A la une #Tribunes et entretiens

Mgr Rey : “le 7 mai, c’est à vous de choisir !”

Faut-il aller voter pour le second tour des élections présidentielles ?
Nous sommes appelés à collaborer loyalement avec les institutions. L’exercice du droit de vote en fait partie. Mais il y a une limite. Si en conscience nous trouvons tous les choix offerts sont profondément mauvais, on peut s’abstenir de voter ou voter blanc.

Source : Observatoire Sociopolitique OSP

Brèves

Nicolas Tardy-Joubert pourquoi voter Macron ne peut être une option

Conseiller régional PCD en Île-de-France et candidat aux élections législatives 2017, Nicolas Tardy-Joubert, ancien cadre national de la Manif pour Tous, explique pourquoi voter Emmanuel Macron ne doit selon lui pas être une option.

Tribune Valeurs Actuelles

En France #NLQ

Du 29 avril au 7 mai : neuvaine à saint Michel Archange

Le dimanche 7 mai prochain au soir ce sera le début de la fête de saint Michel Archange, en mémoire des apparitions de Saint Michel Archange sur le mont Gargan en Italie (fête instituée par Saint Pie V). Une belle occasion de neuvaine pour la France au saint patron secondaire de notre pays.

Saint Michel Archange défendez-nous dans le combat. Soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon. Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, Prince de la Milice céleste, repoussez, par la force divine, satan et les autres esprits mauvais qui rôdent dans le monde en vue de perdre les âmes. Ainsi soit-il.

En France #NLQ

Présidentielles – Point de vue d’expert pour discerner : Anne-Marie Le Pourhiet

Quel président ? Anne-Marie le Pourhiet, vice-présidente de l’Association française de droit constitutionnel, apporte son avis pour éclairer notre discernement :

En France #NLQ

Présidentielles – Point de vue d’un expert pour discerner : Jean-Dominique Senard

Jean-Dominique Senard, président du groupe Michelin, répond à 3 questions et apporte son éclairage pour les élections à venir :

NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

Présidentielles – Point de vue d’un expert pour discerner : François-Xavier Bellamy

Dans les débats actuels en vue des élections prochaines, François-Xavier Bellamy nous apporte sa vision et son éclairage :

NLQ #Points non négociables PNN

Présidentielles – Point de vue d’un expert pour discerner : Général Bruno Dary

Dans les débats actuels en vue des élections, nous avons demandé au général Bruno Dary de nous apporter son éclairage. Notons que le Général Dary fortement impliqué dans les manifs contre la loi Taubira, ne parle pas d’abrogation dans son interview. il semble adopter ce qu’il considère comme un point de vue pratique, une réécriture. Nous donnerons la parole à d’autres thèses contraires, favorable à une abrogation pure et simple :

Tribunes et entretiens

Présidentielle – Famille, éducation, jeunesse, social : les grands absents

Alors que le risque d’une abstention record couplé à l’incertitude des électeurs se confirment jour après jour, les candidats continuent de passer à côté des préoccupations des Français. La Manif Pour Tous lance un appel aux candidats, qui doivent se ressaisir dans la dernière ligne droite.

 

Un débat en longueur, mais sans profondeur

Malgré 4 heures de débat, les candidats sont restés plus que discrets sur leur vision et leur ambition pour la France. Si un débat entre ministres se résume généralement à des discussions techniques, on attendait des prétendants à l’Elysée une hauteur de vue et une capacité à incarner un cap pour tous les Français. Hélas, des enjeux essentiels pour notre avenir n’ont été abordés ni dans les échanges thématiques ni dans les séquences libres en introduction et en conclusion. Pas un mot sur la jeunesse, sur l’école, sur la solidarité ni même sur la famille. Alors que 100.000 élèves sortent chaque année du système scolaire sans qualification, que les savoirs fondamentaux ne sont plus maîtrisés par nos élèves, que le nombre de familles monoparentales – dont 40 % vivent sous le seuil de pauvreté – explose, que les problèmes de logement angoissent les Français, que les grands-parents peinent de plus en plus à aider leurs enfants et petits-enfants confrontés au chômage, que la solitude et l’exclusion se développent toujours davantage, les candidats ont préféré consacrer ce débat tant attendu (6,3 millions de téléspectateurs !) à discuter de réforme constitutionnelle ou à entretenir des polémiques qui risquent fort de conduire à une abstention record au soir du 23 avril.

