Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

« Panam@Nantes (44) » Un air de JMJ en Loire-Atlantique le 27 janvier 2019

Faute de temps ou d’argent, de nombreux jeunes français ne participent pas aux Journées mondiales de la jeunesse au Panama, du 22 au 27 janvier 2019. Diverses initiatives sont prévues à travers la France. A Nantes, l’aumônerie des étudiants et la Pastorale des Jeunes organisent « Panam@Nantes », une journée JMJ dans le diocèse pour la clôture des JMJ panaméens, le dimanche 27 janvier.

La journée débutera à 10h15 à la basilique saint Nicolas de Nantes, par une messe, animée par la chorale de l’aumônerie des étudiants. Elle a été retenue par les équipes du Jour du Seigneur et sera retransmise sur France 2.

Les participants sont invités à venir habillés en marinière, « pour perpétuer la tradition des Français en marinière aux JMJ ». Après la dégustation de vin chaud, un « GIF géant » est prévu sur le parvis de la basilique, suivi d’un déjeuner au foyer du Chapeau Rouge, puis d’un café avec une animation ludique. Temps de partage autour du thème des JMJ, temps de détente et de jeux, louange animée par le Chemin Neuf, témoignage, « temps d’intériorisation personnel » et temps d’envoi ponctueront l’après-midi qui s’achèvera à 17h30.

L’événement est gratuit, chacun étant invité à apporter de quoi déjeuner.

Articles #NLQ #Rome

« Click To Pray » : le pape François présente sa plateforme de prière mondiale

« Click To Pray«  : c’est l’App officielle de la JMJ de Panama : le pape a activé son profil en direct après l’angélus de ce dimanche 20 janvier 2019, Place Saint-Pierre, et pour ceux qui suivent l’angélus grâce aux média ou à Internet. Le pape a invité spécialement les jeunes à télécharger Click To Pray.

Actuellement, plus de 1 300 000 personnes qui utilisent Click To Pray dans tous ses réseaux sociaux, en 6 langues. C’est le troisième réseau social officiel du pape François, après Twitter et Instagram, et il y a un profil. C’est aussi l’App officielle de la JMJ de Panama 2019. On peut la télécharger sur  iPhone et iPad, et sur Android.

Lire la suite

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Vivez les JMJ @ Panam’ du 24 au 27 janvier 2019

Retirez une lettre, et Panama devient… Panam’ ! Le Diocèse de Paris vous prépare une semaine du feu de Dieu à Paris, pour que les JMJ se jouent aussi à domicile. Temps spi, temps sport, fiesta, don de soi, et notamment un grand concert sous la Canopée des Halles le 26 janvier : vous n’allez pas être déçus !

Le Cross des 12 étoiles

Samedi 26 janvier de 8h30 à 12h – les jeunes sont invités à participer au Cross des 12 Etoiles, une course caritative au coeur de Paris, tournée vers le Panama.

Il est proposé aux jeunes le challenge de rejoindre virtuellement le Panama en essayant, individuellement ou par équipe, de parcourir ensemble les plus de 8.600 kilomètres qui séparent Paris du Panama !

Cette course est également caritative et solidaire : les participants pourront, en plus des frais d’inscription, apporter une participation libre afin de financer (i) un projet, au Panama, de formation des jeunes en difficulté et de développement durable du tourisme rural au Panama et/ou (ii) le petit-déjeuner caritatif du Dimanche 27 janvier. Il leur sera également proposé de courir pour des intentions de prières.

 

Plus d’informations et inscriptions

Concert gratuit et nombreux évènements

Plus d’informations

NLH #NLQ #Rome

JMJ Panama 2019 : le pape François présent du 23 au 27 janvier 2019

Le pape François sera à Panama du 23 au 27 janvier 2019, pour la Journée mondiale de la jeunesse de 2019, annonce le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, Greg Burke, ce lundi 9 juillet 2018 au soir, en italien et en espagnol.

Le programme officiel détaillé devrait être publié courant novembre 2018.

« A l’occasion de la prochaine Journée mondiale de la jeunesse qui sera célébrée à Panama, et accueillant l’invitation du gouvernement et des évêques panaméens, Sa Sainteté le Pape François se rendra au Panama du 23 au 27 janvier 2019 », dit le communiqué.

La JMJ comprendra aussi un pèlerinage dans les diocèses du Panama en préparation à l’événement et se déroulera donc du 15 au 28 janvier 2019 par exemple pour les jeunes du diocèse de Paris.

Le thème de la JMJ 2019 est marial : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole » (Lc 1, 32), dans le sillage des thèmes des JMJ diocésaines de 2017 (« Le puissant fit pour moi des merveilles », Lc 1, 49) et 2018 (« Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu » Lc 1, 30).

