Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

“Marche de Saint-Joseph”, pèlerinage des pères de famille à Paris le 16 mars 2019

Pèlerinage en chapitres, puis messe à Notre-Dame de Paris et marche vers Saint-Eustache où se retrouvent les familles pour une grande veillée d’enseignement et de prière. Journée sur le thème : “Juste et Saint”.

Programme

Le temps des chapitres

Les chapitres, constitués au sein d’une paroisse, d’une école, ou d’une communauté, font leur propre pèlerinage durant la matinée avant de rejoindre Notre-Dame de Paris en milieu d’après-midi. « C’est une occasion unique d’aiguiser nos vies de foi les unes aux autres, d’échanger sur nos soucis, nos épreuves, de prier ensemble, d’organiser une lecture commune d’un passage des écritures (lectio divina), de partager la visite de lieux bénis, de rendre visite à des malades, d’accueillir dans son chapitre des personnes très différentes… Soyons audacieux et créatifs pour ce temps propre à chaque groupe, prévoyons de partir tôt afin de profiter les uns des autres et partager notre foi. »

Le temps en commun

Tous les chapitres se retrouveront, à partir de 15h, à Notre-Dame de Paris, pour célébrer la messe de Saint-Joseph qui sera présidée par Mgr Rougé, évêque de Nanterre. Ils rejoindront ensuite en procession Saint-Eustache où ils recevront un enseignement de Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris. Enfin, la journée se terminera par l’adoration du Saint-Sacrement et la possibilité de se réconcilier avec notre Sauveur, lors de la veillée qui se terminera vers 23h.

Informations

 

Le Pèlerinage

Ce pèlerinage d’une journée rassemble des hommes et des pères, désireux de se placer sous la protection du père adoptif de Jésus et de partager un temps fraternel.

La puissante intercession de Saint-Joseph et la richesse de sa spiritualité, font se lever chaque année, en France, de plus en plus d’hommes, lors des pèlerinages d’été et à l’occasion de cette marche, pour partager leur foi, s’affermir les uns les autres et découvrir la fraternité des fils de Dieu lorsqu’ils cheminent ensemble.

Saint Joseph est non seulement l’icône de la paternité humaine, il est aussi, par son obéissance, sa prévenance et son humilité, un modèle rempli de grâces, attentifs aux besoins de ceux qui se mettent à sa suite.

Se joindre à ce pèlerinage, c’est répondre à l’appel de son Fils, notre Roi, « lève-toi et marche ! » et réaliser l’unité à laquelle nous sommes appelés pour former, ensemble, Son corps glorieux.

Dans la foi, nous sommes responsables les uns des autres et nous avons aussi un immense besoin des uns des autres, quelle que soit notre histoire, quelle que soit notre pratique religieuse. N’hésitons pas à partager ce trésor qui illumine nos cœurs, afin de nous épauler sur ce chemin de vérité, de liberté et de joie.

La Marche de Saint-Joseph
La première Marche a eu lieu en 2011, avec la participation de 500 hommes. Devant ce succès, il a été décidé de renouveler cet évènement tous les ans, afin que pères croyants ou en questionnement, puissent vivre un moment de partage, de recueillement, de marche et de prière en compagnie du Christ et sous le regard de Joseph. 2000 hommes étaient rassemblés en 2018.

Informations et inscriptions

En France #NLQ

Le clocher de l’église Saint-Eustache à Paris victime de vandalisme

Lu sur l’observatoire de la christianophobie :

Je ne sais trop comment qualifier l’acte qu’un énergumène, qui n’en est pas à son premier coup, a commis jeudi 28 juin, en grimpant sans autorisation sur le clocher de l’église Saint-Eustache à Paris. Masquer la croix du clocher avec une sorte de cerf-volant, ne me semble pas un acte bienveillant envers les chrétiens mais, curieusement ( ?), on ne retient de l’acte de l’homme que son côté dangereux pour sa personne et pour d’autres. Il sera sans doute condamné, mais légèrement. Il est à craindre que la justice aura la main moins lourde envers l’olibrius qu’envers les cinq militants de Génération Identitaire condamnés en octobre dernier, à 10 000 € d’amende et à un an de prison avec sursis pour avoir occupé, à Poitiers, le toit d’une mosquée en cours de construction…

Scène surréaliste ce jeudi matin. Et déploiement important de policiers et d’unités d’élite des pompiers dont le Grimp (Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux). Un homme de 42 ans a été délogé délicatement mais sans appel du clocher de l’église Saint-Eustache, aux Halles (1er). Il a été ensuite placé en garde à vue au commissariat du 1er arrondissement. Le funambule improvisé avait, sans l’autorisation du curé, grimpé les 35 mètres du clocher et s’était installé avec une harpe et un immense cerf-volant bleu ! En bas, les gens brandissaient leur smartphone pour immortaliser la scène. « Oh ! Un homme oiseau, a commenté sur Twitter un certain Vincent Ollivier. Ça, c’est Paris ! » […] Côté église, les péripéties matinales ont très moyennement amusé le curé anglais de la paroisse Saint-Eustache. Pas plus qu’elles n’ont impressionné le maire (LR) du 1er arrondissement : « C’est un récidiviste qui escalade les parties les plus hautes », déplore Jean-François Legaret.

Source : Le Parisien, 28 juin (merci Cril17 pour ce signalement)