu’on la donne. Peut-être y a-t-il là une forme à creuser de don qui, s’il n’est pas sonnant et trébuchant, entre bel et bien dans un cahier de compte. Une demi-heure offerte par 70 paroissiens c’est un salaire temps plein charge comprise. Peut-être ainsi ce jeune pro agacé trouverait-il moins de portes closes sur la pause déjeuner. Peut-être aussi pourra-t-il donner sa demi-heure de 18h00 à 18h30 pour que d’autres trouvent l’église encore ouverte en sortant du travail. Comme Benoît XVI nous le rappelait dans Caritas in veritate, le don est multiforme et l’économie du don est l’avenir de l’économie.

 

Cyril Brun, rédacteur en chef

En France #NLQ

Édit publiant l’ouverture de la Cause de Canonisation de la Servante de Dieu Madame Élisabeth

L’archevêque de Paris, à la suite de l’avis de la Conférence des évêques de France et du nihil obstat de la Congrégation pour la cause des saints, a décidé d’ouvrir par décret en date du 15 novembre 2017, la cause en canonisation d’Elisabeth de France, sœur de Louis XVI.

Le 10 mai 1794, mourait à Paris la Servante de Dieu Élisabeth de France, sœur de Louis XVI, dite Madame Élisabeth. Sa renommée de sainteté progressant toujours malgré les années, la demande formelle étant présentée de commencer sa cause de canonisation et d’en donner connaissance à la communauté ecclésiale, nous avons décidé, ayant reçu l’avis de la Conférence des évêques de France et le Nihil obstat de la Congrégation pour les causes des saints, d’ouvrir cette cause par décret du 15 novembre 2017.

Nous invitons tous les fidèles à nous communiquer directement toutes les informations susceptibles de donner prétexte, de quelques manières, à douter de la renommée de sainteté de la Servante de Dieu.

Selon le droit de l’Église, nous ordonnons aussi par le présent ÉDIT, à tous ceux qui en posséderaient, de remettre au Président de la commission d’enquête, dans les délais les plus brefs, tout écrit, édité ou non, qui aurait pour auteur la Servante de Dieu, et n’aurait déjà été consigné à la Postulation de la Cause, et tout document intéressant cette cause. Ceux qui voudraient conserver les originaux pourront en présenter la copie dûment authentifiée.

Ces documents doivent être adressés au Président de la commission d’enquête pour cette cause, 17 rue des Ursins à Paris 4e.

Enfin, nous ordonnons que le présent ÉDIT demeure pendant deux mois sur le site internet du diocèse de Paris. De plus il sera publié dans Paris Notre-Dame.

Donné à Paris, le 15 novembre 2017

André Cardinal VINGT-TROIS
Archevêque de Paris

Par mandement,
Jean-Marie Dubois, chancelier

 

Demandons l’intercession de Madame Elisabeth pour la France !

 

Plus d’informations

NLQ #Récollections/Retraites

Halte spirituelle au Carmel St Joseph de Saint-Georges-Motel (27) le 25 novembre

Trois haltes spirituelles sur le vivre en Église.

Les trois haltes spirituelles de l’année 2017-2018 sont spécialement orientées sur l’Église et la mission.
Elles débutent à 10 h par l’exposé de l’intervenant, comprennent des temps de silence, d’oraison, d’échange et se terminent pour ceux qui le peuvent par l’office des vêpres à 18 h 30 dans la chapelle des sœurs.
Le repas de midi est pris ensemble en mettant en commun ce que chacun apporte.

Programme

  • Samedi 25 novembre 2017 : Père Jean-François Berjonneau “Eglise : repli ou excès d’ouverture”, quand Jésus passe les frontières avec la Cananéenne.
  • Samedi 17 mars 2018. Mgr Albert Rouet, évêque émérite de Poitiers. Nous sommes le Corps du Christ. Expérience concrète d’un évêque.
  • Samedi 9 juin. Sœur Emmanuelle Billoteau, bénédictine, auteur de méditations de Prions en Église. Titre non encore communiqué.
  • Deux week-ends : En co-animation, avec Léon Régent et le père Gildas Sévère de l’abbaye de Joué-Mondaye.
    Les 14-15 octobre 2017 et les 3-4 février 2018 : Goûter la Bible.

Lieu

Carmel Saint Joseph, 2 route de Dreux. 27710 Saint-Georges-Motel. Tel. 02 37 43 51 85
Soeur Dominique Juillet : djuillet.csj@gmail.com

Parking assuré.
Participation aux frais.
Inscription souhaitée une semaine à l’avance pour les haltes et les week end de récollection.

