Annonces #NLH #NLQ #Récollections/Retraites

Femmes et vocations au Service de la Vie – 4 weekends : 16 & 17 novembre 2019 à Paris, 8 & 9 février à Malestroit (56), 8 & 10 mai à Angers (49), 6 & 7 juin 2020 à Saint-Pern (35)

4 congrégations religieuses ont préparé pour les étudiantes et jeunes professionnelles, 4 week-ends de réflexion sur le sens et le service de la vie.

Ce projet est né du désir de 4 communautés de partager leurs charismes propres et leurs apostolats dans le domaine du soin et de l’hospitalité.

  • 16-17 novembre 2019 avec les Petites Sœurs des Maternités Catholiques de Paris
    La femme appelée à accueillir, protéger et accompagner la vie humaine naissante
    La joie de la maternité
  • 8-9 février 2020 avec les Sœurs Augustines Hospitalières de Malestroit
    La femme appelée à prendre soin de l’autre au cœur de sa vulnaribilité
    Quelques repères anthropologiques, éthiques et spirituels
  • 8-10 mai 2020 avec les Servantes des Pauvres d’Angers
    La femme appelée à la joie de se donner
    Prendre le temps de discerner sous le regard de Dieu
  • 6-7 juin 2020 avec les Petites Sœurs des Pauvres de Saint Pern
    La femme appelée à être signe de miséridorde auprès des ainés
    La joie de l’hospitalité

Tous les renseignements sur ce site (infos pratiques, contact et inscription)

Initiatives soutenues par le service des vocations du diocèse de Nantes

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 12 septembre 2019 – “Seul un supplément d’amour peut enrayer le mal”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Lc VI, 27-38

Version audio seule.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 7 septembre 2019 – ” Dieu premier servi, c’est l’homme premier servi”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Lc VI, 1-5

Version audio seule.

Quelques images de la magnifique journée du 17 août autour du Père Michel-Marie. Un concert et une grande conférence devant 1600 personnes en liesse venues de tout le Québec !

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Prière et Santé par les plantes les 15 & 16 juin 2019 au Grand Couvent de Gramat (46)

Samedi 15 et dimanche 16 juin 2019
Grand Couvent de Gramat
33 Avenue Louis Mazet, 46500 Gramat

« Yahvé Dieu planta un jardin en Eden, à l’orient, et Il y mit l’homme qu’il avait modelé… pour le cultiver et le garder… » Gn 2, 8.15

La Bible rappelle que l’homme a reçu la vocation d’être gardien de la création. Le pape François dans l’encylique Laudato Si nous invite à rendre grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’Il a confiée à nos soins et à invoquer Son aide pour concrétiser la protection de la création et sa miséricorde pour les péchés commis contre le monde dans lequel nous vivons…

Cette halte est une pause pour reouvrir notre attention à la vie qui est là, à la nature qui nous parle… Respirer, écouter au fond du silence, pour percevoir toujours mieux ce qui se dit là, pour chacun en lien avec toutes les créatures…

Mireille Demars, naturopathe depuis 2005, infirmière Graduée Hospitalière, nous rappellera les bases d’une alimentation saine ainsi que l’équilibre acide-base selon sainte Hildegarde et ses implications aujourd’hui.
Prendre soin de notre corps pour être en harmonie avec nous-mêmes, les autres et Dieu. »
La liturgie et les autres temps de réflexion et de prière sont assurés par les Sœurs.

Programme

- Samedi 15 juin 2019 :

  • 9h : Accueil et Présentation du WE.
    Introduction au thème
    Le ch.2 de Laudato Si. (Sr M. Cécile)
  • 10h : Les bases d’une nourriture saine par Mireille Demars. Réactions et échanges
  • 12h : Repas
  • 14h : Atelier découverte des plantes aromatiques au Jardin du Couvent et cuisine
  • 16h : Pause/goûter 16h30 : temps de partage
  • 17h30 : Messe avec la Communauté
    ou
  • 18h : Messe anticipée du dimanche à la paroisse
  • 19h : Repas Veillée : Diaporama sur la nature, réactions et échanges (Sr Thérèse)

- Dimanche 16 juin 2019 :

  • A partir de 7h30 : Petit-déjeuner
  • 9h : Prière du matin Sr Catherine
  • 9h30 : Temps d’intériorisation personnelle
  • 10h15 : L’équilibre acide-base selon Ste Hildegarde et ses implications aujourd’hui par Mireille Demars Réactions et réponses
  • 12h15 : Repas
  • 14h : Symbolisme des plantes dans la Bible. (Sr Catherine)
  • 15h30 : Evaluation
  • 16h : Goûter et départ

- Réponse souhaitée avant le 6 juin, à adresser au :
Grand Couvent, 33, avenue Louis Mazet 46500 GRAMAT

- Programme, bulletin d’inscription et plan d’accès ci-dessous :

Inscription et programme

- Pour tout renseignement, contactez Sœur Marie-Cécile ou Sœur Catherine :
animations@grandcouventgramat.fr

