Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Pèlerinage à Pontmain (53) – Supplique pour le retour du roi – les 15, 16 & 17 mars 2019

Les amis de Jeanne d’Arc organisent la 83e Supplique pour le retour du Roi, qui se tiendra à Pontmain du 15 au 17 mars 2019. Le départ se fera depuis Paris le 15 mars à 12h, et le retour à 22h.

Inscriptions :

Association Universelle des Amis de Jeanne d’Arc,
Pierre Maire
85, rue Petit
75019 Paris
06 80 72 72 77 – mairep@gmx.fr

Programme :

Pontmain Pèlerinage Supplique – Guide Mar2019 (Ver3.1)

 

Articles #En France #NLH #NLQ

Un mois avant sa mort, le Comte de Paris modifiait les armoiries de la France en y ajoutant le Sacré Coeur de Jésus

Comme vous le savez peut-être déjà, Monseigneur le Comte de Paris s’est éteint le 21 janvier 2019 au matin.

Le 18 décembre 2018, après avoir consacré la France au Sacré Coeur de Jésus le 23 juin 2018, le Comte de Paris modifiait les Armes de France, afin que le Sacré Coeur soit placé en son centre. Il répondait ainsi, plus de trois siècles après, au voeu du Christ relayé par Sainte Marguerite-Marie.

Prions pour lui, et demandons son intercession pour la France.

Discours du Chef de la Famille Royale de France, S.A.R. Monseigneur le Comte de Paris Duc de France, de jure Henri VII, prononcé le samedi 23 juin 2018 à Saint-Germain l’Auxerrois, lors de l’inauguration de la statue du Roi Saint Louis enfant offerte par le Prince et par l’Ancien Ordre Royal et Souverain de l’Étoile et de Notre-Dame du Mont-Carmel à l’ancienne paroisse des Rois de France.

« En ce monde désaxé chacun regrette la perte de nos repères et celle de nos valeurs chrétiennes. Or la vie est un court passage sur terre et nous oublions que, de l’autre côté, nous aurons des comptes à rendre. Il n’est jamais trop tard pour comprendre ce qu’il est demandé à chacun.

Pourtant un grand nombre d’entre nous se confie au démon pour les aider à acquérir argent et pouvoir. Peu d’entre eux comprennent que si le démon existe, c’est Dieu tout puissant qui lui permet d’exister.

A chacun d’entre nous alors de faire ses choix et ne rejetons pas notre foi, source de vie.

Prière de consécration de la France au Sacré Cœur de Jésus

– Prions Sainte Marguerite Marie qui en 1675 demandait au Roi Louis XIV, mal conseillé, de consacrer la France au Cœur Sacré de Jésus, car c’est au centre de ce Cœur Sacré que se forgent nos destinées.

– Prions l’Archange Saint Michel protecteur de notre Sainte Église et de la France Fille Aînée de l’Église pour qu’il nous assiste dans cette prière : défendez-nous dans le combat contre les démons déchaînés sur notre pauvre humanité devenue incrédule. Prince de la Milice Céleste repoussez en enfer par la vertu divine Satan et les esprits malins qui errent dans le monde pour la perte des âmes.

– Prions Marie Immaculée, notre douce médiatrice : nous vous supplions très humblement, daignez intercéder pour nous. Demandez à Dieu qu’il envoie Saint Michel et les Anges pour écarter tous les obstacles qui s’opposent au règne du Cœur Sacré de Jésus dans nos âmes.

– Prions pour que le feu de l’Esprit Saint descende sur nous afin de devenir pain de vie et que la coupe médiatrice devienne le saint calice au cœur de notre âme, et, par cette préfigure du Sacrement d’entre les Sacrements, puisse commencer la transfiguration de notre pays la France et celle de l’Univers en son entier.

– Prions pour que dans cette communion, plus rien ne puisse nous séparer de rien ni de personne vivant ou trépassé, ainsi la communion des saints sera, plus rien ne nous fera peur car notre vie sur terre n’étant qu’un passage, nous ne mourrons pas et tout sera vivant à jamais.

– Prions pour que nous autres humains, dans cette expérience, devenions des êtres liturgiques et ayant atteint notre royauté intérieure nous devenions le tabernacle du Cœur Sacré du Christ. Alors la vie tout entière deviendra la célébration de la “Racine”, ainsi que le disait Saint Jean de la Croix et l’humanité pourra s’écrier ainsi que le fit la Sainte Vierge Marie : “Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit est ravi de joie en Dieu mon sauveur.”

