Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Une journée en famille : Marcher sur les pas de sainte Thérèse le 19 octobre 2019 à Lisieux (14)

Cette proposition est née de jeunes de 5e-6e ayant vécu « Un jour à Lisieux » qui ont eu envie d’y emmener par la suite leurs parents.

Rencontrer, partager, prier, jouer, découvrir, et chanter.
Simplement prendre le temps de vivre une journée en famille.

Le 19 octobre 2019

Télécharger le bulletin d’inscription

Contact :01 53 69 17 70 – 06 77 99 25 61

Articles #Culture #NLQ

Les pierres, quelles que soient les époques, nous parlent de Dieu ! Visites guidées les 14 & 15 septembre 2019 en région parisienne

En amont des Journées du patrimoine (21-22 septembre), Pierres Vivantes propose un parcours en deux journées à la découverte de la beauté et du sens spirituel d’églises à Paris et en Île-de-France.

Vous êtes touchés par la splendeur de la Basilique cathédrale Saint Denis ou de la Sainte Chapelle ? Curieux face à l’architecture moderne de la cathédrale d’Evry ?

Ce week-end, ouvert à tous, est organisé par Pierres Vivantes, réseau européen de jeunes (18-35 ans) qui vise à découvrir et à annoncer l’Evangile à travers l’art. D’inspiration ignatienne, le groupe est accompagné par un jésuite qui assure les formations lors du week-end.

Il est possible de participer qu’à une seule des deux journées.

Si vous souhaitez visiter uniquement la Basilique cathédrale Saint Denis : Rdv samedi 14 septembre à 9h30
dans les salles paroissiales au 8 rue de la Boulangerie 93200 Saint-Denis (à 100 m de la cathédrale)

Je m’inscris !

Facebook

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Halte spi : la foi sous le soleil des vacances le 29 juin 2019 à Saint-Denis (93)

Enseignement, chants, repas, activités ludiques et partages, avec le groupe de louange Espérance.

Le 29 juin 2019 de 12h30 à 17h30
Cised – 5 rue de la Liberté 93200 Saint-Denis (Métro : ligne 13, arrêt “Saint-Denis Université”

CISED (Centre d’initiatives et de services des étudiants de Saint-Denis)

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

L’Association Gospel Nations Singers donne cours de chant & guitare à Saint-Denis (93)

L’Association Gospel Nations Singers donne : cours de chant en individuel, cours de guitare, sur rendez-vous tous les mercredi de 14H30 à 20H et les vendredi toute la journée jusqu’à 18H.

9 rue Emile Connoy 93200 Saint-Denis

Au programme pour le cours de chant :

• Equilibre du corps et de la voix,
• base de solfège et piano
• Technique vocale et respiratoire,
• Travail rythmique avec métronome,

Inscription au : 06 21 62 40 00 ou au 06 70 22 39 64 ou en cliquant sur ce lien

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

La Nuit des cathédrales le 11 mai 2019 à Saint-Denis (93)

Les cathédrales de France ouvrent leurs portes le temps d’une soirée… pour la cathédrale Saint Denis, ce sera à partir de 16H30.

Le diocèse de Saint-Denis et la paroisse cathédrale vous invitent à vivre une nouvelle édition de la Nuit des cathédrales en la basilique cathédrale Saint Denis.

Programme

À partir de 16h30 RENCONTRE AVEC DEUX ARTISTES

17h et 18h15 VISITES COMMENTÉES : la façade, le choeur, les vitraux, les gisants, la crypte, les basiliques successives.

19h CONCERT PAR LES ÉLÈVES DES CONSERVATOIRES de Bondy, de Saint-Denis, du CRR Auber villiers/La Courneuve.

19h45 CONCERT AUX GRANDES ORGUES

20h40 L’HISTOIRE DU SALUT à travers les vitraux de Suger.

21h30 PROCESSION DE LUMIÈRE ET COMPLIES

L’entrée est libre !

 

Télécharger le programme détaillé

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Formation : « Nos familles sont un cadeau au regard de Dieu » – 4 séances, du 22 janvier au 9 avril 2019 à Bondy (93)

Un parcours de formation en 4 séances proposé par le service diocésain de la pastorale familiale au regard de l’Exhortation du pape François « Amoris Laetitia » (« La joie de l’amour »).

