Articles #Brèves #NLQ

Carême 2019 : 40 jours (d’aventures) avec l’Essentiel !

Cette année, le Sanctuaire vous propose de vous « aventurer » vers Pâques avec, pour premier compagnon, un Hobbit ! ! !

Entrer en Carême avec un Hobbit…  Voilà qui est bien curieux !  Bilbo est l’un des personnages majeurs de l’œuvre de l’auteur catholique J.R. R Tolkien (1892 – 1973). L’auteur disait de son œuvre qu’elle était « fondamentalement religieuse et catholique ; de manière inconsciente dans un premier temps, puis de manière consciente lorsque je l’ai retravaillée ». Le choix de cet ouvrage n’est donc pas anodin. Quitte à être accompagné… autant bien l’être !

Le Carême comme un grand voyage inattendu !

Tout commence par un extrait de « Bilbo, le Hobbit » qui, chaque semaine donne le thème : la joie, la gratitude, la confiance, etc.

Chaque jour une série de questions est posée au lecteur afin qu’il revisite sa vie quotidienne, sa place au cœur de la création, ses choix, ses relations… Pour arriver, le samedi, à un passage de la Bible, qui est comme une « clairière » où il est bon de se reposer, reprendre des forces pour la semaine suivante.

Oserez-vous l’aventure… de la rencontre ? !

Mais le côté insolite de cette approche ne s’arrête pas là !  Le Sanctuaire souhaite répondre à l’invitation du Pape d’évangéliser aux périphéries. Il s’agit donc de choisir la personne avec qui vivre cette aventure : un voisin, un ami, un collègue et, (de préférence !) prendre avec soi un compagnon de route éloigné de l’Eglise ! Et oui… Bilbo, lui aussi, aurait apprécié de rester tranquillement chez lui !

Laudato si, Laudato là …

Comme tout voyage, ce petit guide invite à la contemplation et à l’émerveillement, dans l’esprit de l’encyclique « Laudato si » du Pape François. Le Père Benoit Guédas, recteur du Sanctuaire, s’est entouré de deux couples, dont les auteurs du livre « Comment sauver la planète à domicile : l’art de vivre selon Laudato si » (Editions de l’Emmanuel) ; cette collaboration donne au livret son équilibre entre exercices spirituels (qu’on peut attendre d’un cheminement de Carême) et petits gestes d’attention envers la création.

Alors ? Êtes-vous prêts à relever le défi ?

Comment se lancer dans ce Carême (avec des petits pieds poilus plutôt qu’avec des pieds de plomb !) ? 3 possibilités s’offrent à vous , découvrez les sur cette page.

Poursuivre l’ aventure  et fêter le « Retour du Roi » ?

Et pourquoi ne pas venir vivre le Triduum Pascal à Paray-le-Monial ? !

Celui-ci se déroulera du 18 au 21 avril et sera prêché par Claudine Blanchard (sœur consacrée de la Communauté de l’Emmanuel, diplômée de l’Institut supérieur de liturgie et docteur en Histoire religieuse). Offices, enseignements, etc.

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

“Paray en Mayenne”, vivez une journée type le 9 décembre 2018 à Bazougers (53)

Paray-le-Monial, vous connaissez ? L’apparition à sainte Marguerite-Marie Alacoque, sa basilique romane bourguignonne, ses sessions estivales de la communauté de l’Emmanuel… Ses membres vous invitent justement à vivre une journée type de ces rencontres, en Mayenne le 9 décembre.

 

Paray le Monial est le lieu d’apparitions de Jésus à sainte Marguerite-Marie en 1673.
C’est là que des vacances spirituelles organisées par la communauté de l’Emmanuel sont proposées chaque année en juillet et en août. Chaque session dure entre 4 et 5 jours autour d’un thème. Les participants font l’expérience d’une rencontre avec Jésus et se sentent aimés de Jésus.

 

Tous invités

La Communauté de l’Emmanuel de la Mayenne vous invite à vivre une journée d’une session,

le dimanche 9 décembre 2018
de 10h à 16h30
à la Cotellerie
53170 Bazougers.

