Articles #Dans le Monde #NLQ #Orient

Terre Sainte : le grand mufti dénonce l’occupation des terrains du patriarcat de Jérusalem par Tsahal

Le grand mufti de Jérusalem, le cheikh Mohammad Ahmad Husayn, a dénoncé publiquement la récente occupation de terrains du Patriarcat de Jérusalem des Latins de la part de l’armée israélienne, la qualifiant d’acte de prédation visant à accroître l’occupation de territoires palestiniens de la part de colonies israéliennes. Le représentant sunnite a sollicité les responsables politiques du monde afin qu’ils interviennent pour bloquer la « politique des faits accomplis » qui continue à ne tenir aucunement en compte les résolutions internationales.
Selon des sources palestiniennes, quelques 25 ha de terrains appartenant au Patriarcat de Jérusalem des Latins ont été occupés par l’armée israélienne et transformés en camp militaire. Les terrains occupés, ainsi que l’a indiqué l’Agence Fides (voir Fides 28/11/2018) se trouve dans les environs des villages palestiniens de Tayasir et de Bardala, dans le nord de la vallée du Jourdain. Des associations et organisations palestiniennes ont qualifié l’opération de violation du droit international. Les terrains confisqués se trouvent à proximité d’un camp militaire israélien préexistant qui a été récemment restructuré et doté de constructions en dur.
Au cours de la journée du 28 novembre, le Patriarcat de Jérusalem des Latins a diffusé un communiqué pour dénoncer l’appropriation des terrains de la part des forces militaires israéliennes, annonçant son intention d’affronter l’affaire de manière appropriée afin de conjurer « des dommages ultérieurs dérivant de celle-ci ».

Source : Fides

Dans le Monde #NLH #NLQ #Orient

Les Ordinaires catholiques de TErre Sainte face aux défis pastoraux de la région

L’Assemblée des Ordinaires Catholiques de Terre Sainte s’est tenue à Amman (Jordanie) les 25 et 26 septembre dernier. Les évêques et vicaires épiscopaux rassemblés pour l’occasion se sont exprimés sur des sujets aux accents majoritairement pastoraux, tels que le mariage ou l’accueil des travailleurs étrangers.

Les Ordinaires Catholiques de Terre Sainte présents à cette Assemblée provenaient de Jordanie, Palestine, Israël et Chypre. Deux représentants du Comité Épiscopal des Religieux et de l’Union des Religieuses de Terre Sainte ont également participé, ainsi que Mgr Alberto Ortega, nonce apostolique en Jordanie, et Mgr Leopoldo Girelli, nonce apostolique en Israël, Chypre et délégué apostolique à Jérusalem et en Palestine.

Un premier axe de discussion : les relations diplomatiques

Mgr Alberto Ortega a d’abord présenté la situation de l’Église en Jordanie. « Les relations avec le gouvernement sont très bonnes. L’Église jouit de la liberté du culte et garde de très bons rapports avec le gouvernement », rapporte le communiqué final de l’Assemblée. Une situation positive liée au « rôle particulier du Roi dans la stabilité politique de ce pays malgré l’absence de sécurité dans les pays voisins ».

Mgr Leopoldo Girelli  a quant à lui parlé « des relations entre le Saint-Siège et l’État d’Israël et entre le Saint-Siège et l’État de Palestine, et surtout des négociations en cours avec Israël concernant la mise en application des accords déjà signés ».

L’accueil des migrants et demandeurs d’asile

Autre sujet essentiel de l’Assemblée : la pastorale des migrants, dont les « joies et défis » ont été évoqués par le père Rafic Nahra, Vicaire patriarcal des migrants et demandeurs d’asile en Israël. Ce dernier a « exprimé le désir d’une coordination pastorale avec Chypre et la Jordanie, pays qui accueillent des milliers de travailleurs étrangers ».

