Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

[VIDEO] Idée cadeau de Noël : les produits monastiques et Divine Box

Avec la fête de Noël qui arrive, viennent aussi les traditionnels cadeaux que l’on offre à ses proches. Et cette année, pourquoi pas régaler vos amis et vos familles tout en soutenant les monastères, en offrant Divine Box ? Cette jeune entreprise familiale, fondée par Astrid et Côme (frère et soeur), vend sur internet les meilleurs produits d’épicerie fine des abbayes, et vous les envoie directement chez vous avec un petit livret qui explique tout sur chaque produit et chaque abbaye.

 

Découvrez d’abord leur concept avec cette vidéo d’1mn25 :

Pour tous les goûts et les budgets

 

Un des avantages de Divine Box est la variété des possibilités, tant en terme de produits qu’en terme de budget.

 

Pour les produits, entre leur “box des monastères”, rassemblant l’épicerie fine des abbayes, et leur “box trappistes”, pour les zythophiles (amateurs de bière ;) ), en passant par leur boutique en ligne, où vous pouvez faire une commande personnalisée en sélectionnant à l’unité des tisanes, des pâtés, des confitures, des liqueurs etc… Il y en a pour tous les goûts !

Ci-dessus, les pâtes de fruits à la châtaigne, des moines trappistes de Soligny-la-Trappe, en exclusivité (mondiale) pour la Divine Box de Noël

Côté budget, comptez entre 30€ et 45€ par mois pour leurs box par abonnement, et le montant que vous voulez pour leur boutique en ligne. Divine Box est donc accessible de manière ponctuelle ou plus régulière, et à un public très large !

 

Si vous manquez d’inspiration pour Noël, Côme Besse, co-fondateur, nous souffle que les 3 offres qui fonctionnent le mieux en cette période de Noël sont :

  • la box trappiste pendant 3 mois (98,40€ livraisons incluses)
  • la box des monastères en format gourmands pendant 6 mois (280,80€ livraisons incluses)
  • la boutique monastique en ligne : le contenu et le budget sera fonction des produits que vous sélectionnerez, mais parmi les meilleures ventes du moment : l’élixir des pères Chartreux, la bière trappiste d’Orval, le caramel au beurre salé des moines de Landévennec, la rillette du père Marc etc…

 

Et pour la Divine Box de Noël justement, il y aura :

  • du pain d’épices
  • des pâtes de fruits à la châtaigne
  • une terrine campagnarde
  • une confiture de figues au porto (top pour accompagner le foie gras !)
  • une tablette de chocolat à l’orange
  • un paquet de biscuits spéculoos
  • une bouteille de vin blanc Chardonnay

Exemple de la Divine Box sur le thème de Noël : chocolat à l’orange, pain d’épices, terrine campagnarde, confiture de figues au porto… Miam !

Un cadeau qui a un supplément d’âme

 

Offrir des produits des abbayes avec Divine Box, c’est l’assurance d’offrir un cadeau qui a du sens.

 

En effet, cette initiative soutient d’abord financièrement les communautés en question. L’équipe se fournit auprès des abbayes en direct, et au “prix juste”, calculé et fixé par les monastères, et non négocié ensuite. Les moines et moniales sont donc rémunérés de manière juste, à la hauteur du travail de leurs mains (rappelons ici que la règle de saint Benoît peut se résumer par : “Ora et Labora” – prière et travail !)

 

Astrid de Divine Box, en pleine balade avec deux soeurs de l’abbaye bénédictine de Rosans !

Ensuite, la Divine Box peut-être un excellent moyen d’évoquer les abbayes et les moines de manière légère et sympathique, pour vos proches que vous allez combler. En plus de les régaler, les Divine Box permettent d’en savoir plus sur les produits et les communautés qui les fabriquent : nombre de moines sur place, date de fondation, ordre religieux etc… De quoi parler un peu des abbayes et des moines à nos amis ou familles : à ceux qui connaissent bien ce milieu évidemment, mais aussi à ceux qui s’en seraient un peu éloignés parfois ! Et en bonus, une carte postale est jointe dans chaque livret, pour créer un lien plus incarné et humain entre les abonnés et les communautés.

Extrait d’une page du livret qui accompagne chaque Divine Box. Ici, la page concerne les chocolats de l’abbaye de Bonneval !

Pour en savoir plus

Pour découvrir Divine Box, en savoir plus sur cette belle initiative aux côtés des abbayes, ou pour commander pour vos proches à Noël, rendez-vous sur leur site : www.divinebox.fr. Joyeux Noël un peu en avance !

