Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Halte Spirituelle : formation sur la Divine Volonté les 1er & 2 juillet 2019 à Saint-Didier (84)

Dans la prière du Notre Père, nous disons « que Ta Volonté soit faite » ; Mais combien de fois faisons nous vraiment Sa Volonté ? N’est ce pas plutôt notre volonté ? Que de merveilles ! Que de prodiges ! Si nous faisions réellement Sa Volonté !

Notre-Dame de Sainte Garde
Saint-Didier

Le père Dominique DUTEN, prêtre du diocèse de Bordeaux, donnera une session d’enseignement et de formation les1er et 2 juillet 2019 au Centre spirituel de ND de Ste Garde sur le thème de la Divine Volonté.

La Divine Volonté s’est fait connaître par l’intermédiaire de Luisa Piccarreta (1865-1947) mystique italienne, dont la Cause de béatification a été ouvert par Benoit XVI en 1996 et les écrits approuvés par l’Eglise.

Comment vivre dans la Divine Volonté ?

  •  Entrée en Jésus

Lui donner ma volonté et la fondre dans la sienne

  •  Substitution

Me vêtir des attributs de Jésus Me laisser vivre et animer par lui dans l’agir

  •  Multiplication dans les âmes

Diffuser son esprit et ses attributs dans les autres

  •  Substitution à toutes choses

Lui envoyer un retour d’amour pour moi et les autres

Pour plus d’informations sur la Divine Volonté, cliquer ici.

Vidéos sur la Divine Volonté

Infos pratiques

Contacter Stéphanie au 06 82 50 59 96
ou Elisabeth au 06 111 000 85
mail : haltedivine@gmail.com

Informations pratiques

Articles #Livres #NLH #NLQ

EVENEMENT : Sortie des “Carnets”, derniers écrits inédits de Maria Valtorta

« Les Carnets » de Maria Valtorta

Évènement littéraire chrétien de cette fin d’année

 

« Les Carnets », derniers écrits inédits de Maria Valtorta, sont publiés le 13 décembre par le Centro Editoriale Valtortiano.

 

« Les Carnets » rassemblent les derniers écrits de Maria Valtorta encore inédits en français. Ils ont été publiés dès 2007 en italien sous le titre « Quadernetti  ». Cette traduction est attendue par les lecteurs francophones de cette mystique catholique italienne, qui a reçu de nombreuses visions et dictées de Jésus-Christ. Hormis sa correspondance encore non traduite, l’intégralité des écrits de Maria Valtorta est donc désormais disponible en langue française.

« Les Carnets » — principalement des dictées de Jésus — complètent les trois tomes des « Cahiers » (Cahiers de 1943, de 1944, et de 1945 à 1950). Ils proviennent de textes rédigés entre 1943 et 1954, certains non-datés, provenant de feuilles volantes et de petits carnets découverts au début des années 2000 dans la maison où est décédée Maria Valtorta en 1961.

Thèmes abordés : • Les premiers temps de l’Eglise • Crise de l’Eglise • Commentaires de Jésus sur le Notre-Père et le Je vous salue Marie • Conseils pastoraux • Précisions sur certains textes évangéliques • Messages de Marie • En annexe, des révélations sur l’emplacement du tombeau de St Pierre.

Extraits en ligne : http://bit.ly/extraits-carnets

  • Disponible en librairie le 13 décembre 2018
  • 300 pages / 22,90 €
  • Format 14,5 x 21 cm
  • Prix 22,90 €
  • Edité par le Centro Editoriale Valtortiano

A noter, un nouveau site français, réalisé par l’association Marie de Nazareth, vient d’être mis en ligne : www.valtorta.fr

NLQ #Rome

Papal Foudation, des révélations… encombrantes

blogue Benoît-et-moi vient de publier la traduction d’un article de grand intérêt de Matthew O’Brien paru dans First Thingsdu 28 septembre. L’article est très long : nous renvoyons donc nos lecteurs à Benoît-et-moi pour le lire intégralement. Les extraits qui suivent mettent en lumière les inclinations sexuelles de dirigeants ecclésiastiques de la Papal Foundation (voyez notre précédent article sur cette fondation…).