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Parcours Oxygène – 5 soirées du 14 mars au 23 mai 2019 à Annecy (74)

Pour tous les couples (mariés ou non), qui désirent donner un nouveau souffle à leur vie de couple : cinq soirée de mars à mai les jeudis aux Fins à Annecy. Sur inscription. Une proposition de Amour et Vérité.

du 14/03/2019 au 23/05/2019,
de 20h30 à 22h30
Paroisse St Joseph des fins, Annecy

 

// 06 47 01 17 24

 

 

Conférences/Formations #NLQ

S’aimer toujours mieux /prendre soin de son couple le 13 octobre 2018 à Myans (73)

Journée de réflexion et d’échanges sur le thème :

“Pardonner et dépasser nos insatisfactions”

Lieu : Maison de rencontre spirituelle Notre-Dame de Myans (48 rue du Sanctuaire 73800 Myans)

Horaires : le 13 octobre 2018 de 10h à 17h

Animation : Père Jean Bianchi et Jean Claude et Marie-Josephe Creps (conseillers conjugaux et familiaux du CLER Amour et famille)

Prix : 15 € par couple

Repas sur place et possibilité de garde pour les enfants

 

 

Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Quinzaine du Ciel 2018 : Prenons soin de nos Défunts ! Du 1er au 15 novembre 2018 au sanctuaire Notre-Dame de Montligeon (61)

Prenons soin de nos défunts : tel est le thème de la Quinzaine du Ciel au Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon.


5 Pèlerinages, 2 Sessions

Cinq grands pèlerinages se succèderont, du 1er au 18 novembre, avec des prédicateurs de choix. Parallèlement seront proposées deux sessions : une session Soleil Levant pour les personnes en deuil, et une session de théologie ouverte à tous sur le thème « L’aventure de la sainteté, quelques trajectoires ».

Prenons soin de nos défunts : par la prière, la louange, la formation, le réconfort, nous entrons plus pleinement en communion avec ceux qui nous ont quittés.

Prenons soin de nos défunts : oui, nous pouvons encore faire quelque chose pour tous ceux qui sont passés par la mort. Tel est le grand message d’espérance que nous vous invitons à accueillir en ce mois de novembre qui arrive à grands pas !

En France #NLH #NLQ

Abbaye de Chantelle : l’histoire des soeurs aux produits de beauté !

Un article proposé par Divine Box.

Ce mois-ci, Divine Box vous emmène à la découverte de l’abbaye de Chantelle, dans l’Allier. Sur place, les bénédictines prient et travaillent à la production de produits de soin et d’hygiène. Un grand classique dans les produits monastiques !

 

L’histoire de l’abbaye de Chantelle commence il y a fort longtemps…

 

À Chantelle, tout commence au… Ve siècle ! On y construit en effet un château primitif et une église dédiée à saint Vincent, culminant à 323 mètres, et surplombant donc la région ! Un lieu stratégique donc, dont nous verrons l’importance plus tard…

Mais la présence monastique, elle, n’arrive qu’en 937. À cette date, les propriétaires des lieux (un certain Ainaud et son épouse Rothilde) donnent ainsi les bâtiments à des chanoines de saint Augustin. Cet acte fondateur, co-signé par saint Odon (bénédictin réputé de l’époque), est encore précieusement conservé à l’abbaye.

Incroyable, non ?

 

L’abbaye de Chantelle : un lieu prisé !

Au fil des années, Chantelle fait des envieux parmi les stars de l’époque !

Il faut dire que sa situation géographique est stratégique à l’époque. La colline qui surplombe la région était en effet tout proche d’une ancienne voie romaine, très empruntée alors pour les déplacements et le commerce, qui reliait autrefois Clermont à Bourges.

Grâce à ce positionnement tout particulier, l’abbaye de Chantelle a rapidement attiré du monde. Voici quelques faits marquants :

  • au VIIIe siècle, Pépin le Bref (roi des Francs) s’empare du château ;
  • en 1286, Aymar de Cros (évêque de Clermont) s’y fait sacrer ;
  • au XVe siècle, le duc de Bourbon en prend possession et rebâtit tous les lieux ;
  • au XVIe siècle, Anne de Beaujeu (fille du roi Louis XI et régente de France) y installe sa résidence avant d’y mourir.

Entre temps, le prieuré se refait plusieurs beautés : au XIIe et au XVe siècle. Les bâtiments s’embellissent !

 

L’abbaye de Chantelle se situe en Auvergne, dans un ancien château – Divine Box

 

 

Chantelle chancelle !

Mais la vie de château (héhé) prend fin un peu plus tard.

En 1638 notamment, le château de Chantelle est « desmolly et razé » sous les ordres de Richelieu, ennemi farouche de la noblesse. Il soupçonnait alors les lieux d’être un repaire de potentiels ennemis du roi. Heureusement pourtant, le prieuré reste alors intact !

Mais au XVIIe siècle, la communauté des chanoines faiblit, et laisse finalement sa place à des jésuites en meilleure forme. L’élan de ces derniers donnera plus de rayonnement et de dynamisme à Chantelle, et c’est tant mieux !