Première séance le 22 janvier 2019 de 20h3à à 22h30
Maison diocésaine, 6 av. Pasteur, Bondy

Nos familles sont un cadeau au regard de Dieu

•    Une présentation de l’Exhortation « Amoris Laetitia » (« La joie de l’amour »)
•    La vocation au mariage
•    L’éducation des enfants, la transmission de la foi
•    L’homosexualité, l’accompagnement des fragilités

Un parcours de formation en 4 séances proposé par le service diocésain de la pastorale familiale, au choix, les mardis de 20h30 à 22h30 ou samedis de 10h à 12h :

•    Mardi 22 janvier ou samedi 26 janvier > Une présentation globale d’« Amoris laetitia »
•    Mardi 19 février ou samedi 23 février > La vocation du mariage
•    Mardi 19 mars ou samedi 23 mars > L’éducation des enfants, la transmission de la foi
•    Mardi 9 avril ou samedi 13 avril > L’homosexualité, l’accompagnement des fragilités

> Lieu : Maison diocésaine – 6 avenue Pasteur, Bondy

> Participation : 10 euros

> Inscription en ligne

Télécharger l’affiche de la formation

Contact :
Maison diocésaine
01 48 47 91 35
Envoyer un courriel

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Adoration eucharistique un jeudi par mois à Montpellier (34) : première rencontre le 15 novembre 2018

La paroisse Cathédrale St Denis (Place Saint-Denis, 34000 Montpellier) remet en place les jeudis eucharistiques, un jeudi par mois. Le premier aura lieu  jeudi 15 novembre.

A cette occasion, vous trouverez ci-dessous le message d’Astrid Goachet :

“Chers adorateurs,

En vous écoutant les uns et les autres nous avons décidé de remettre nos jeudis eucharistiques en place. Ils auront comme but de nous retrouver plus souvent et de souder les adorateurs entre eux, sans oublier un temps d adoration, de formation et de convivialité.
Nous vous proposons donc comme les années précédentes de nous retrouver un jeudi par mois qui ne sera pas forcément le 1er étant donné qu il y a aussi l heure sainte de proposée animée par le père René Luc et les jeunes de Capmissio.
Nous vous proposons de nous retrouver les jeudis 15 novembre, 17 janvier, 14 février, 14 mars, 16 mai et 13 juin.
– 18h : messe à Saint Denis
– 19h-19h45 : repas partagé simplement
– 19h45-20h15 : conférence
– 20h15-20h45 : adoration
La chapelle de l’adoration a été instaurée pour prier plus particulièrement pour les prêtres et les vocations dans notre diocèse. Nous nous excusons pour les nouveaux adorateurs de ne pas l’avoir toujours précisé.
Les prêtres nous demandent de donner les codes de la chapelle seulement aux personnes qui s engagent sur une heure fixe et régulière. Celles qui ne peuvent prendre un tel engagement viendront adorer aux heures d ouverture de l église. Il est évident qu à partir du moment ou une personne est engagée elle peut venir autant de fois qu elle le désire. Nous vous rappelons que les codes sont absolument confidentiels pour des raisons de sécurité.
Afin d’avoir une bonne visibilité du planning et de le remplir au mieux, n oubliez pas de signer la feuille de présence.
En attendant de vous revoir, soyez assurés de ma prière pour chacun de vous.”

Pour l’équipe, Astrid Goachet

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pèlerinage diocésain (Saint-Denis) de Notre-Dame des Anges : « Marie nous montre le chemin de la sainteté » – le 9 septembre 2018 à Clichy-sous-Bois (93)

C’est le pèlerinage de rentrée du diocèse de Saint-Denis pour les communautés paroissiales, à vivre en famille, entre amis et proches, le 9 septembre 2018 de 9h à 17h30, à la Chapelle Notre-Dame des Anges – Allée Jean-Jaurès, 93390 Clichy-sous-Bois.

L’an dernier, après un temps de louange animé par des jeunes, Mgr Pascal Delannoy avait posé la première pierre de la future église Saint Jean XXIII (l’ancienne était sur le tracé du prochain tramway), juste à côté de la chapelle mariale. Cette année, nous pourrons voir l’évolution du projet avant le lancement des travaux.

PÈLERINAGE 2018 : MARIE NOUS MONTRE LE CHEMIN DE LA SAINTETÉ

Ce thème est le fruit de la méditation de l’Exhortation apostolique Gaudete et exsultate du pape François. Nous vous proposons de vivre ce pèlerinage en suivant un temps de méditation, un temps de partage et un temps de prière qui jalonneront votre marche… « Mon humble objectif, c’est de faire résonner une fois de plus l’appel à la sainteté, en essayant de l’insérer dans le contexte actuel, avec ses risques, ses défis et ses opportunités. En effet, le Seigneur a élu chacun d’entre nous pour que nous soyons « saints et immaculés en sa présence, dans l’amour. » (Ep 1, 4)

AU PROGRAMME

9h : Départs des marches
Cet horaire est variable selon les villes de départs, se renseigner dans sa paroisse. Toutes les villes du 93 ne peuvent  être représentées ; néanmoins, chacun pourra se rapprocher de la ville la plus proche de son domicile en regardant la liste ci-après.

