Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #66 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Les enfants doivent-ils être le centre de toutes les attentions de la part de leurs parents ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Les enfants doivent-ils être le centre de toutes les attentions de la part de leurs parents ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #60 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Comment les laïcs sont-ils appelés à vivre l’obéissance, la pauvreté et la chasteté ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Comment les laïcs sont-ils appelés à vivre l’obéissance, la pauvreté et la chasteté ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #54 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Pourquoi Dieu ne met-il pas un terme à une longue vie détruite par Alzheimer et qui pour les proches est un véritable cauchemar ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Pourquoi Dieu ne met-il pas un terme à une longue vie détruite par Alzheimer et qui pour les proches est un véritable cauchemar ?


Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 13 février 2019 : “Gare à la diffamation et à l’orgueil, qui troublent les relations humaines !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Mc VII, 14-23

Version audio seule.

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Journée “Laudato Si’ – Pour une vraie conversion écologique” le 27 janvier 2019 à Nay (64)

La Communauté des Béatitudes de Nay vous propose de participer à la journée “Laudato Si’ – Pour une vraie conversion écologique” qu’elle organise, pour adultes et enfants, le dimanche 27 janvier 2019, de 9h30 à 17h, à Nay (18 côte saint Martin).
Programme : A 10h, conférence-débat sur “L’enjeu vital de l’eau” par Frère Moïse ; 11h30 : messe suivie du repas ; 15h : vidéo et ateliers pratiques avec Geneviève Jammes
Le but de cette journée est de comprendre et mettre en pratique une écologie chrétienne sur l’Eau : “L’eau est abondante sur notre planète bleue mais avec le réchauffement climatique, le cycle de l’eau est indéniablement impacté. Une prise de conscience dans chaque pays, dans chaque foyer, serait déjà un premier pas pour mieux protéger notre eau. Que pouvons faire d’autre ? Nous allons tenter d’y voir plus clair ensemble.”
Information et inscription : bienvenue.a.nay@beatitudes.org ou 05 59 61 26 26
Site internet : www.beatitudes-nay.org

 

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

En marche pour la vie le 20 janvier 2019 à Paris (Porte-Dauphine)

Chaque semaine, une nouvelle actualité le prouve. La question de l’avortement demeure un problème social et un enjeu politique de santé publique.
La MARCHE POUR LA VIE appelle à une nouvelle mobilisation le dimanche 20 janvier 2019, à Paris, pour rappeler que la vie humaine doit être respectée de sa conception à sa mort naturelle.

Pourquoi ? Parce que plus de 220 000 avortements sont toujours pratiqués chaque année et qu’il n’y a ni volonté politique ni prise de conscience collective pour faire diminuer le nombre d’IVG en France. Leurs conséquences sont autant de drames vécus par des femmes et des familles entières, mais pas seulement : les médecins sont de plus en plus nombreux à faire valoir l’objection de leur conscience qui les dissuade de pratiquer un acte contraire à la médecine, et qu’ils jugent intrinsèquement mauvais.

Toutes les barrières ont été levées : suppression de la condition de détresse en 2014 et du délai de réflexion en 2016, application du délit d’entrave à l’avortement en 2017. Plutôt que d’entendre le profond malaise et briser le tabou qui règne sur « ce mal du siècle », le gouvernement s’est indigné il y a quelques semaines des déclarations du Docteur de Rochambeau justifiant par la clause de conscience son refus de pratiquer des IVG, et a rappelé par la voix de sa secrétaire d’Etat à l’Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, que « l’IVG était un droit trop souvent menacé pour lequel il convenait de ne relâcher aucun effort ».

L’avortement n’est pas un droit menacé en France mais force est de constater 44 ans après le vote de la Loi Veil qu’il tourmente notre conscience collective.

Face aux menaces qui pèsent sur la liberté de conscience des professions médicales, face aux nouvelles transgressions annoncées par la révision de la loi de bioéthique (PMA, libéralisation totale de la recherche sur l’embryon, marchandisation du corps de la femme), la Marche pour la vie appelle toute la société civile, médecins, chercheurs, biologistes, femmes enceintes, à faire valoir leur droit à l’objection de conscience le dimanche 20 janvier 2019 à Paris.