Le Panama a été choisi et annoncé par le pape François lors de la JMJ internationale précédente,  à Cracovie, en 2016.

Le choix de Panama se comprend parce que le premier diocèse d’Amérique a été créé dans ce pays, à La Antigua, en 1513. Du fait de sa situation entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud, le Panama est traversé par la question des migrations, que le pape abordera aussi avec les jeunes.

Les jeunes qui souhaitent partir aux JMJ peuvent le faire avec leur diocèse, avec l’aumônerie de leur lycée, avec des communautés nouvelles ou des mouvements qui organisent des pèlerinages, ou comme accompagnateur avec des associations qui cherchent des jeunes pour encadrer leurs jeunes : logements, déplacements, etc… sont organisés.

Les jeunes peuvent aussi s’inscrire individuellement spécialement ceux qui souhaitent profiter de la JMJ pour voyager avant ou après l’événement.

De paris, le vol est d’environ 12h, et le prix du billet tourne autour de 800 euros, mais cela dépend de l’âge et de la compagnie, de la date de réservation et de combien de voyageurs se regroupent.

Le décalage horaire est de 5 heures (-5h par rapport à Rome et Paris). Et la monnaie est le Balboa (1 EUR = 1,1744 PAB, ce 9 juillet 2018).

Dans cette vidéo en espagnol avec des sous-titres en français, le pape François invite les jeunes du monde entier à le rejoindre à Panama, dans la dynamique du prochain Synode d’octobre 2018 pour les jeunes, à Rome

source : Zenit.org

Brèves

Coupe du monde : le joueur de la Belgique, Lukaku, prie après la fin du match

Fidel Escobar (à gauche) et Romelu Lukaku après le match Belgique – Panama lors de la Coupe du monde 2018. Capture d’écran – beIN Sports

Lu sur belgicatho

Les deux joueurs, chrétiens, ont prié à genoux et les paumes vers le ciel, à quelques mètres l’un de l’autre.

Question posée par Johan le 18/06/2018

Bonjour,

Votre question a été raccourcie. Voici l’originale : « À la fin du match Belgique-Panama, une image montre Romelu Lukaku et un joueur panaméen agenouillés et prier l’un à côté de l’autre. Lukaku est de confession musulmane, mais qu’en est-il pour l’autre joueur qui ne semble pas faire les mêmes prières quoique assez similaires ? »

Vous faites référence à une scène filmée à la fin du match Belgique – Panama lors de la Coupe du monde, remporté 3-0 par la sélection belge. On y voit l’attaquant belge Romelu Lukaku et le défenseur panaméen Fidel Escobar prier à quelques mètres l’un de l’autre, juste après le coup de sifflet final.

Lukaku catholique, Escobar évangélique

Sur Twitter notamment, certains internautes ont cru reconnaître une prière musulmane du fait de la position des joueurs (qui rappellent les invocations que font certains joueurs musulmans avant ou après les matchs).

Il n’en est pourtant rien : Romelu Lukaku est un catholique pratiquant, comme l’indiquaient ses proches en janvier dernier pour démentir des rumeurs sur un transfert que le joueur aurait refusé à cause de « messages vaudous ». De son côté, Fidel Escobar est lui aussi chrétien mais évangélique, selon l’agence catholique ACI Prensa. Leur position est caractéristique de l’attitude de l’orante (ou de l’orant), qui consiste à avoir « les bras ouverts et levés vers le ciel », et qui est « le plus ancien geste de prière du christianisme », selon le site spécialisé Christus.

En 2017, plusieurs médias britanniques (dont le tabloïd The Sun) avaient rapporté à tort que Romelu Lukaku, joueur de Manchester United, n’avait pu recevoir un prix d’Homme du match en raison de sa (supposée) foi musulmane, qui l’empêchait de poser sur des photos avec des bouteilles d’alcool. Les fans du joueur avaient alors été nombreux à signaler aux journaux concernés que l’attaquant faisait très régulièrement un signe de croix en entrant sur le terrain ou pour célébrer ses buts, comme le rapporte The Independent.

Cordialement

Vincent Coquaz

Amérique latine #NLQ

Panama – Découvrez les 10 saints patrons des JMJ

Saint José Sánchez del RioJeune, martyr mexicain mis à mort parce qu’il refusait de renier sa Foi.

Saint Juan Diego, appelé « Cuauhtlatoatzin » (l’aigle qui parle), né à Cuautlitlán, quartier de l’actuelle Mexico, il était un membre de la tribu des Chichimeca.

Bienheureuse sœur María Romero Meneses, religieuse salésienne du Nicaragua.

Bienheureux Oscar Arnulfo Romero, Mgr Oscar Arnulfo Romero, archevêque de San Salvador, a été assassiné, à l’autel, alors qu’il célébrait la messe pour les malades du cancer.