Vous êtes tous invités, que vous ayez déjà vécu une session ou non, en famille ou seul. Le thème :  » Voici que je fais toute chose nouvelle. » Ap21,6

“Nous allons vivre ensemble un temps de louange, enseignement, adoration, sacrement de réconciliation, eucharistie et vie fraternelle.” expliquent les organisateurs avec enthousiasme.  Pour l’organisation prévoir un pique-nique avec un dessert à partager

Cela vaut le coup d’essayer !

Renseignements : 06.51.64.44.43  ou e-mail : emmanuel.mayenne@gmail.com

 

Inscription avant le 28 novembre  en cliquant ICI

Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Les fêtes de sainte Marguerite-Marie – du 12 au 16 octobre 2018 au sanctuaire de Paray-le-Monial (71)

Les fêtes de sainte Marguerite-Marie auront lieu du 12 au 16 octobre.
Durant ce temps, venez participer à nos ateliers (découverte du Monastère de la Visitation, visites/découvertes touristiques : les vitraux de la Colombière, art et foi, les moines du Moyen-Age etc.)
Voyez, en avant-première, le nouveau film sur le message de Paray-le-Monial et découvrez les “Récits d’un pèlerin Russe”… . A la nuit tombée, vivez la veillée aux flambeaux dans les jardins de la Visitation.

Tous les jours, participez aux offices, écoutez les enseignements et profitez de l’Adoration 24/24.
Emerveillez-vous aussi devant la magnifique exposition pleine de créativité de Mère Geneviève Gallois

Autant de (bonnes) raisons de venir se reposer auprès du Coeur de Jésus le temps d’un week-end, et le laissez vous dire, comme à sainte Marguerite-Marie :

“Ne crains rien, confie-toi en moi : je suis ton protecteur […]
J’ai établi mon règne de paix dans ton âme –
Personne ne pourra la troubler-,
et celui de ton amour dans mon Cœur,
qui te donnera une joie que personne ne pourra t’ôter.”
 
——–

Et pourquoi ne pas profiter de votre venue à Paray-le-Monial pour faire la retraite “M’aimes-tu” avec Mgr Rivière du 15 au 20 octobre ? !

Programme détaillé

Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Fêtes du Sacré-Cœur à Paray-le-Monial (71) du 8 au 10 juin 2018

La fête du Coeur de Jésus (ou fête du Sacré-Coeur) est célébrée chaque année le troisième vendredi après la Pentecôte.

Au cours de cette fête, l’Église contemple le Coeur de son Sauveur et se laisse guider par lui jusqu’au plus profond du mystère de l’amour où se rencontrent l’homme et Dieu.

Informations pratiques

  • Dates :du vendredi 08 juin 2018 (accueil prévu aussi le 7 juin à partir de 16h)
    au dimanche 10 juin 2018
  • Lieu :Sanctuaires de Paray-le-Monial

Contact & inscription

Programme

Programme détaillé

NLH #NLQ #Récollections/Retraites

Weekend vocation pour les garçons à Paray-le-Monial (71) les 26 et 27 mai 2018

« C’est quoi la vie de prêtres ? Comment Dieu appelle ? » 

Un week-end avec des prêtres à la Maison Saint François de Sales à Paray-le-Monial avec carrefours, débats, foot, adoration, messe, barbecue …

Pour les garçons de 18 à 30 ans

Avec la participation du Cardinal Barbarin et Monseigneur Rivière.

Inscription en ligne

Contact

we.viensetvois@gmail.com

Informations pratiques

Paray-le-Monial
10h00 – 16h00

Doctrine / Formation #NLH

Vivez le carême avec Sainte Marguerite-Marie Alacoque et Paray-le-Monial

Le Sanctuaire de Paray-Le-Monial  vous propose, dès le 14 février, de vivre le Carême à l’école d’ « une disciple bien-aimée du Seigneur » !
Entrons nous aussi dans le cercle des amis du Seigneur.
Laissons Marguerite-Marie nous conduire, comme elle conduisait en son temps les novices de la Visitation : recevons ses avis et conseils comme des novices de la vie spirituelle pour devenir nous aussi des amis au cœur brûlant.
Souvenons-nous que le carême est le temps de la conversion ; nous savons qu’il y a urgence de trouver des cœurs qui aiment avec le Cœur du Christ.