 

 

 

 

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Soirée “Misons sur notre Eglise” : 9 projets à soutenir le 5 décembre 2019 à Angers (49)

Votre évêque, vos prêtres, les laïcs engagés dans l’Eglise en Anjou vous invitent à une grande première ! Une soirée intitulée “Misons sur notre Eglise” qui a pour ambition de mobiliser des dons autour de neuf projets portés par les paroisses et les services du diocèse d’Angers !

Cette soirée se déroulera le 5 décembre de 19h à 21h à l’amphithéâtre Bazin de l’Université Catholique de l’Ouest (Angers, 3 place André Leroy).

C’est une occasion unique de contribuer à faire vivre la mission en Anjou ! Cette rencontre ouverte à tous est organisée par Sarepta, une communauté de bénévoles envoyés par l’évêque pour évangéliser et collecter des fonds.

Tous, nous aimons notre Église en Anjou et nous la voulons vivante : Venez et contribuez à faire vivre la mission !

Inscriptions

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Veufs et veuves : rencontre le samedi 27 avril 2019 de 14h à 16h au Mans (72)

Espérance et Vie est un mouvement d’Église national, qui accompagne les veufs et les veuves dans les années de leur veuvage.

Il a pour objectif de les aider à trouver un lieu d’écoute, de partage, et de recherche d’un nouveau sens à donner à leur vie.

La première réunion (informations et temps de partage) se tiendra le samedi 27 avril 2019 à la Maison Saint Julien (26 rue Albert Maignan, Le Mans), de 14h à 16 h. Une autre rencontre est prévue le 15 Juin aux mêmes horaires

Pour toute information : Pascale Sudriès
tel : 06 13 43 74 38
courriel : esperanceetvie@sarthecatholique.fr

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Exposition-Vente Artisanat des Monastères de Bethléem du 2 au 4 mai 2019 à Chambéry (73)

Du 2 mai 2019 à 9h00 au 4 mai 2019 à 18h00
Maison diocésaine de Chambéry

2 Place Cardinal Garrone, 73000 Chambéry

Exposition-vente des l’Artisanat des Monastères de Bethléem.

Le produit de la vente sera entièrement reversé aux monastères

les 2,3,4 mai 2019, entre 9h et 18h, sans interruption.

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

La Marche pour la vie à Bruxelles : 31 mars 2019

La Marche pour la vie en Belgique aura lieu ce 31 mars 2019.


Depuis dix ans, la Belgique s’est inscrite dans un immense relais de marches pour la vie, qui
réunit des personnes dans le monde entier avec de plus en plus d’espoir et de succès. Ces
millions de personnes désirent proposer à leurs sociétés un
accueil authentique de
chaque vie humaine, depuis la conception jusqu’à la mort naturelle.


La Marche pour la vie belge, organisée par des jeunes, rassemble de plus en plus de
personnes et de familles. Son objectif est de
défendre publiquement le droit à la vie de
toutes les victimes d’avortements, de l’euthanasie, et de toutes les pratiques qui portent
atteinte ou marchandent la vie humaine (gestation par autrui, recherche sur et destruction
d’embryons, …). La
Marche pour la vie veut aussi soutenir les personnes et associations
qui œuvrent pour la protection de la vie, qui proposent des alternatives à l’avortement,
assistent les mères en détresse, et entourent les personnes en fin de vie. Elle souhaite enfin et
surtout,
proposer une société véritablement solidaire des personnes plus vulnérables.


Le rassemblement a lieu
le dimanche 31 mars 2019, à 14h30, Place Poelaert (Palais de
Justice de Bruxelles)
. La marche se déroule en silence, en hommage aux victimes des
atteintes à la vie humaine. Tous sont les bienvenus, des bébés en poussette aux personnes
âgées ou à mobilité réduite, car le parcours est facile et court. A cette occasion, des
intervenants et des témoins prendront également la parole.


NOUVEAU ! Cette année, les participants allieront la marche à l’action concrète :
ils pourront y déposer des vêtements et du matériel de grossesse et de petite enfance.
La
Marche pour la vie offrira l’ensemble de cette grande collecte à une maison maternelle,
pour la soutenir dans l’accompagnement des femmes enceintes en difficulté et de leurs
familles. En participant à cet élan concret de solidarité, ils seront acteurs d’avenir pour ces
personnes.

Plus d’informations


Contact :
Constance du Bus, porte-parole francophone de la Marche pour la vie – Bruxelles
communication@marchforlife.be
+32 484 482 703

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #42 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – “Quels arguments forts un chrétien peut-il donner aux gens qui pensent que l’Église ne peut rien leur apporter ?”

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Quels arguments forts un chrétien peut-il donner aux gens qui pensent que l’Église ne peut rien leur apporter ?


Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #En France #NLH #NLQ

Un appel pour sauver l’église de l’abbaye de Sénanque – Concert le 21 décembre 2018 pour récolter des fonds

L’église de l’abbaye de Sénanque, dont la structure menace la nef, est actuellement fermée. Les autres bâtiments de l’abbaye restent ouverts au public, et les visites assurées.

