Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 6 novembre 2019 – “Le propre des saints est de voir toujours grand !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Lc XIV, 25-33

Version audio seule.

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Urgence : parlons-nous ! Rencontre sur la crise sociale le 11 mars 2019 à Chablis-Fyé (72)

Rencontre sur la crise sociale en France le lundi 11 mars 2019 à 20 h 30, à Chablis – Fyé

le 11/03/2019 à 20h30
Chablis – Fyé, salle des Blanchots – 4, rue de Bréchain (à côté de la mairie annexe)
Avec le

Cela fait quatre mois maintenant que notre pays est le théâtre d’une expression populaire peu commune qui suscite adhésion, attentes, réserves ou désaccord. Quoi qu’on en pense, quelles que soient les dérives, les Gilets Jaunes comme phénomène social posent aux citoyens que nous sommes des questions sur le type de société dans lequel nous voulons vivre.

Ce n’est pas seulement les injustices sociales qui sont dénoncées, mais aussi l’inégalité des territoires, la crise de la représentation démocratique, la dignité et le sentiment de mépris que certains ressentent. Le malaise n’est pas d’aujourd’hui. « Chacun sent, plus ou moins confusément, que la sortie de crise sera difficile car les enjeux sont tout autres que conjoncturels : il en va de notre capacité collective d’espérer et de bâtir l’avenir. »

C’est ce qu’écrivaient les évêques de France dès le 11 décembre dernier avant même que ne soit annoncé le Grand Débat national. Dans le diocèse de Sens-Auxerre, les paroisses d’Avallon et Montréal, par exemple, ont déjà organisé une rencontre. L’Equipe d’Animation Pastorale de la paroisse St Edme invite tous ceux qui sont prêts à dialoguer, chrétiens ou non, autour des quatre thèmes suivants :

  •  Ecologie, et conséquences économiques et comportementales
  •  Démocratie et représentation
  •  Inégalités et injustices sociales
  •  Mondialisation et modes de vie ruraux

Il s’agit de proposer un temps de rencontre et de dialogue. Il est fort probable que les avis seront divers, voire opposés. Si déjà nous prenions le temps de nous écouter, en direct, sans media interposés, ce ne serait pas si mal. Ensemble, nous aurions mis un peu de notre temps et de notre énergie au service du lien social.

Nous vous attendons nombreux le lundi 11 mars à 20h30 à la salle municipale « les Blanchots » à Fyé (située à côté de la mairie annexe). Nous finirons en partageant le verre de l’amitié.

L’équipe d’animation paroissiale

Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

[VIDEO] Soutane et Gilets Jaunes – Le curé enragé

Que penser du mouvement des Gilets jaunes ? Que révèle-t-il ? Que peut proposer l’Eglise dans sa doctrine sociale ? Quelques éléments de réflexion.

Doctrine / Formation #NLH

Ce qu’il faut savoir sur les saints de glace

Ils ont l’habitude de jouer des mauvais tours aux jardiniers. Que représentent donc les fameux saints de glace ?

En mai…
Fais ce qu’il te plaît. Mais mieux vaut rester prudent en matière de météo. Les saints de glace peuvent en effet s’inviter dans les jardins. La croyance daterait de l’an 500 après Jésus-Christ environ. Elle serait née d’une série de vagues de froid se répétant chaque année à la même époque. Ainsi, pendant quelques jours au cours du mois de mai, les températures baissaient et du gel était même parfois observé. Un phénomène dévastateur pour les cultures à un peu plus d’un mois du début de l’été.

Malgré le temps, les dates des saints de glace sont restées inchangées et ils sont toujours fixés les 11, 12 et 13 mai.

Pancrace, Servais et les autres
À l’origine, les premiers saints de glace étaient saint Mamert (archevêque de Vienne), saint Pancrace, saint Servais et saint Urbain. Des noms qui évoluèrent par la suite, conséquence logique de la mutation des sociétés et donc des calendriers.

De nos jours, les saints de glace ont désormais lieu lors de la sainte Estelle, la saint Achille et la sainte Rolande. Mais un autre saint s’invite aussi à la fête. Urbain, qui correspond à la date du 25 mai et qui ne manque pas de malice non plus. « Mamert, Pancrace, Servais sont les trois saints de glace, mais saint Urbain les tient tous dans sa main ». L’adage a le mérite d’être clair pour les jardiniers comme les agriculteurs.

Moyen mnémotechnique

Pour les étourdis qui oublieraient un peu vite qu’avant l’été, ce n’est pas encore l’été, chaque saint de glace a aussi son adage. « Attention, le premier saint de glace, souvent tu en gardes la trace », dit-on du 11 mai. Quant au 12, « Saint Pancrace souvent apporte la glace ». Enfin, celui du 13 affirme : « Avant saint Servais point d’été, après saint Servais plus de gelée ».

La prudence voudra que l’on attende la saint Urbain pour enfin remiser l’hiver au placard…

Source : Breizh-Info

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Conférences de Carême à Avignon (84) du 17 février au 17 mars 2018

 

Les conférences qui seront données à la basilique Saint Pierre d’Avignon chaque samedi de ce Carême 2018, sont ordonnées autour du thème «  Disciple missionnaire du Christ à l’école du Pape François  »

Conférence de Carême en la Basilique Saint-Pierre à Avignon

Ces enseignements donnés par des prêtres du diocèse aident toujours les fidèles à mieux préparer le Carême et à le vivre dans le quotidien. Grâce à ces conférences, les croyants se sentent toujours aimés par le Dieu trinitaire.

Le but des conférences est de donner aux fidèles la nourriture vitale qui est donnée, d’abord par Dieu à travers les prédicateurs, puis reçue et accueillie par toutes les âmes de bonne volonté.

Que le temps de Carême et les enseignements des pères diocésains nous aident tous à être plus proches de Dieu et à retrouver l’élan de la mission apostolique et chrétienne.

Bon Carême à tous.

Les conférences commencent à 16h45 et sont suivies de la messe à 18h00.

Programme et intervenants :

  • 17 février : Père François Cadiet : les quatre fondamentaux
  • 24 février : Père Leonardo dos Santos : l’inculturation et la piété populaire
  • 3 mars : Père Yves Kissi : la transformation missionnaire de l’Eglise
  • 10 mars : Père Aimé Kameni Wembou : la place du pasteur et du peuple fidèle dans la joie de l’Evangile
  • 17 mars : Mgr Jean-Pierre Cattenoz : disciple missionnaire à l’école de l’Evangile