La famille au cœur de l’ambition pour la France

Les Français attendent des réponses à leurs problèmes concrets. Tout le monde s’accorde à reconnaître de multiples vertus à la famille : elle est le premier lieu de solidarité et refuge pour les plus vulnérables. Cellule de base de la société, elle est un patrimoine humain à protéger et à soutenir. Source de paix sociale, la famille est le meilleur amortisseur en période de crise. Elle a aussi des atouts économiques majeurs. La deuxième partie du débat d’hier soir était consacrée aux moyens de « protéger les Français ». Si les moyens à allouer à nos armées et à nos forces de l’ordre (services de police et de gendarmerie) sont évidemment une priorité, il est regrettable que le débat ne soit pas allé sur d’autres aspects, humainement essentiels. Les Français ont besoin de protection. C’est l’une des missions de l’Etat. Ce besoin de protection va au-delà des enjeux sécuritaires. Il trouve également une réponse dans notre identité et notre culture. La famille protège, elle aussi. C’est précisément pourquoi il faut la soutenir, c’est-à-dire en prendre soin. Il faut soutenir toutes les familles. Le manque d’ambition pour notre jeunesse est également à déplorer. Le niveau de tentation du suicide chez les jeunes est plus qu’inquiétant : il concerne 28,1 % d’entre eux, et 10,8 % des jeunes sont allés jusqu’à faire une tentative de suicide (source : UNICEF, 2014). Une société forte et heureuse ne peut se concevoir sans une attention portée à la jeunesse et à son premier environnement direct, la famille.

Un seul objectif : faire gagner la famille

Face à ce constat désolant et inquiétant, La Manif Pour Tous lance un appel aux candidats. Le mouvement social le plus important du quinquennat qui s’achève, et même bien au-delà, ne soutient pas de prétendant à l’Elysée. Son seul candidat est la famille. « Nous appelons les candidats à se ressaisir. Il reste deux semaines et demi pour proposer aux Français une politique qui traduira une vision ambitieuse pour notre pays, pour les familles et chacun d’entre nous. Il n’est pas trop tard mais le temps presse » déclare Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, qui poursuit : « nos sympathisants consultent de plus en plus notre site internet dédié aux élections, www.boomerang2017.fr, et il est grand temps qu’ils trouvent là des réponses à la hauteur de leurs préoccupations les plus fondamentales : droits de l’enfant, famille, filiation, éducation, changement de civilisation, transhumanisme… La balle est dans le camp des candidats. C’est leur capacité à proposer une vision ambitieuse et en phase avec les Français qui permettra d’éviter le naufrage d’une abstention record annoncée pour le moment par les instituts de sondage. »

 

Brèves

Présidentielles – Dupont-Aignan pro-avortement

Nicolas Dupont-Aignan  inclut l’avortement dans “l’offre de soins pour les femmes”

En France #NLQ

Neuvaine pour la France : prions pour la vie et la vulnérabilité

Prions pour la vie & la vulnérabilité

Sophie LUTZ (Conférencière, chroniqueuse)

 

MA PRIERE –

Ma prière, c’est une prière à Marie, écrite par saint Jean-Paul II à la fin de son encyclique, ‘l’Evangile de la Vie’ : « Ô Marie, Aurore du monde nouveau, Mère des vivants, nous te confions la cause de la vie : regarde, ô Mère, le nombre immense des enfants que l’on empêche de naître, des pauvres pour qui la vie est rendue difficile, des hommes et des femmes victimes d’une violence inhumaine, des vieillards et des malades tués par l’indifférence ou par une pitié fallacieuse. Fais que ceux qui croient en ton Fils sachent annoncer aux hommes de notre temps avec fermeté et avec amour l’Evangile de la Vie. Obtiens-leur la grâce de l’accueillir comme un don toujours nouveau, la joie de le célébrer avec reconnaissance dans toute leur existence et le courage d’en témoigner avec une ténacité active, afin de construire, avec tous les hommes de bonne volonté, la civilisation de la vérité et de l’amour, à la louange et à la gloire de Dieu Créateur qui aime la Vie ». Amen