Je prie pour vous,

 

Père Benoit Guédas,

Recteur des Sanctuaires

 

Vivre le carême avec sainte Marguerite-Marie c’est …

·  Un texte de sainte Marguerite-Marie pour chaque jour.

·  Des textes pour prier chaque semaine.

·  Des idées d’efforts de Carême.

 

Pour vous inscrire, c’est simple : il vous suffit de cliquer sur ce bouton.

 

 

NLQ #Récollections/Retraites

Se ressourcer auprès du Coeur de Jésus – retraite à Paray-le-Monial (71) du 1er au 4 février 2018

La direction des pèlerinages du diocèse d’Avignon vous propose une retraite de 4 jours à Paray le Monial, prêchée par Monseigneur Cattenoz et le Père Paco Espluguès.

 

Les révélations de Jésus à Sainte Marguerite Marie sont une invitation à faire l’expérience de l’amour de Dieu dans l’intimité de la prière, à se laisser aimer par Dieu et accueillir son pardon.
“Mon coeur est passionné d’amour pour toi  !” dit Jésus à sainte Marguerite-Marie.
Croyons-nous que Jésus nous adresse cette même Parole  ?

Venez vous laisser aimer par Dieu au cours de cette retraite prêchée par notre évêque et le Père Paco du 1er au 4 février prochain : chaque jour, louange, enseignement, messe, vêpres, veillées.

Jeudi 1er février au soir : Heure Sainte avec les soeurs de la Visitation.
“ Simon, tu n’as pas eu la force de prier une heure  ? (Mc 14,37)
Vendredi 2 ou Samedi 3 : Veillée de la Miséricorde.
Dimanche 4 février  : Consécration des familles au Coeur de Jésus.

Conditions pratiques et prix du séjour/voyage dans le document ci-contre.

 

 

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ #Sorties/Animations

Pèlerinage à moto à Paray-le-Monial

Programme

Messe à 9h30 en l’église sainte Marguerite-Marie,  47 route de Saint-Yan, 71600 Paray-le-Monial
10h45 : bénédiction des motos et départ
12h : repas tiré du sac
14h : ballade
17h30 : arrivée à la chapelle de Romay (Paray-le-Monial)
Soyez nombreux !

Contact :
Xavier de Caumont
0786819692
xdecaumont@gmail.com

Article parlant de ce pèlerinage en 2015

 

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Diocèse de Limoges – pèlerinage : « Stavelot. A la rencontre de saint Eloi et saint Remacle »

Le diocèse de Limoges organise un pèlerinage autour de saint Eloi et saint Remacle.

Du 7 au 11 septembre 2017, le service des pèlerinages proposent de faire un bout de chemin avec St Eloi, fondateur de l’abbaye de Solignac.

Le programme nous fera passer successivement par Paray-le-Monial, l’abbaye de Luxueil, Stavelot, l’abbaye de Wavreumont et Vézelay.

Télécharger les infos, le programme et le bulletin d’inscription ICI

Contacts :

05 55 30 39 88
limogespelerinages@orange.fr

 

Dans le Monde #NLQ

Fatima complète Paray-le-Monial

Pour beaucoup, la deuxième apparition de Fatima est une des plus belles, car le message donné par Notre-Dame ce jour-là est vraiment d’une beauté et d’une richesse exceptionnelle et on ne se lasse pas de le méditer : “Jésus (…) veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. À qui embrassera cette dévotion, je promets le salut. Ces âmes seront chéries de Dieu comme des fleurs placées par Moi pour orner son trône. (…) Je ne t’abandonnerai jamais. Mon Cœur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu’à Dieu.

C’est également au cours de cette apparition que Notre-Dame apparût en montrant son Cœur entouré d’épines. Lucie dit dans son quatrième mémoire que « c’était le Cœur Immaculé de Marie, outragé par les péchés de l’humanité, qui demandait réparation. ». Tout ceci constituait ce que Lucie appelait le petit secret qui ne fut révélé qu’à partir de 1927.