En raison d’un péril imminent, l’église de l’abbaye de Sénanque a été fermée dans l’urgence.
Des désordres structurels importants menacent l’édifice : cette situation dramatique inquiète les spécialistes qui redoutent la perte de l’église.

Plusieurs éléments structurels de l’église présentent une vulnérabilité alarmante :

  • Les contraintes sur les fondations sont excessives au regard de la résistance du sol d’assise
  • Les murs pignons sont désolidarisés des murs gouttereaux
  • Des devers prononcés sont constatés sur les murs gouttereaux
  • La voûte de la nef est en limite de stabilité

Pourquoi en sommes-nous là ?

Le mur du bas-côté Est présente un problème de stabilité grave qui met tout l’édifice en situation de risques d’effondrement.
Historiquement, ce mur était contrebuté par le terrain naturel.
Au XIXème siècle, l’édification d’une chapelle a servi de contrefort.
Lors de la destruction de ce bâtiment en 1974, le mur Est s’est retrouvé libre, dépourvu de butée. Cela entraîne une bascule de l’édifice.

Existe-t’il des solutions pour sauver l’église ?

L’édification de contreforts permettrait de contrebuter le bas-côté Est.
Associées à un remaillage et à un coulinage des fissures, à une reconnexion des murs pignons aux murs gouttereaux, ces techniques permettraient de sauver l’église.
Cette solution a également l’intérêt de préserver l’harmonie de l’ensemble architectural

Quel est le coût pour sauver l’église ?

Le budget prévisionnel est estimé à 1 200 000 €.

La DRAC et le Conseil Départemental apportent leur contribution à ce programme, mais il faut impérativement réunir encore la somme de 800 000 € pour financer l’intégralité des travaux de sauvegarde de l’église.

Et maintenant ?

Décision a été prise d’étayer sans attendre le bas-côté Est de l’église afin de prévenir tout risque sismique qui s’avérerait destructeur même à faible intensité.
Cette solution ne répond que partiellement aux risques qui frappent l’église et ne peut être que transitoire.

Les services de l’Etat sont mobilisés et mettent tout en oeuvre afin de lancer au plus tôt la campagne de sauvegarde de l’église.

Comment aider ?

Le financement de cette campagne de sauvegarde est à la charge de l’abbaye, qui lance un appel à tous ceux qui refusent de perdre l’église de Sénanque.

L’Abbaye de Sénanque s’appuie sur la Fondation des Monastères, fondation reconnue d’utilité publique, dont l’un des buts est précisément d’aider les communautés à conserver le patrimoine culturel des monastères.

Les dons donnent droit à des réductions fiscales, et peuvent être effectués sur le site de la Fondation des Monastères : https://don.fondationdesmonasteres.org/soutenir

Les moines de l’abbaye remercient par avance tous les contributeurs pour leur soutien et leur générosité.

Source : page Facebook de l’abbaye de Sénanque

Un concert de soutien est organisé le 21 décembre 2018 pour aider l’abbaye :

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Exceptionnelles soirées prière et témoignages à Marseille (13) avec les jeunes du Cenacolo les 22 & 23 novembre 2018

Un signe d’espérance pour les jeunes d’aujourd’hui souvent confrontés aux drogues, à l’alcool et autres addictions.

Un témoignage aussi de soutien pour leur entourage.

“Nous sommes tellement importants aux yeux de Dieu ! » Sœur Elvira

La communauté du Cenacolo, une véritable “école de vie”, sera à Marseille pour deux veillées :

  • le jeudi 22 novembre à 20h30 à l’église de Notre-Dame du Mont
  • le vendredi 23 novembre à 20h30 à l’église de la Valentine

Venez nombreux et invitez des amis

LE CENACOLO : UNE REPONSE AU MAL-ETRE DE NOMBREUX JEUNES

Le Cenacolo est né en Italie près de Turin en 1983. Il a été fondé par une religieuse, Sœur Elvira, en réponse au mal-être de nombreux jeunes, perdus dans le monde des addictions et souvent marginalisés.Dans un accueil gratuit et une éducation exigeante, le Cenacolo propose un style de vie communautaire simple et familial : l’amitié sincère comme fondement des rapports humains et de la fraternité, la redécouverte du travail vécu comme don et engagement pour mûrir dans les responsabilités de la vie, la prière et la foi en Jésus-Christ comme réponse au besoin infini qui habite le cœur humain. Les personnes accueillies au Cenacolo peuvent se sentir chez elles et retrouver leur dignité, la joie de vivre.Un chemin est aussi proposé parallèlement aux familles des personnes accueillies.Le Cenacolo est présent dans de nombreux pays avec plus de 60 “fraternités”.