– Pénétré par ces prières, moi Henri VIIème du nom, descendant des Rois qui bâtirent avec les Français ce pays béni de Dieu et des Saints de France, j’obéis humblement à la supplique de Sainte Marguerite Marie et

Je consacre la France, aujourd’hui en péril, au Cœur Sacré de Jésus.

France, Fille Aînée de l’Église, souviens-toi de ton baptême, que le Cœur Sacré de Jésus soit à jamais ton bouclier pour les combats à venir dans les siècles des siècles. Amen. »

(Source)

Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

[VIDEO] Soutane et Gilets Jaunes – Le curé enragé

Que penser du mouvement des Gilets jaunes ? Que révèle-t-il ? Que peut proposer l’Eglise dans sa doctrine sociale ? Quelques éléments de réflexion.

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Rencontre pour les familles ayant perdu un enfant le 25 novembre 2018 à Longpont (02)

Dimanche 25 novembre – à partir de 11h – Basilique Notre-Dame-de-Bonne-Garde, Longpont.
Rencontre avec le service diocésain Louis Zélie. Ouvert à tous, tous accueillis, tous écoutés. Au programme, messe animée par le groupe « Arc-en-Ciel ». À 14h, conférence d’Alain Ficheux, diacre et responsable du service sur le thème « le Christ Roi et les enfants défunts ».
Programme complet en téléchargeant le tract

NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

Les manants du Roi, le nouveau film de Patrick Buisson sur le génocide vendéen – Un nouvel éclairage politique

Photo : Les manants du Roi

Hier (28 juin 2018) se déroulait au Grand Rex l’avant-première du film Les manants du Roi, nouveau film de Patrick Buisson, réalisé par Guillaume Laidet et dont les textes sont écrits par Michel Chamard. Co-produit par la chaîne Histoire et la société Erealprod, ce docu-fiction inédit nous plonge en toute vérité historique entre 1793 et 1796, dans les guerres de Vendée et le génocide qui s’ensuivit, à travers les narrations de six personnages emblématiques et humains, tous servis par d’excellents comédiens ! Un chouan, le “gâs” Jean ; un prêtre réfractaire, l’Abbé Vincent Huguet ; un capitaine “bleu”, François Sauvage ; un bourgeois révolutionnaire nantais, Percier de Fontaine,  un député montagnard, Carré de Longwy (qui évoque directement Jean-Baptiste Carrier) ; une noble amazone insurgée, Céleste de Boismé (inspirée de Céleste Bulkeley), qui prouve que les femmes et leur courage n’étaient pas en reste, surtout face à la misogynie de la Révolution Française ainsi que l’évoque la peintre Elisabeth Vigée Le Brun dans ses Souvenirs :  “Les femmes régnaient alors, la Révolution les a détrônées.”.

Stanislas de La Tousche, magistral dans le rôle du “gâs” Jean

Cette fresque historique se structure autour de moments narratifs où chaque personnage partage ses opinions et son vécu au sein de cette tourmente, que viennent appuyer de nombreux éléments cinématographiques extraits de films sur la chouannerie, de la Cinéscénie du Puy du Fou, d’aperçus de vitraux et de chansons révolutionnaires et contre-révolutionnaires.

Discours préambule de Patrick Buisson, photo par Les manants du Roi

La projection, agrémentée avant et après de chants par le célèbre chœur Montjoie Saint-Denis a été ouverte par un fracassant discours de Patrick Buisson, vibrant hommage aux martyrs de Vendée, qui par leur courage et leurs sacrifices surent préserver la liberté de culte aux catholiques, contre le fanatisme sanglant et totalitaire de La Convention et de l’esprit Révolutionnaire. Buisson attaque le négationnisme qui nimbe la Révolution Française, révolution fondamentalement bourgeoise malgré ce que la propagande républicaine martèle depuis deux cent ans, et fondé sur un gigantesque holocauste fondateur : la Terreur et le génocide programmé de la Vendée (loi du 1er août 1793). La Révolution Française acheva de libérer les puissances d’Argent en détruisant le garde-fou du catholicisme : libéralisations (loi du 4 août 1789 sur l’abolition des privilèges, loi Le Chapelier du 14 juin 1791…), allongement du temps de travail et suppression du chôme du dimanche… La maltraitance des prêtres, la conscription forcée ne purent que mettre le feu aux poudres chez un peuple qui au départ accueillait la Révolution comme une réforme nécessaire, pour rapidement se rendre compte qu’elle n’était qu’un pas en avant vers son oppression.

Le Chœur Montjoie Saint Denis en grande forme !