Les participants ont par ailleurs écouté « l’équipe Caritas de Jordanie, autour de son travail avec les pauvres et les démunis en Jordanie et surtout avec les réfugiés irakiens et Syriens. Les évêques souhaitent que les donateurs continuent à soutenir les élèves irakiens pauvres qui étudient dans leurs écoles », peut-on lire.

Les demandes de nullité de mariage en hausse

Les discussions ont aussi concerné « le chapitre 8 de l’exhortation apostolique “Amoris Laetitia” », à propos « des couples divorcés et remariés, qui demandent la communion eucharistique ». La « déclaration des évêques d’Argentine qui demandent aux pasteurs d’accueillir ces couples, de les accompagner, de discerner au vu de leur situation et d’essayer de les intégrer dans leur paroisse afin qu’ils vivent leur foi d’une façon intense » servait d’appui à l’intervention.

Les évêques ont ensuite « évalué les premiers fruits des motu proprio “Mitis judex Dominus Jesus” pour l’Église catholique romaine et “Mitis et misericors Jesus” pour les Églises catholiques orientales sur le parcours bref de nullité de mariage, pour lequel l’évêque lui-même est juge ». Le père Jihad Shweihat, président du tribunal ecclésiastique latin d’Amman a « souligné l’augmentation du nombre des demandes de nullité de mariage, un phénomène récent qui exige une meilleure préparation à la réception de ce sacrement ». Les évêques recommandent donc « de rendre obligatoire la session préparatoire au mariage et de réveiller la foi chez ceux qui l’ont perdue ».

La prochaine réunion de l’Assemblée des évêques est prévue à Tibériade entre le 12 et le 13 mars 2019.

Source : Vatican News

Brèves

Des archéologues découvrent le lieu du premier miracle de Jésus

Cana, le lieu du premier miracle de Jésus. Depuis des centaines d’année, un lieu, Kafr Cana, à quelques kilomètres de Nazareth, et son église du mariage est un lieu de pélerinage. Les couples viennent y renouveler leurs voeux. Mais les dernières découvertes archéologiques remettent en question cette localisation.

L’évangile de Jean rapporte le premier miracle de Jésus. Lors d’un mariage, le vin vient à manquer. Jésus transforme alors l’eau en vin. L’emplacement réel de Cana fait débat depuis des années dans le milieu archéologique. Le docteur Tom McCollough a dirigé des fouilles sur un site à Khirbet Cana, village juif entre les années 323 avant Jésus à 324 après Jésus. Une colline à 8 kilomètres de l’emplacement actuel.

Selon le spécialiste, 3 autres sites pouvaient potentiellement être le lieu du miracle, mais « aucun ne réunit l’ensemble de preuves, ce qui fait de Khirbet Cana le lieu le plus évident ». Quelles sont donc ces preuves ?

Lire la suite sur infochretienne.com

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Messe pour les Chrétiens de Terre Sainte le 26 août 2018 à Périgueux (24)

Dimanche 26 août 2018 à 11 heures en la cathédrale Saint Front de Périgueux.
Messe solennelle pour les Chrétiens de Terre Sainte sous la présidence de Mgr Philippe Mousset, évêque de Périgueux et Sarlat.

Les sommes recueillies seront versées pour soutenir matériellement les Chrétiens de Terre Sainte confrontés aux plus grandes difficultés.

Ceux qui ne pourraient venir mais qui souhaiteraient cependant manifester leur solidarité peuvent envoyer leurs dons par chèque libellé à l’ordre de “ordre du Saint Sépulcre” à l’adresse suivante :

M. Dominique Audrerie,
La Guionie,
24600 Villetoureix

NLQ #Rome

Palestine : le pape offre 100 000 dollars pour les réfugiés palestiniens

Mgr Auza a remis 100 000 dollars de la part du pape François à l’Agence de l’ONU pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient, « en particulier au profit des enfants », en signe de son « respect » et de son « appréciation ». Il a souligné que, sans l’appui soutenu de l’Agence, plus de cinq millions de réfugiés palestiniens « vivraient dans un désespoir encore plus grand ».