 

ACTION DE GRACE –

Merci pour ma fille Philippine, une petite Française très spéciale. Elle est polyhandicapée, elle s’appelle Philippine. Je voudrais remercier le fait que, dans notre pays, Philippine puisse être soignée, accompagnée, recevoir tout ce dont elle a besoin avec ce handicap lourd, parce qu’on soit riche ou qu’on soit pauvre, dans ce pays, on peut être soutenu, quel que soit son état de santé. Je voudrais dire merci pour tous les professionnels du monde médical qui choisissent ces métiers, qui font que Philippine peut avoir une vie bonne. Tous ces gens qui choisissent de se mettre au service des malades, des souffrants, des fragiles, merci pour leurs choix, pour leur soutien, pour leurs compétences. Merci pour ses voisins, qui viennent de temps en temps le week-end chercher Philippine, et puis, en famille, ils partent avec le fauteuil roulant faire un petit tour en ville, d’une heure. C’est le moment de Philippine et c’est ses amis. Merci pour cette générosité qu’ils ont. Merci pour les jeunes que je rencontre dans les conférences où je partage cette expérience de vie avec Philippine, merci pour leur écoute, merci pour le fait qu’ils se laissent toucher, – on sent déjà leur générosité, ils se posent plein de belles questions sur le sens de leur vie, grâce à Philippine.

 

MON REVE POUR LA FRANCE –

Mon rêve pour la France, c’est que la générosité envers les plus fragiles, qui est déjà tellement belle, ne diminue pas. Mon rêve pour la France, c’est que nous ne nous laissions pas abuser par les sirènes d’un prétendu progrès d’amélioration de l’homme par la technique, et qui a pour corollaire l’élimination des plus fragiles. Moi, je veux que les plus fragiles continuent d’exister et d’être dans la société. Mon rêve, c’est que les femmes françaises ne perdent pas le sens profond de leur maternité, qu’elle soit dans la chair, ou qu’elle soit spirituelle. Qu’elles gardent cette valeur de la maternité en elles, qu’elles ne la laissent pas se perdre. Et mon rêve, c’est que Philippine soit toujours aimée et accompagnée jusqu’à sa mort naturelle.

Le principe de la neuvaine

– Chaque samedi, un grand témoin vous propose une prière, une action de grâce et un rêve sur un thème important pour notre pays.
– Nous vous proposons de reprendre cette prière chaque jour de la semaine d’ici le samedi suivant, en y ajoutant une prière à Marie, patronne principale de notre pays (selon vos possibilités vous pouvez prier par exemple un Je vous salue Marie, une dizaine ou bien même un chapelet).
__________
Vous pouvez aussi dire la prière pour la France de L’Ile-Bouchard
Seigneur Jésus, nous te confions notre pays, la France, et tous ses habitants. Nous te bénissons pour les nombreuses grâces que tu lui as accordées, pour la variété et la beauté de ses paysages, pour les saints qu’elle a donnés au monde, pour sa vocation de fille aînée de l’Eglise.Que nos responsables politiques soient remplis de sagesse, qu’ils soient désintéressés et déterminés à gouverner avec justice et à promulguer des lois qui respectent la vie et les personnes. Qu’ils reconnaissent les racines chrétiennes de la France.Marie, toi qui as visité notre pays à plusieurs reprises, toi qui as demandé à L’Ile-Bouchard aux petits enfants, de « prier pour la France », aide-nous à aimer notre pays, à prier pour lui et à y répandre l’Evangile de ton divin Fils.Apprends-nous à rester fidèles aux grâces de notre baptême. Donne-nous de saintes vocations pour servir l’Eglise et montre-nous comment dire oui à Dieu toute notre vie. Amen.
Rappelons que chaque samedi de la neuvaine, à 11h15, une messe pour la France est célébrée à L’Ile-Bouchard, portant plus particulièrement l’intention de la semaine.