Aubervilliers (informations à venir)
– Aulnay-sous-Bois (informations à venir)
Bondy  : Maison diocésaine – 6 avenue Pasteur
Coubron  : Eglise Saint-Christophe – 7 rue de l’église
Gagny  : Eglise Sainte-Thérèse – 28 ter rue Georges Douret
Eglise Saint-Germain – 12 rue Général-Leclerc
Livry-Gargan (informations à venir)
Montfermeil : Château de Montguichet – Avenue des Verveines
Les Pavillons-sous-Bois : Eglise Saint-Augustin – 213 rue Louis-Auguste Blanqui
Eglise Notre-Dame – 57 Allée du Chevalier de la Barre
Le Raincy : Eglise Notre-Dame – 84 avenue de la Résistance
Eglise Saint-Louis – Place de l’église
Sevran  : Eglise Sainte-Elisabeth de Freinville – 7 Allée Henri IV
Eglise Saint-Martin – 13 bis rue Lucien Sampaix

Déjeuner : chacun apporte son repas

13h30 : témoignages autour du thème du pèlerinage, suivi du Rosaire à la chapelle

16h : Messe en plein air présidée par Mgr Pascal Delannoy

Du 8 au 16 septembre 2018
Neuvaine de prière à la chapelle

– Messes à 7h et 10h
– Chapelet à 14h30
– Adoration eucharistique
(plus d’informations)

A noter : Le pèlerinage de la communauté tamoule au sanctuaire Notre-Dame des Anges aura lieu dimanche 23 septembre 2018

(source)

En France #NLQ

Le diocèse de Saint-Denis (93) lance un appel aux bénévoles pour la “Nuit des cathédrales” 2019

Certains connaissent l’initiative de la « Nuit des cathédrales » qui a lieu chaque année au mois de mai. Cet événement a été lancé en 2007 lorsque la ville de Luxembourg fut « Capitale européenne de la culture »…

Pour la première fois, une cathédrale ouvrait grandes ses portes au public le temps d’une nuit, en proposant un programme culturel et spirituel avec visite guidée, conférence, concert, spectacle, exposition, méditation et temps de silence.

Le diocèse de Saint-Denis a emboîté le pas en proposant pour la 5e fois, le 12 mai dernier, sa « Nuit des cathédrales ». Ce joyau de l’art gothique, nécropole des rois et reines de France, est unique et malheureusement trop peu connu.

Il y a des lieux qui ne se décrivent pas !
« La basilique cathédrale Saint-Denis en fait partie. Comment décrire ce que l’on ressent en pénétrant dans ce vaisseau de lumière ? L’Homme, saisi par la majesté de cet édifice, y expérimente à la fois sa finitude et la grandeur de Dieu. Cette basilique de lumière à laquelle l’abbé Suger donna naissance au 12ème siècle est devenue cathédrale en 1966. » Mgr Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis

Venez construire le programme de 2019 !
Le programme doit s’enrichir chaque année de nouvelles idées pour rejoindre un large public, avec des propositions culturelles et spirituelles.

 

Si vous êtes intéressé, rendez-vous :
SAMEDI 22 SEPTEMBRE 2018 à 15 heures à l’entrée de la Cathédrale Saint-Denis

 

Merci de confirmer votre intérêt et votre présence à :
Rémy PRAT (coordinateur) – rchprat@wanadoo.fr – 06 70 25 66 02
ou Service diocésain de la communication – communication@adsd-bondy.fr – 01 48 47 98 99

 

Source : Diocèse de Saint-Denis

NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

Les manants du Roi, le nouveau film de Patrick Buisson sur le génocide vendéen – Un nouvel éclairage politique

Photo : Les manants du Roi

Hier (28 juin 2018) se déroulait au Grand Rex l’avant-première du film Les manants du Roi, nouveau film de Patrick Buisson, réalisé par Guillaume Laidet et dont les textes sont écrits par Michel Chamard. Co-produit par la chaîne Histoire et la société Erealprod, ce docu-fiction inédit nous plonge en toute vérité historique entre 1793 et 1796, dans les guerres de Vendée et le génocide qui s’ensuivit, à travers les narrations de six personnages emblématiques et humains, tous servis par d’excellents comédiens ! Un chouan, le “gâs” Jean ; un prêtre réfractaire, l’Abbé Vincent Huguet ; un capitaine “bleu”, François Sauvage ; un bourgeois révolutionnaire nantais, Percier de Fontaine,  un député montagnard, Carré de Longwy (qui évoque directement Jean-Baptiste Carrier) ; une noble amazone insurgée, Céleste de Boismé (inspirée de Céleste Bulkeley), qui prouve que les femmes et leur courage n’étaient pas en reste, surtout face à la misogynie de la Révolution Française ainsi que l’évoque la peintre Elisabeth Vigée Le Brun dans ses Souvenirs :  “Les femmes régnaient alors, la Révolution les a détrônées.”.