Mgr Bernardito Auza, nonce apostolique et observateur permanent du Saint-Siège, est intervenu à la Conférence des donateurs du Comité spécial de l’Assemblée générale pour l’annonce de contributions volontaires à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA), au bureau des Nations Unies, à New York, le 25 juin 2018.

Mgr Auza a exprimé le vœu qu’ « une solution équitable et durable » puisse être trouvée « à travers la reprise des négociations sur le statut final entre les parties intéressées, en vue d’aboutir à une solution de deux États, Israël et un État palestinien vivant côte à côte en paix et en sécurité dans des frontières internationalement reconnues ».

Voici notre traduction de la déclaration de Mgr Auza prononcée en anglais.

HG

Déclaration de Mgr Bernardito Auza

Monsieur le Président de l’Assemblée Générale,

Monsieur le Secrétaire général,

Monsieur le Commissaire général,

Je voudrais saisir cette occasion pour réitérer mon profond respect pour l’engagement et le travail de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), ainsi que les fortes paroles d’encouragement exprimées par le pape François au Commissaire général de l’UNRWA lors d’une audience privée le 17 mars 2018.

En signe concret de ce respect et de cette appréciation, et en plus des contributions directes à travers les travaux des différentes entités de l’Église catholique en faveur des réfugiés palestiniens, le pape François m’a demandé de transmettre aujourd’hui à l’UNRWA sa contribution de 100 000 dollars aux projets de l’Agence, en particulier au profit des enfants dans les camps de réfugiés de Palestine.

Comme l’UNRWA, diverses entités et organisations de l’Église catholique offrent des services d’éducation, de soins de santé et des services sociaux aux réfugiés palestiniens. De généreux donateurs associés à l’Église catholique dans le monde entier rendent ces activités possibles. Les programmes d’assistance ne sont pas limités aux réfugiés de Palestine, mais aussi aux Palestiniens de Palestine. La Mission permanente d’observation du Saint-Siège auprès de l’Organisation des Nations Unies contribue à promouvoir des campagnes annuelles de collecte de fonds pour fournir des milliers de bourses universitaires et des soins médicaux gratuits ou subventionnés.

Tant que le sort des réfugiés palestiniens restera incertain, l’UNRWA sera nécessaire, elle dont le travail continue d’être précieux pour les plus de cinq millions de réfugiés palestiniens qui, sans l’appui soutenu de l’Agence, vivraient dans un désespoir encore plus grand. Le Saint-Siège espère que, tôt ou tard, une solution équitable et durable pourra être trouvée à travers la reprise des négociations sur le statut final entre les parties intéressées, en vue d’aboutir à une solution de deux États, Israël et un État palestinien vivant côte à côte en paix et en sécurité dans des frontières internationalement reconnues.

Merci, Monsieur le Président.

© Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

Source : Zenit.org

Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Pèlerinage en Terre Sainte pour jeunes couples – Du 20 au 28 Août 2018

Les Serviteurs de Jésus et de Marie vous proposent un pèlerinage en Terre Sainte pour jeunes couples du 20 au 28 août 2017 (9 jours, 8 nuits), animé par Frère Raphaël. Date limite des inscriptions : jeudi 1er mars.

 

Un voyage qui transforme une vie  !

 

Ce voyage est organisé avec l’agence Terres de Bibles.

 

Itinéraire en Terre Sainte 300 par 423

 

Au programme :

 

Passage dans le désert du Néguev, visite de Massada, des grottes d’Ein Gedi, des sources du Jourdain.
Puis : Bethléem, Nazareth, Lac de Tibériade, Césarée Maritime, Abu Gosh, Jérusalem

 

Coût du voyage :

 

Les frais d’inscription sont de 950 €. Le départ et l’arrivée se font de Bâle.