Un siècle plus tard, à la Révolution, le prieuré est vendu comme bien national. Triste sort… C’est donc la fin de la vie religieuse à Chantelle, après plus de huit siècles d’histoire !

Mais attendez, les bonnes nouvelles arrivent un peu plus tard…

 

Les bénédictines de Chantelle arrivent !

Une fois passé le tumulte de la Révolution, l’évêque de Moulins désire que la vie monastique reprenne à Chantelle. Et il a bien raison, tiens !

C’est ainsi qu’en octobre 1853, un groupe de bénédictines de l’abbaye de Pradines (près de Roanne), arrive à l’abbaye de Chantelle. On y est enfin ! La nouvelle communauté grandit alors vite et bien et aménage petit à petit les quelques vestiges des siècles passés.

À peine dix ans plus tard, en 1862, les bâtiments sont même classés « monuments historiques » ! Pas mal non ? L’abbaye de Chantelle reprend donc du poil de la bête, et rayonne doucement mais sûrement !

Les « bénédictines de Chantelle » sont aujourd’hui une dizaine à l‘abbaye de Chantelle – Divine Box

 

La cosmétique à l’abbaye de Chantelle : ça mousse !

Après la Seconde Guerre mondiale, les bénédictines de Chantelle cherchent une activité pour préserver les lieux et assurer la subsistance de la communauté. Après mûre réflexion, le choix est fait en 1952 : l’abbaye de Chantelle fabriquera des produits d’hygiène pour la famille ! En voilà une drôle d’idée en terme d’artisanat monastique !

Au lancement en août 1954, toute la communauté est investie : une soeur chimiste en production, une soeur mathématicienne en comptabilité, et les autres notamment pour le conditionnement. En deux temps trois mouvements, elles sortent déjà un lait de toilette et une eau de Cologne ! C’est le début d’un grand succès pour les bénédictines de Chantelle…

 

À Chantelle, « Business is Business »

Très vite, les produits de soin de l’abbaye de Chantelle font un carton dans la région !

Au fil des années, les soeurs développent alors leur gamme : nouvelles senteurs, nouveaux formats, nouveaux produits etc. Chaque soeur participe ainsi, selon ses capacités, à la production ou au conditionnement.

En 1962, les soeurs créent leur propre entreprise : « Les Fabrications des Bénédictines de Chantelle ». Elle deviendra ensuite en 1982 : « Société Nouvelle des Fabrications des Bénédictines de Chantelle ». Les soeurs s’organisent de mieux en mieux, et se professionnalisent. Eh oui, même chez les bénédictines on parle business plan !

Quelques partenariats  de production émergent avec d’autres abbayes, notamment avec les moines de l’abbaye Sainte-Marie du Désert en 1994. Mais plus tard, notamment en 2012, tout sera rapatrié à l’abbaye de Chantelle.

Les soeurs de Chantelle conçoivent, développent et fabriquent artisanalement des produits cosmétiques dans leur laboratoire. Un grand classique des produits monastiques – Divine Box

 

L’abbaye de Chantelle aujourd’hui ?

Aujourd’hui, l’abbaye Saint-Vincent de Chantelle regroupe dix bénédictines qui vivent toujours selon la règle de saint Benoît : « prière et travail ».

En plus des sept prières quotidiennes (la première à 5h40 !), les soeurs accueillent les pèlerins de Compostelle et travaillent de leurs mains au conditionnement des produits et au développement des nouveautés cosmétiques.

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur les produits de l’abbaye de Chantelle, ou bien par là pour en savoir plus sur l’abbaye de Chantelle, son architecture et sa situation aujourd’hui.

Conférences/Formations #NLQ

29 mai 2018 : Conférence sur « la fin de vie » de Jacques Ricot à Sainte-Luce-sur-loire (44)

Mardi 29 mai 2018 à 20h, Jacques Ricot, philosophe, donnera une conférence suivi d’un débat sur le thème de « la fin de vie » à Sainte-Luce-sur-loire (paroisse Saint-Matthieu-sur-Loire). Cette conférence, en lien avec le dernier ouvrage de Jacques Ricot  « Penser la fin de vie : L’éthique au cœur d’un choix de société » s’inscrit dans le cadre des échanges liés aux États généraux de la bioéthique.

NLQ #Sorties/Animations

21 avril 2018 : Journée diocésaine d’Espérance et Vie à Orvault (44)

La prochaine rencontre du mouvement Espérance et Vie aura lieu le samedi 21 avril 2018 à la Salle saint Léger d’Orvault avec pour thème de la journée « Prendre soin de soi, quand on est veuf, veuve ».

 

Inscription avant le 13 avril 2018

Contact :

♦ Jacqueline Guilbaud : 02 40 56 33 89 ou 06 70 14 46 49 – guilbaud.jac@orange.fr
♦ Guy Dubigeon : 06 78 92 22 34 – guy.dubigeon@free.fr

Programme détaillé