Stanislas de La Tousche, magistral dans le rôle du “gâs” Jean

Cette fresque historique se structure autour de moments narratifs où chaque personnage partage ses opinions et son vécu au sein de cette tourmente, que viennent appuyer de nombreux éléments cinématographiques extraits de films sur la chouannerie, de la Cinéscénie du Puy du Fou, d’aperçus de vitraux et de chansons révolutionnaires et contre-révolutionnaires.

Discours préambule de Patrick Buisson, photo par Les manants du Roi

La projection, agrémentée avant et après de chants par le célèbre chœur Montjoie Saint-Denis a été ouverte par un fracassant discours de Patrick Buisson, vibrant hommage aux martyrs de Vendée, qui par leur courage et leurs sacrifices surent préserver la liberté de culte aux catholiques, contre le fanatisme sanglant et totalitaire de La Convention et de l’esprit Révolutionnaire. Buisson attaque le négationnisme qui nimbe la Révolution Française, révolution fondamentalement bourgeoise malgré ce que la propagande républicaine martèle depuis deux cent ans, et fondé sur un gigantesque holocauste fondateur : la Terreur et le génocide programmé de la Vendée (loi du 1er août 1793). La Révolution Française acheva de libérer les puissances d’Argent en détruisant le garde-fou du catholicisme : libéralisations (loi du 4 août 1789 sur l’abolition des privilèges, loi Le Chapelier du 14 juin 1791…), allongement du temps de travail et suppression du chôme du dimanche… La maltraitance des prêtres, la conscription forcée ne purent que mettre le feu aux poudres chez un peuple qui au départ accueillait la Révolution comme une réforme nécessaire, pour rapidement se rendre compte qu’elle n’était qu’un pas en avant vers son oppression.

Le Chœur Montjoie Saint Denis en grande forme !

Ce film, qui sera diffusé sur la chaîne Histoire le 4 juillet 2018 est un pendant à l’excellent travail réalisé par Daniel Rabourdin, dont le film La Rébellion cachée se structure davantage comme un docu-fiction à l’américaine : reconstitutions historiques, interviews d’historiens, documents à l’étude…

A voir absolument ! Le DVD est d’ailleurs disponible ici. Daniel Rabourdin a aussi publié un livre : Comment faire un film indépendant.

Ces deux films donnent raison à Joseph de Maistre lorsqu’il déclare, et Patrick Buisson l’a rappelé dans son discours, que “L’histoire est une conspiration permanente contre la vérité”. Complotisme ? rétorquerait-on… Non ! tout simplement intérêts bassement humains plus ou moins concordants. Le seul complot est celui de Satan.

Il est grand temps que la France se rende compte de cette part de son histoire, qui inspira toutes les révolutions et totalitarismes dans le monde ; qu’elle médite sur son régime républicain, qui montre de plus en plus ses déficiences et son manque de démocratie réelle (tout comme il n’y avait que très peu d’artisans et ouvriers parmi les premiers députés, il en est de même aujourd’hui), sans compter la trahison incessantes de nos “élites”, continuant de brader la France au Marché, que ce soit directement ou à travers l’emprisonnement de l’Union Européenne, véritable stratagème des chaînes comme l’explique François Asselineau.

Rappelons-nous aussi cette mémorable scène du film Le Président, par Henri Verneuil, où Jean Gabin, royal, propose une Europe fondée sur les souverainetés des nations plutôt que sur des trusts financiers qu’il dénonce avec panache :

Il ne s’agit pas de revenir en arrière, mais de redonner le pouvoir au tissu social et pourrait-on dire féodal (hiérarchie des services, prenant racines dans l’exemple du Christ qui lave les pieds des apôtres), à travers le respect du principe de subsidiarité, une économie humaine et sociale dotée de libertés ciselées de contraintes, telles que le christianisme, qui forgea la France, les a toujours prônées. Un roi ? L’élection de Macron, prétendu au dessus des partis (ce qui est vrai, mais son monarchisme est financier et international…) a montré que les français désiraient être gouverné par un monarque, mais encore faut-il restaurer tout d’abord ce tissu social fait de libertés réelles, sortir de la logique libérale-socialiste de l’Etat moderne, et retrouver un corps, dont on pourra ensuite choisir la tête, à la Grâce de Dieu !