 

En 1917, Dieu Lui-même, par la voix de sa Mère, promit que quiconque embrassera la dévotion à son Cœur Immaculé sera sauvé. Enfin en 1929, Dieu demanda de passer par le Cœur Immaculé de Marie pour obtenir la paix dans le monde et la conversion de la Russie. Toutes ces interventions du pape ou de Notre-Dame montrent que Dieu veut faire passer toutes ses grâces par les mains de sa Mère.

Et il est extraordinaire de voir qu’en 1921, alors que le message de Fatima n’était pas encore connu, Benoît XV établit une fête de Marie Médiatrice de toutes grâces à la date du 31 mai, dernier jour du mois de Marie. Cette décision du pape est parfaitement conforme à l’esprit du message de Fatima. Or le pape n’avait aucunement la possibilité de s’appuyer dessus puisque ce point du message ne commença à être révélé qu’à partir de décembre 1927. Cette concomitance entre les apparitions de Fatima et l’instauration de la fête de Marie Médiatrice par Benoît XV est un signe que le Ciel voulait l’établissement de cette fête.

Léon XIII dans l’encyclique Octobri Mense du 22 septembre 1891 déclare : « Il est permis d’affirmer, que rien, d’après la volonté de Dieu ne nous est donné sans passer par Marie, de telle sorte que, comme personne ne peut s’approcher du Père tout-puissant sinon par son Fils, ainsi personne, pour ainsi dire, ne peut s’approcher du Christ que par sa Mère » Et Pie XI dans la conclusion de l’encyclique Miserentissimus dit : « Par sa mystérieuse union avec le Christ et par une grâce particulière reçue de Lui, [la Vierge Marie] fut aussi réparatrice et est pieusement appelée de ce nom. (…) [le Christ], seul Médiateur entre Dieu et les hommes, a voulu cependant s’associer sa Mère comme avocate des pécheurs et comme dispensatrice et médiatrice de ses grâces. » Il n’y a donc qu’un seul médiateur entre nous et Dieu : c’est Notre-Seigneur Jésus-Christ qui par les mérites de sa passion et de sa croix, nous vaut, si nous nous en repentons, l’effacement de tous nos péchés et nous permet ainsi d’espérer le Ciel. Mais, comme le dit le père Joseph de Sainte Marie : «  L’unicité de la médiation du Christ (1 Tim 2 : 5) n’exclut pas d’autres médiations, dépendantes et subordonnées, mais les fonde et les appelle ». Et Dieu, par amour pour celle dont il a fait sa Mère, a voulu l’associer à cette médiation. Jusqu’à sa crucifixion, le Christ était l’unique dispensateur de tous ses dons. Mais après sa crucifixion, il Lui a plu de confier à sa Mère un pouvoir merveilleux, celui de dispenser à ses enfants de la terre toutes les grâces nécessaires pour se convertir et persévérer dans le bien. Ainsi, le Christ efface nos fautes et nous rend à l’amour divin et sa Mère nous donne les grâces pour persévérer dans cet état. De la sorte, les deux cœurs de la Mère et du Fils sont unis dans un même but : la rédemption du genre humain. Tous les deux interviennent à leur façon pour nous conduire au Ciel, l’un en réparant, l’autre en distribuant les grâces et en fortifiant. Dans leur amour pour les hommes, les deux cœurs de Jésus et de Marie sont tout aussi unis qu’ils ne l’étaient lorsque l’Enfant-Jésus se développait dans le sein de la Sainte Vierge. Voilà pourquoi la dévotion au Sacré-Cœur et la dévotion au Cœur Immaculé de Marie ne peuvent être dissociées. Fatima complète Paray-le-Monial..

Ainsi, c’est par Marie, et par elle seule, que nous pouvons être sauvés des périls qui nous menacent : face à l’enfer éternel, face à l’enfer temporel des guerres, des famines et des persécutions provoquées par les erreurs de la Russie, Dieu nous présente le Cœur Immaculé de Marie comme l’ultime recours et le moyen de salut par excellence. Marie est médiatrice de toutes les grâces de Dieu.

Source