Ce film, qui sera diffusé sur la chaîne Histoire le 4 juillet 2018 est un pendant à l’excellent travail réalisé par Daniel Rabourdin, dont le film La Rébellion cachée se structure davantage comme un docu-fiction à l’américaine : reconstitutions historiques, interviews d’historiens, documents à l’étude…

A voir absolument ! Le DVD est d’ailleurs disponible ici. Daniel Rabourdin a aussi publié un livre : Comment faire un film indépendant.

Ces deux films donnent raison à Joseph de Maistre lorsqu’il déclare, et Patrick Buisson l’a rappelé dans son discours, que “L’histoire est une conspiration permanente contre la vérité”. Complotisme ? rétorquerait-on… Non ! tout simplement intérêts bassement humains plus ou moins concordants. Le seul complot est celui de Satan.

Il est grand temps que la France se rende compte de cette part de son histoire, qui inspira toutes les révolutions et totalitarismes dans le monde ; qu’elle médite sur son régime républicain, qui montre de plus en plus ses déficiences et son manque de démocratie réelle (tout comme il n’y avait que très peu d’artisans et ouvriers parmi les premiers députés, il en est de même aujourd’hui), sans compter la trahison incessantes de nos “élites”, continuant de brader la France au Marché, que ce soit directement ou à travers l’emprisonnement de l’Union Européenne, véritable stratagème des chaînes comme l’explique François Asselineau.

Rappelons-nous aussi cette mémorable scène du film Le Président, par Henri Verneuil, où Jean Gabin, royal, propose une Europe fondée sur les souverainetés des nations plutôt que sur des trusts financiers qu’il dénonce avec panache :

Il ne s’agit pas de revenir en arrière, mais de redonner le pouvoir au tissu social et pourrait-on dire féodal (hiérarchie des services, prenant racines dans l’exemple du Christ qui lave les pieds des apôtres), à travers le respect du principe de subsidiarité, une économie humaine et sociale dotée de libertés ciselées de contraintes, telles que le christianisme, qui forgea la France, les a toujours prônées. Un roi ? L’élection de Macron, prétendu au dessus des partis (ce qui est vrai, mais son monarchisme est financier et international…) a montré que les français désiraient être gouverné par un monarque, mais encore faut-il restaurer tout d’abord ce tissu social fait de libertés réelles, sortir de la logique libérale-socialiste de l’Etat moderne, et retrouver un corps, dont on pourra ensuite choisir la tête, à la Grâce de Dieu !

NLH #NLQ #Sorties/Animations

11, 18, 25 mars et 8 avril 2018 : Représentation du spectacle « Le Christ Roi » à Sainte-Pazanne (44)

La représentation « Le Christ-Roi » par la troupe de la Pazennaise Théâtre résonne particulièrement dans cette période de Carême avec les invitations à nous transformer. Cette grande pièce est tirée de l’Évangile de Saint Jean.

Le spectacle
D’après une adaptation théâtrale du Père Victorien Portier et de Paul Greslé – Représentation en 2 parties : La première partie présente le Christ sur la terre dans quelques uns des épisodes marquants de sa vie. La deuxième partie montre les grands témoins du Christ dans le combat continuel avec le Mal à travers les siècles. Une évocation de l’Apocalypse de Saint Jean conclut le spectacle.

Un spectacle pour grands et pour petits à voir ou à revoir

Prochaine représentation le dimanche 11 mars 2018 à 14h à la salle Jeanne d’Arc (7 rue du ballon – 44680 Sainte-Pazanne) (paroisse Sainte-Anne-Françoise-en-Retz)

En savoir +

  • Contact et réservation au 07 67 21 75 33

Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Pèlerinage/conférences à Notre-Dame de Pontmain (53) du 16 au 18 février – “Supplique à Dieu pour le retour du Roi”

L’association universelle des amis de Jeanne d’Arc organise un pèlerinage à Notre-Dame de Pontmain du 16 au 18 février 2018. Il reste 30 places !

Informations : 06 80 72 72 77 / 01 60 77 19 51 / mairep@gmx.fr

Chèque à envoyer à l’ordre de l’Association Universelle des Amis de Jeanne d’Arc, 85 rue Petit, 75019 Paris.

