Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Messe pour les familles des enfants au Ciel le 15 septembre 2019 à Paris

Dans l’église, un registre a été placé aux pieds de la statue de sainte Colette pour noter les prénoms des enfants partis au Ciel avant ou peu après la naissance.

15 septembre à 11h

Église Sainte-Colette 14 bis allée Darius Milhaud, 75019 Paris 75019 Paris

Dimanche 15 septembre 2019 à la messe de 11h, nous citerons les enfants confiés à notre prière dans ce registre

Tous les 2 mois, le 3e dimanche, nous prierons pour les familles des enfants qui sont confiés à l’intercession de sainte Colette.

Les parents sont invités soit à venir à l’église Sainte-Colette écrire les prénoms de leurs enfants, soit à les communiquer par mail ou par téléphone à la paroisse.

Dates

  • dimanche 15 septembre 2019
  • dimanche 17 novembre 2019
  • dimanche 19 janvier 2020
  • dimanche 15 mars 2020
  • dimanche 17 mai 2020
  • dimanche 19 juillet 2020
  • dimanche 20 septembre 2020

Contact

Sainte-Colette des Buttes Chaumont

Adresse de l’église14 allée Darius-Milhaud, 75019 Paris

Adresse postale14 allée Darius-Mihaud, 75019 Paris


01 42 08 24 18 sainte.colette@wanadoo.fr


http://www.paris.catholique.fr/-sainte-colette-des-buttes-chaumont-.html

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Groupe de partage pour les couples en espérance d’enfant un vendredi soir par mois à Noisy-le-Grand (93) – première rencontre le 11 janvier 2019

Le groupe Sainte Colette a pour vocation de proposer un lieu bienveillant d’écoute et de partage pour des couples en espérance d’enfants.

Il y a quelques années, Célina et François décident d’avoir des enfants mais tout ne se passe pas comme prévu et le chemin vers la parentalité sera long et compliqué. Aujourd’hui jeunes parents de deux garçons, ils n’oublient pas ce qu’ils ont traversé et fondent le groupe Ste Colette.

À l’appel de Monseigneur Nahmais, Rui, diacre du diocèse et son épouse Otilia, rejoignent l’aventure pour écouter et aider les couples à trouver leur place dans l’Eglise.

Un vendredi soir par mois

, les couples sont invités à partager un dîner et échanger sur ce qu’ils vivent au quotidien. Dans la bienveillance et la discrétion chacun pourra trouver une oreille attentive. Chaque rencontre sera organisée autour d’un thème et la soirée se terminera par un temps de prière. Une fois par an, un pèlerinage sera proposé à l’église Sainte Colette à Paris.

Première rencontre :

vendredi 11 janvier 2019 à Noisy-le-Grand chez Célina et François

Renseignements par email à stecolette77@gmail.com ou par téléphone au 06.16.07.48.81

Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Couples en espérance d’enfants : 8e pèlerinage annuel à Poligny (39) du 6 au 8 juillet 2018

3 journées de prière,
de partage, d’intercession et d’espérance

vendredi 6 juillet au dimanche 8 juillet 2018

Lieu : Clarisses de Poligny (Jura), où repose le corps de sainte Colette, amie du Christ et notre intercesseur.

Programme du pèlerinage

Rendez-vous vendredi 6 juillet à partir de 12h au Monastère des Clarisses de Poligny, 13 rue sainte Colette 39800 Poligny.

Vendredi 6 juillet :
- 14h : Prière sur le tombeau de sainte Colette au monastère des Clarisses
- 14h30 : Marche, topo, partage, messe, temps libre en couple
- 19h30 : Dîner
- 20h30 : Veillée de prière

Samedi 7 juillet
- 9h30 : Messe à Poligny
- 10h15 : Topo
- 11h : Temps de prière libre en couple
- 12h30 : Déjeuner, marche, topo, temps de partage
- 17h30 : Temps libre en couple
- 19h30 : Dîner
- 20h30 : Veillée de prière chez les Clarisses de Poligny

Dimanche 8 juillet
- 9h30 : Messe à Poligny
- 10h45 : Temps de partage en couple
- 11h30 : Temps libre
- 12h30 : Déjeuner (pique-nique)
- 14h30 : Renouvellement des promesses du mariage
Le pèlerinage se termine à 16h

Nous serons accompagnés et guidés par le père Xavier Ley, curé de la paroisse Sainte-Colette, et soeur Marie-Jérémie de la Maternité Catholique Sainte-Félicité.

Budget :
Prix par couple : 180 euros (2 x 2 nuits, 2 petits-déjeuners, 2 dîners et 1 déjeuner compris) hors frais de voyage et le pique-nique du dimanche à prévoir.
Le budget ne doit pas être un frein à la participation, contactez-nous si nécessaire.

Transports : depuis Paris en voiture (environ 400 kms) – covoiturage possible – ou en train.

Inscription par mail en cliquant sur le lien, ou par téléphone auprès de Valérie Guillaume au 06.11.77.58.92 de préférence avant 19h.

Dès votre inscription, nous pourrons vous donner des détails complémentaires d’organisation.

Clôture des inscriptions le 8 juin 2018 !