La Marche pour la vie affirme que médecine et science sans conscience ne sont que ruine de l’homme.
Elle aspire à refonder la société sur le respect de toute vie humaine. L’être humain ne peut pas être une marchandise, un objet de laboratoire, une variable d’ajustement des désirs du moment. Cette aspiration est plus que jamais d’actualité. Face à la marche de la mort, elle appelle les Français à se mettre en marche pour la vie.

Marche pour la vie 2019, le dimanche 20 janvier à 13h30 à Porte Dauphine à Paris

La Marche pour la vie est soutenue par le Pape.

Evènement Facebook

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Bioéthique – Soirée avec Jean MATOS le lundi 21 janvier 2019 à Laval (53)

Dans le cadre des parcours de formation proposés par le Service de la Formation permanente, Jean MATOS, spécialiste des questions de bioéthique, animera une séance « Enjeux bioéthiques aujourd’hui et demain ».

Cette rencontre, qui s’inscrit pleinement dans le cycle de formation, peut cependant être suivie pour elle-même.

Elle aura lieu le lundi 21 janvier 2019, de 16h à 18h ou de 20h à 22h à la Maison diocésaine Cardinal Billé (10 Rue d’Avesnières, 53000 Laval). La participation souhaitée est de 10€.

Renseignements : 02.43.49.55.43 ou formation@diocesedelaval.fr

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Atelier Cycloshow le 26 janvier 2019 à Auxerre (89)

Éducation à l’affectivité et à la sexualité des jeunes adolescents : un atelier proposé pour accompagner la puberté “à la découverte du langage secret du corps”.

Atelier mère & fille
Le 26/01/2019 de 09h45 à 16h00

Auxerre, 85 avenue de Saint-Georges

Plus d’informations sur le déroulement d’un atelier Cycloshow.

A la une #Articles #NLQ

L’édito – Tolérer ou respecter ?

 

 

La tolérance est le grand mot de notre époque. A moins que ce ne soit un des grands maux de notre temps. A y regarder de plus près, prôner la tolérance revient à dire « fichez-moi la paix et je ferai de même ». La tolérance est la sacralisation du pré carré, des droits particuliers. Elle est la juxtaposition de situations potentiellement conflictuelles maintenant un vivre ensemble instable et précaire. Tant que l’autre me laisse vivre ma vie, je fais de même. Au fond la tolérance est une forme d’individualisme de bonne conscience. Tolérer, étymologiquement, c’est supporter. Pas supporter comme on supporte une équipe, mais supporter la présence de quelqu’un, sous-entendu dont on se passerait bien. Je me souviens, lors d’un meeting de François Bayroux, il y a une quinzaine d’années, ce dernier prônait la tolérance et l’exemple de son invitée la présidente de « ni pute ni soumise ». Celle-ci lui coupe la parole et proteste « mais nous ne voulons pas être tolérées ! Nous voulons être respectées ! » Voilà quelqu’un qui vivait dans sa chaire même, ce que la tolérance a de discriminant. Tolérer masque les désaccords d’une vapeur d’hypocrisie auto protectrice, jusqu’au moment où le conflit dégénèrera en rapport de forces. Au contraire, dans le respect, c’est la personne qui est prise en compte, avant-même ses opinions et ses croyances. Et ainsi nous pouvons faire la différence entre respecter sans condition la personne humaine qui se trouve en face de nous et ses opinions que nous pouvons désapprouver publiquement. Respecter pose le primat de la personne, là où tolérer sacralise le conflit d’idées. Aujourd’hui, pour éviter toute discussion, on prône la tolérance. Mais ce n’est qu’un faux-fuyant pour botter en touche. Si nous ne voulons pas nous laisser museler par l’illusion tolérante, il nous faut recentrer le débat sur le respect, sans quoi le débat sera rendu de facto impossible. Mais telle n’est-elle pas la volonté de ce monde ?

Conférences/Formations #NLQ

Quand la pornographie devient l’initiation sexuelle des jeunes – Conférence à Grenoble (38) le 24 mai 2018

Conférence et échanges


Jeudi 24 mai 2018
20h-22h15
Maison diocésaine
12 Place de Lavalette – Grenoble

“Apprendre à recevoir son propre corps, à en prendre soin et à en respecter les significations est essentiel pour une vraie écologie humaine.”  Laudato si

Interventions d’Estelle Pagliero, du service des jeunes et de Sylvie Blondeel du service Évangélisation