Le 15 juin 2015, le Cenacolo a été reconnu définitivement par l’Eglise catholique comme Association internationale de fidèles de droit pontifical.

LE CENACOLO en France : trois fraternités pour les hommes :une à Lourdes, une près de Lille et une près de Lyon, ainsi que deux pour les femmes près de Lourdes.

LA FONDATRICE, Rita Agnese Petrozzi, connue sous le nom de Sœur Elvira, est née en Italie en 1937. Religieuse de la charité de Sainte Jeanne-Antide Thouret, elle voit son désir grandir de fonder une œuvre pour les jeunes désespérés en recherche du sens de leur vie. Durant de longues années, ses supérieures lui demandent de renoncer à ce projet, pour lequel elle n’a pas de compétence. Dans la confiance et l’obéissance, elle obtient finalement leur permission, en 1983, de commencer son projet : le Cenacolo est né.Les premiers accueillis au Cenacolo sont de jeunes toxicomanes, affamés d’autre chose. Sœur Elvira se souvient : “C’étaient des jeunes avec des yeux éteints et avec la mort dans le cœur, qui me demandaient non des médicaments, mais la joie de vivre !” Sœur Elvira consciente “qu’une thérapie uniquement humaine n’aurait pas rassasié leur cœur”, décide de recourir à la prière pour raviver en eux l’espérance. Malgré les premiers pas incertains et les erreurs inévitables, elle ne baisse pas les bras, intimement convaincue que “les œuvres de Dieu naissent dans le silence et ne font pas de bruit ».

“La charité, c’est ma vie, c’est le don de moi-même, le don de ma joie pour un ‘oui’ à Dieu de plus en plus vrai et passionné”

“Le premier métier que les jeunes doivent apprendre est celui de vivre. » Sœur Elvira

“L’amité se construit sur les choses simples, petites, parfois cachées aux yeux des autres mais qui font du bien au cœur.”

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Rejoins un équipage « Avance au Large » – première rencontre le 4 novembre 2018 à Hegenheim (68)

Tu as entre 16 et 29 ans ? Tu as le désir d’être soutenu dans ta vie spirituelle ?

Rejoins un équipage AVANCE AU LARGE !

Pourquoi AAL ?

  • approfondir sa vie de foi par des enseignements de qualité
  • partager avec d’autres jeunes sa foi, ses questions, ses joies,
  • prier ensemble, se connaître, se soutenir.

Si vous voulez connaître la charte d’Avance Au Large , Contactez-nous : avanceaularge68@gmail.com

Comment ?

Rencontres les 1ers dimanches de chaque mois de 20h à 22h : dîner, topo, adoration

Estelle et Arnaud • avanceaularge68@gmail.com • 06.77.17.57.25

les dates : 4 novembre, 2 décembre, 3 février, 3 mars, 7 avril, 5 mai et un WE dans l’année

Lieu : HEGENHEIM, local jeunes du presbytère de Hegenheim, 2 rue de hagenthal

inscription : https://www.weezevent.com/inscription-avance-au-large-lycee-2018-2019

Viens te former, Partager, Prier !

Pour les 18-29 ans qui veulent être en mission auprès des lycéens, 1er WE de formation les samedi 20 et Dimanche 21octobre 2018

avanceaularge68@gmail.com

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Protection, délivrance, guérison – journée de formation à Nancy (54) le 10 novembre 2018

« En mon NOM… »

« Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru :
en mon Nom, ils chasseront les démons, ils parleront en langues nouvelles, ils saisiront des serpents, et s’ils boivent quelque poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux infirmes et ceux-ci seront guéris.
 » Marc 16, 16-18

De plus en plus, nous rencontrons des demandes de prière de guérison ou de libération auxquelles nous ne savons pas trop comment répondre, sauf à renvoyer les personnes vers l’exorciste diocésain…

Un ouvrage publié récemment par le Service National de la pastorale Liturgique et Sacramentelle et le Bureau National des Exorcistes : « Protection, Délivrance, Guérison » se révèle un véritable « outil de prière ».
Son but est « d’accueillir les demandes croissantes de protection, de délivrance et de guérison de la part de très nombreuses personnes qui cherchent dans l’Eglise un soutien spirituel dans l’épreuve, la souffrance physique, psychique ou morale ». Documents Épiscopat n°4 – 2018.

Pour découvrir cet outil et en faire bon usage, pour chercher comment il pourra enrichir nos diverses pratiques, une journée de formation est proposée ; elle sera animée par l’abbé Fabien Faul.

Rendez-vous le 10 novembre 2018 de 9h à 17h
à Nancy, 10 rue du Carmel, Centre spirituel diocésain