Saint Jean Bosco, fondateur de la société de Saint-François-de-Sales et de l’Institut des Filles de Marie-Auxiliatrice.

Saint Jean-Paul II, Karol Wojtyla nait à Wadowice le 18 mai 1920, second fils d’un père militaire et d’une mère institutrice.

Saint Martin de Porres, fils d’une ancienne esclave noire péruvienne et d’un noble espagnol castillan qui ne voulut pas le reconnaître.

Sainte Rose de Lima, première sainte du Nouveau Monde, elle fut canonisée en 1671.

Découvrez leur vie ici

NLH #NLQ #Sorties/Animations

Soirée de lancement des JMJ – diocèse de Nanterre – 12 octobre

Soirée de lancement des JMJ de Panama 2019 pour le #diocèse92 !

Au programme : Faire connaissance pour organiser au mieux les JMJ dans notre diocèse ! Découverte du Panama et des premiers éléments du « projet 2019 » pas top secret du tout ! On parlera aussi des jalons essentiels et super sympas que sont Chartres 2018 et le synode des jeunes dans notre marche vers Panama.

Quand ? Jeudi 12 octobre, jour où les premiers missionnaires chrétiens ont posé le pied en Amérique il y a 525 ans… On s’en rappellera d’une manière toute spéciale, tu verras ! ;-) à 20h.
Où ? Dans un lieu accessible, la Maison Notre-Dame-de-Pentecôte sur le parvis de La Défense.
Pour venir : Accès Piétons : 1 place de La Défense, parvis de La Défense (à droite du CNIT)
Métro et RER : station « La Défense Grande Arche » accès : 50 m face à la sortie 5 (Calder-Miro) du RER
Voitures : secteur La Défense 4, parking Centre

Événement facebook pour s’inscrire !

En France #NLQ

“He aquí la sierva del Señor” : l’hymne officiel des prochaines JMJ

“Voici la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon Ta parole” (Lc 1,38)

“He aquí la sierva del Señor, hágase en mí según tu palabra”

L’hymne officiel des prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse qui auront lieu en janvier 2019 au Panama vient d’être dévoilé, pour l’instant en espagnol, la version française devrait être publiée dans les prochains jours.

Dans le Monde #NLH #NLQ

Panama – Un forum interreligieux pour protéger les enfants de la violence et de l’exploitation

Quelques 430 responsables des principales religions du monde et 60 enfants, provenant de quelques 70 pays, en compagnie des représentants d’organismes internationaux, sont actuellement réunis à Panama pour étudier les actions à entreprendre pour éliminer tout type de violence à l’encontre de l’enfance.

Il s’agit du V° Forum mondial du Réseau global des religions en faveur de l’enfance (GNRC), lequel a été inauguré hier, 9 mai, par l’évêque épiscopalien panaméen Julio Murray. L’objectif du Forum, organisé par l’ONG Arigatou International, est de construire un monde meilleur pour les enfants et d’éradiquer les différentes formes de violence perpétrées à leur égard.

« Protéger les enfants de l’extrémisme violent, de la violence des bandes armées et de la criminalité organisée ; cultiver la spiritualité et mettre un terme à la violence, à l’exploitation et aux abus sexuels sur les mineurs » représentent les thèmes fondamentaux de cette rencontre, précise le Président d’Arigatou, le pasteur Keishi Miyamoto.

Le Père Sidney Fones, prêtre catholique chargé du Comité organisateur du Forum, a signalé pour sa part qu’il est « nécessaire de comprendre que toutes les personnes ont un rôle pour assurer que la paix prévale et que les enfants soient en sûreté ». « Notre espoir est que les idées et les résultats de cette rencontre génèrent des actions concrètes et fructueuses en vue de la protection des enfants » a-t-il ajouté ».

 

Avant la rencontre principale, 60 enfants et jeunes de 13 pays ont participé à un pré forum au cours duquel ils ont préparé des recommandations à présenter à la réunion interreligieuse. Au terme de l’événement, le 11 mai, les participants signeront une déclaration au travers de laquelle ils s’engageront à travailler tous ensemble pour construire un monde libéré de la violence à l’encontre de l’enfance. La rencontre en question s’est tenue par le passé à Tokyo, à Genève, à Hiroshima et à Dar es-Salam. La GNRC, fondée en 2000, comprend des représentants des grandes religions du monde, telles que le Christianisme, l’hébraïsme, l’islam et le bouddhisme, qui réalisent des programmes, régionaux et locaux, dans le but d’améliorer la vie des enfants en Amérique latine, en Afrique, en Europe, en Asie du Sud, aux Caraïbes et au Proche-Orient.

Source Agence Fides