NLQ #Sorties/Animations

Une nouvelle librairie religieuse ouvre à Orléans

Librairie AGAPE
79 boulevard Alexandre Martin à Orléans

 

Ouverture le 18 septembre 2017

Elle propose livres, parcours de catéchèse, objets religieux, cierges, produits monastiques, cartes, …

Dès maintenant, vous pouvez aussi commander à : librairieagapeorleans[a]gmail.com, ou par téléphone 06 71 26 34 94

 

Présentation du projet porté par Geneviève et Nicolas Joanne qui arrivent à Orléans.

Geneviève et Nicolas Joanne

Pouvez-vous vous présenter ?

Geneviève : Je suis libraire de la librairie Agapè que j’ai créée il y a 8 ans à Nevers, après avoir exercé le métier d’enseignante pendant 17 ans. Nous avons décidé avec mon mari d’ouvrir une librairie plus grande pour travailler ensemble.

Nicolas : Pour ma part, j’ai dirigé pendant 13 ans l’Espace Sainte Bernadette à Nevers, maison d’accueil et de pèlerinage auprès de Saint Bernadette.

 

Quel est votre projet ?

Geneviève : Pour nous, une librairie religieuse est d’abord un endroit où l’on trouve des livres, où l’on parle des livres, où on lit des livres pour en parler. Elle est religieuse parce qu’elle est inscrite dans une tradition particulière, mais ouverte à toutes les grandes questions qui traversent notre monde. Elle est à sa manière un lieu de dialogue et d’ouverture à partir des livres.

Nicolas : Elle est aussi au service de ceux qui cherchent à approfondir leur foi, le lien entre la foi et la culture, et la science. Elle est au service de ceux qui éduquent, qui transmettent, qui catéchisent, qui célèbrent. Dans ce sens la librairie cherchera à être présente pour soutenir les manifestations, les formations organisées par l’Eglise ou dans la proximité de l’Eglise.

Geneviève : Elle sera lieu elle-même de propositions, signatures d’auteurs, lectures publiques, manifestations diverses qu’elle pourra organiser.

Nicolas  : Enfin, pour rendre services à tous, ce sera aussi un lieu de ventes d’objets religieux, de cierges, de produits monastiques, et de cartes.

Notre projet s’appuie sur notre complémentarité en couple. Ecoute, conseil, amour de la littérature en particulier religieuse alliée à une capacité de gestion, de management et de goût pour le développement, créations d’évènements etc.

 

Quand comptez-vous ouvrir ?

Geneviève : La librairie est déjà ouverte, dans la mesure où on peut passer des commandes (notamment pour la catéchèse) par mail : librairieagapeorleans[a]gmail.com, ou par téléphone 06 71 26 34 94.

 

Nicolas : Mais l’ouverture du magasin au public se fera normalement le 18 septembre, si tout va bien ! N’hésitez pas à vous renseigner. La boutique est située au 79 boulevard Alexandre Martin à Orléans.

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Nîmes – Réouverture de la cathédrale Notre-Dame Saint Castor

Dimanche 11 juin, après 6 mois de travaux conduits par la DRAC, les portes de la cathédrale de Nîmes se ré-ouvrent enfin sur un portail de verre et d’or… 

Réouverture

La réouverture de la cathédrale aura lieu ce dimanche 11 juin pour la Grand’Messe de 10h animée par le “Chœur des jeunes de la Cathédrale“, avec des baptêmes d’enfants de l’école St Vincent.

Précision sur les offices

En semaine, voici les horaires d’été des messes en juin, juillet et août :
lundi : messe à 18h
mercredi : messe à 12h15
samedi : messe à 9h, Adoration et Confessions et permanence du Curé de 10h à 12h.
dimanche : Grand’messe à 10h.
A partir du dimanche 18 juin et jusqu’au 31 août, voici les horaires d’été d’ouverture de la Cathédrale :
dimanche : 9h – 12h et 14h – 18h
lundi, mercredi, jeudi et vendredi : 11h – 18h
mardi jour de fermeture de la Cathédrale
samedi : 9h – 12h et 14h – 18h

Les grands rendez-vous des catholiques à Nîmes cet été 

Les Jeudis de la cathédrale
A partir du 29 juin (premier Jeudi de Nîmes) les “Jeudis de la cathédrale“ pendant les mois de juillet et août, ouverture exceptionnelle avec visites guidées de la Frise médiévale et du Portail doré à 19h et à 20h. La Cathédrale fermera ses portes à 21h.
Et aussi 
Jeudi 29 juin, 18h : fête des Apôtres Pierre et Paul, messe solennelle à la Cathédrale
Du jeudi 29 juin au dernier jeudi d’août : les “Jeudi de Nîmes“ de 19h à 21h : visite commentée de la frise médiévale et du Portail doré
Jeudi 14 juillet, fête nationale : Messe pour la France, 11h à la Cathédrale
Lundi 14 août, 21h : procession mariale aux flambeaux, de la place du Chapitre à la cathédrale
Mardi 15 août, solennité de l’Assomption de la Vierge Marie, 10h, Grand’messe à la cathédrale ; 17h Vêpres.

Source