Notre Dame de Pontmain (pdf)

Pontmain Pèlerinage Supplique – Guide Fév2018 (20180126 Ver5.0) (programme détaillé)

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Colloque : “le corps dans tous ses états” sous la direction du père Antoine Nouwavi – le 19 février 2018 à La-Roche-sur-Yon (85)

Le corps est le lieu personnel et décisionnel le plus inviolable de la personne (« the ultimate concern » de Paul Tillich).
Les appels et les décisions se multiplient pourtant pour une grande émergence du corps social qui doit rassurer et protéger l’individu.
Pendant que l’individu – par ses revendications à plus de libertés individuelles et intimistes – se désocialise, les besoins romantiques d’une plus grande intégration de l’ensemble des membres de la communauté se font sentir. Une parole sur le corps devient risquée tant le corps est l’objet d’un conflit d’interprétations et d’intérêts inconciliables.
Le colloque universitaire interdisciplinaire a lieu au cœur de ces revendications paradoxales. On y affirmera certes, les positions doctrinales et éthiques de l’Église sur une compréhension du corps individuel, sociétal et ecclésial plus organique, mais on pointera sûrement le court-circuit  dans lequel s’engage notre société si elle ne prend pas en compte le corps comme le foyer indépassable de notre épanouissement et de notre « vivre-ensemble ».
Abbé Jean Bondu
Administrateur diocésain

Programme :

Télécharger le programme

Renseignements et réservations :

jdupont@ices.fr // 02 51 46 12 13

A la une #NLH #NLQ #Orient

Le roi de Jordanie revendique son rôle de protecteur des chrétiens arabes

La Monarchie hachémite renouvellera ses efforts afin de protéger l’existence et l’identité des chrétiens arabes. C’est ce qu’a répété le Roi Abdullah II de Jordanie, au cours d’une rencontre avec le Primat de la Communion anglicane, Justin Welby, qu’il a reçu à Amman le 2 mai. Au cours de l’entretien avec l’archevêque de Canterbury, le Roi a réaffirmé que la Jordanie constitue un modèle de coexistence harmonieuse entre chrétiens et musulmans.

 

Au cours de la rencontre – indiquent les moyens de communication jordaniens – le Roi a également soutenu que de récentes dispositions unilatérales appliquées par Israël créent des difficultés pour les Lieux Saints chrétiens et musulmans de Jérusalem, réaffirmant que la Monarchie hachémite a l’intention de rejeter toute tentative visant à altérer l’identité arabe de la zone de la Cité Sainte dans laquelle ils sont concentrés.

Source Agence Fides

Asie

Thaïlande – “Que Jésus soit visible aussi chez nous aujourd’hui”

En Thaïlande, chaque maison, chaque bureau, usine, entreprise et espace public expose un portrait géant du Roi ou de la famille royale et à plus forte raison en cette période de deuil national pour la mort du « plus grand des Rois ». Or, les images se sont multipliées en quantité, en dimension et en coût. Partout, même les tatouages, les gâteaux et les vêtements portent l’effigie de Rama IX. Dans les églises catholiques également, sa photo est présente à côté de l’autel et à l’entrée. « Je n’ai jamais vu une identification si massive, unanime et indéniable envers une personne ou le symbole qu’elle représente. Ceci me fait également penser à la force d’une image, d’une signe qui véhicule un message ». C’est ce que raconte un missionnaire fidei donum présent en Thaïlande.

« Nous tentons, en paroisse, de faire connaître et apprécier la crèche à la maison comme signe distinctif des chrétiens. De même que le Père Noël ou l’arbre extrêmement décoré dominent les scénarios commerciaux et de divertissement, nous voudrions que nous soyons plus fiers de l’humble crèche ». « Il est vrai que nous avons des problèmes à trouver les personnages – personne ne les produisant ou vendant – et qu’il nous est donc difficile de diffuser une tradition populaire qui renvoie facilement au message évangélique, les personnes n’ayant aucune expérience ou créativité en la matière. Et pourtant, j’entrevois des lueurs de joie et d’enthousiasme lorsque l’on montre les modestes résultats domestiques » continue-t-il. « Le besoin de signes fait partie de la religiosité populaire, de celle es simples. Au travers de signes extérieurs, malheureusement parfois transformés en fétiches ou réduits à des décors mondains, les personnes simples s’approchent du Mystère, revoient un Idéal, rencontre un Autre. Il n’est pas étonnant que le bouddhisme, malgré les sobres indications de Bouddha lui-même, soit rempli de symboles, de rites, d’objets, d’images, de significations, de couleurs et de mystères. Le prochain Noël doit être visible aussi à nos yeux. En fin de compte, l’Incarnation a également cette signification. La crèche ou une œuvre de miséricorde, la célébration communautaire ou la sobriété. Que Jésus soit visible aussi chez nous aujourd’hui » conclut le missionnaire.

Source : Agence Fides