*

[…] Aucun prélat n’a été plus régulièrement et intimement impliqué dans la Papal Foundation que McCarrick, qui a contribué à fonder l’association en 1988 aux côtés des cardinaux Krol de Philadelphie et O’Connor de New York. Le président actuel du conseil de contrôle des cardinaux est le cardinal Wuerl, successeur de McCarrick comme archevêque de Washington. Avant d’être élevé au cardinalat et de déménager à Rome, Kevin Farrell, alors évêque, protégé de McCarrick et son ex-colocataire à Washington, était membre du conseil d’administration de la Papal Foundation. Le président actuel du conseil des cardinaux est un autre protégé de McCarrick, l’évêque Michael Bransfield.

McCarrick a consacré Bransfield comme évêque. Avant que Bransfield ne devienne évêque, il a été recteur du sanctuaire national de l’Immaculée-Conception à Washington pendant le mandat de McCarrick à ce siège. Depuis la création de la Papal Foundation jusqu’à la création de McCarrick en tant que cardinal en 2001, McCarrick lui-même a occupé le poste qu’occupe aujourd’hui Bransfield.

Comme McCarrick, Bransfield est accusé d’abus sexuel. Sa récente démission du diocèse de Wheeling-Charleston a été annoncée le 13 septembre 2018, au moment même où le Saint-Siège annonçait la tenue d’une enquête spéciale sur Bransfield pour abus sexuel d’adultes. Avant l’annonce de l’enquête, Bransfield avait été poursuivi pendant des années par des accusations d’abus sexuels et de complicité présumée dans des viols et des agressions commis par des amis prêtres dans sa ville natale de Philadelphie.

Le premier directeur exécutif de la Papal Foundation, qui a été en fonction de 1988 à 2001, était un prêtre nommé Monseigneur Thomas Benestad. Benestad, qui a pris une retraite anticipée de son diocèse d’Allentown et qui vit maintenant à Boca Raton, en Floride, est accusé dans le rapport du Grand Jury de Pennsylvanie d’avoir agressé sexuellement un garçon pendant des années au début des années 1980, alors que celui-ci avait 9 ans.
Selon le rapport, les responsables de l’application des lois de Pennsylvanie ont déterminé que les accusations contre Benestad étaient crédibles, mais ils ont refusé de porter plainte parce qu’en 2011, le délai de prescription de l’État pour les crimes présumés avait expiré. À l’époque, le diocèse d’Allentown a transmis le cas de Benestad au Vatican, et le Vatican a rétabli ses facultés sacerdotales en 2014, bien que le diocèse de Palm Beach, où il vit actuellement, ait toujours refusé de l’autoriser à y célébrer les sacrements.

Benestad, Bransfield et McCarrick ont été trois des dirigeants ecclésiastiques les plus importants de la Papal Foundation, et tous font face à de graves accusations d’abus sexuels. Certaines de ces accusations étaient amplement connues depuis des décennies, mais elles n’ont pas empêché les hommes de s’élever d’un poste ecclésiastique à l’autre. Ces hommes ont-ils utilisé le pouvoir d’octroi de subventions de la Papal Foundation pour obtenir des faveurs et acheter la protection des autorités du Vatican ? Ont-ils permis le détournement des subventions de bienfaisance de la Fondation ? La seule façon de répondre à ces questions est de mener une enquête indépendante sur la Papal Foundation et d’établir un rapport juridique sur les subventions passées […] Aucune permission de Rome n’est nécessaire. Le conseil d’administration de la fondation peut commander une enquête par un simple vote. Si la fondation n’autorise pas sa propre enquête indépendante, elle pourrait néanmoins se trouver confrontée à une enquête de la part des autorités étatiques ou fédérales.