Conférences/Formations #NLQ

Journée de rencontre pour les couples en espérance d’un enfant à Paris le 22 octobre

La paroisse Sainte Colette (Paris 19ème) accueille et accompagne les couples en espérance d’un enfant. Plusieurs propositions tout au fond de l’année. Prochaine journée de rencontre trimestrielle : “Quel projet de Dieu dans nos vies ?” (temps d’écoute et de partage, d’enseignement et de prière) : dimanche 22 octobre 2017. 11h à 17h.

Programme

Contact : François et Dominique Régnier (référents pour le diocèse de Créteil) – 06 81 57 43 41,
francois-dominique.regnier@wanadoo.fr

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Corbie fête sainte Colette

Jusqu’à dimanche prochain, la ville de Corbie (dans la Somme) vit au rythme de la semaine annuelle de sainte Colette. L’occasion de (re)découvrir cette sainte mystique, fondatrice de monastères et réformatrice des Clarisses.

Cette semaine se terminera pas une messe solennelle le dimanche 12 mars :

  • 9h. Laudes (chapelle Sainte Colette)
  • 11h Messe de la solennité et fête de la paroisse avec bénédiction de la nouvelle bannière
  • 14h30-17h30. Ouverture abbatiale
  • 18h. Vêpres (abbatiale)

 

Charpentier de la puissante abbaye royale bénédictine Saint Pierre de Corbie, Robert Boëllet et sa femme Marguerite désespèrent d’avoir des enfants. Malgré leur âge avancé, ils font le pèlerinage à Saint Nicolas de Port et leur démarche est exaucée par la naissance d’une fille, le 13 janvier 1381, dans leur maison sise rue de la chaussée aux blés à Corbie. Ils lui donnent le prénom de Nicolette, mais elle sera connue sous le diminutif de Colette.

Orpheline encore jeune, elle souhaitera se donner à Dieu comme religieuse. Mais ses essais dans plusieurs couvents ne sont pas concluants, et, sur la suggestion du Père Pinet, franciscain du couvent d’Hesdin proche, le 17 septembre 1402, elle entre en « reclusage » dans une logette adossée à l’église Saint Étienne, l’une des églises du monastère de Corbie dont il subsiste une bonne part.

Là, pendant quatre année, elle vit une vie spirituelle forte, soutenue par une ardente dévotion eucharistique et des expériences mystiques. De nombreuses personnes viennent solliciter ses conseils et ses prières et elle acquière une grande renommée. Cependant, elle pressent que sa vocation n’est pas le reclusage et qu’elle doit œuvrer pour la réforme des Clarisses vers une plus grande pauvreté et une vie moins mondaine.

Elle quitte son reclusage le 2 août 1406 et part de Corbie, pour entamer une longue vie faite de fondations et de réforme de monastères, 17 au total, de Castres à Gand. Elle essaie, fin 1406, de fonder un monastère à Corbie, mais ne peut le faire en raison de l’hostilité locale.

Toute sa vie elle espère fonder dans sa ville natale. Peu avant sa mort, de passage à Amiens dans le monastère récemment créé, elle connaît un ultime espoir car le pape Eugène IV a accordé le 19 octobre 1445 à Philippe de Saveuse l’autorisation nécessaire. Mais même l’appui du roi ne suffit pas à venir à bout des résistances, surtout celle des bénédictins.

Tant sont grands ses mérites, sa vie de prière, ses visions mystiques, les guérisons et les miracles qu’elle a accomplis, qu’elle est béatifiée dès le 17ème siècle, puis canonisée en 1807.

Source

 

Agenda / Annonce

“Sainte Colette de Corbie et sa postérité” – Conférence à Poligny (Jura)

Affichage de mailingassets_0ed5dc069b754bfbbe86497e1df5b07eab45bd37.jpg en cours...Conférence : “sainte Colette de Corbie et sa postérité”
Par André Vauchez, historien médiéviste, à l’occasion de la sortie du livre “Sainte Colette de Corbie et sa postérité”.

Samedi 12 novembre – Poligny – salon d’honneur de la mairie à 16h00

 

Colette de Corbie et Jeanne d’Arc furent les deux femmes les plus populaires du Moyen Âge, leur légende traversa les siècles. Figure franciscaine emblématique de la première moitié du XVe siècle, Colette de Corbie exerça une réelle fascination sur ses contemporains pour lesquels elle représenta un modèle de sainteté.

Au XVe siècle, la mission de sainte Colette fut de réformer les ordres franciscains pour retrouver l’esprit originel des ordres mendiants et de la chrétienté. Elle voulut revenir à la forme de vie des « Pauvres dames » de Claire d’Assise et fonda des monastères. Les fondations franciscaines continuèrent après elle.

Se plonger dans l’histoire de sainte Colette, c’est (re)découvrir l’histoire de la Bourgogne au temps de ses grands ducs et de la guerre de Cent Ans ; l’étonnante histoire du monastère de Poligny implanté en 1415 et qui a célébré son sixième centenaire en 2015 ; l’Espagne du XVIe siècle quand sainte Thérèse d’Avila s’inspirait de sainte Colette…