 

Les pré-inscriptions sont à faire en envoyant un mail à Frère Raphaël, pour le jeudi 1er mars au plus tard.

 

N’hésitez pas à le contacter par mail pour tout renseignement.

Lire la suite

 

NLQ #Sorties/Animations

Exposition sur les chrétiens de Terre Sainte à la cathédrale saint Julien du Mans (72) – 6 au 23 décembre

A cette occasion le père Eeckhout, dominicain de l’Ecole Biblique de Jérusalem, donnera une conférence sur les chrétiens de Terre Sainte :
Mardi 12 décembre à 20 h 30 à la Maison st Julien
Messe à 18 h
Dîner à 19 h sur inscription auprès de Jacques- Yves Decouatodon
jacquesyves.decoataudon@sfr.fr

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Les jeunes adultes en Terre Sainte : pèlerinage du 28 février au 9 mars 2018 – diocèse de Nantes (44)

Après un pèlerinage en Terre Sainte, à Nazareth, Tibériade, Bethléem et Jérusalem, on ne lit plus la Bible de la même façon. Les textes deviennent plus concrets et plus incarnés, les symboles lumineux. On découvre une terre, des larges pans de l’histoire de l’humanité et on y rencontre des croyants, aujourd’hui.

Pélé en Terre SainteIl ne reste que quelques jours pour s’inscrire au pèlerinage en Terre Sainte proposé aux jeunes professionnels et étudiants de 3ème cycle du diocèse de Nantes. Accompagnée par le Père Guillaume Le Floc’h, cette découverte de la diversité des chrétiens, de la richesse des rites et traditions ne laissera aucun participants indifférents. Une belle expérience à partager avec l’évêque de Nantes, Mgr Jean-Paul James, qui animera ce pèlerinage.

Programme et inscription (site des pèlerinages)

Date limite d’inscription : 16 novembre 2017

Télécharger (PDF, 240KB)

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pèlerinages organisés par le diocèse du Val de Marne

Le 23 septembre, lors de la fête des pèlerinages, la joie de se retrouver, de partager l’expérience vécue à la lumière de la Parole et l’Eucharistie présidée par Monseigneur Santier ont été l’occasion d’une grande action de grâce.

Il est déjà possible de s’inscrire pour : Nevers, du 23 au 24 novembre 2017. Strasbourg, du 1er au 3 décembre 2017. Notre-Dame des Miracles à St Maur, le 9 décembre 2017. Jordanie, du 6 au 13 mars 2018. Pologne, du 5 au 11 mai 2018.
Deux pèlerinages en Terre Sainte, à découvrir avec pré-inscriptions : l’un avec des personnes en responsabilité en Église en février 2019. Le 2ème avec des personnes porteuses d’un handicap en mars 2019.

Contact : Direction diocésaine des pèlerinages : 01 45 17 24 08 pelerinages@eveche-creteil.cef.fr http://catholiques-val-de-marne.cef.fr/  site pèlerinage

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Rencontre débat avec le maire de Bethléem à Montpellier le 12 octobre

Le Groupe Kaïros Hérault soucieux de l’urgence de la situation vécue par les chrétiens d’Israël/Palestine confrontés au conflit qui déchire leur pays depuis 70 ans, vous invite à une rencontre-débat œcuménique :
Jeudi 12 octobre de 18h00 à 20 h, Salon du Belvédère à Montpellier (accès dernier étage du Corum à partir de l’Esplanade)
« Israël/Palestine : Chrétiens, artisans de Paix ? »
avec Mr. Anton SALMAN Maire de Bethléem* et Mme le Pasteur Martine Millet,
en présence de 
Mgr. Claude Azéma, notre vicaire Général Gérard Blayac, le pasteur Jean-Pierre Julian,
l’Archiprêtre orthodoxe Marc Antoine Costa et le Père Kazarian.
Soyons nombreux à ce rendez-vous pour relever le défi de la Paix, ici et là-bas.