Annonces #NLQ #Sorties/Animations

AED – Catholiques d’Ukraine – témoignage le 8 décembre 2018 à Nancy (54)

En mission durant l’été 2018, Camille, volontaire AED, raconte…

Catholiques d’Ukraine aujourd’hui
Situations – Défis – Espérances

Le samedi 8 décembre 2018 à 14h30
Ecole saint Jean-Baptiste de La Salle
Place de l’Arsenal – 54000 Nancy

Dans le Monde #NLQ

L’Eglise gréco-catholique d’Ukraine en pèlerinage à Rome

L’Église gréco-catholique ukrainienne sera en pèlerinage national à Rome, le 25 juin 2017, à l’occasion du 150e anniversaire de la canonisation de saint Josaphat Koncevitch (1584-1623), évêque et martyr, indique le site officiel de l’Église ukrainienne le 6 juin 2017.

Premier saint de l’Église gréco-catholique ukrainienne, sa dépouille repose en la basilique Saint-Pierre. Pour célébrer cet anniversaire, le pape François a accordé « une privilège » aux participants du pèlerinage de célébrer la Divine liturgie depuis l’autel de la chaire de Saint-Pierre dans la basilique vaticane, souligne un communiqué.

L’événement s’ouvrira le 24 juin dans l’église de Santa Sofia de la Ville éternelle, avec la prière des vêpres pontificales, présidée par le patriarche Sviatoslav Shevchuk, archevêque majeur de Kiev, chef de l’Église gréco-catholique d’Ukraine. Puis aura lieu un concert de musique sacrée avec le chœur des séminaristes du Séminaire théologique d’Ivano-Frankivsk.

Dimanche 25 juin, outre la messe à 13h, les pèlerins participeront à l’angélus avec le pape François à midi place Saint-Pierre. « Le comité organisateur invite les Ukrainiens résidant dans le pays et dans la diaspora à participer au pèlerinage aux reliques de saint Josaphat, martyr pour l’unité de l’Église et du peuple », lit-on dans un communiqué.

Saint patron des catholiques ukrainiens, Josaphat Koncevitch, évêque de Polatsk, se dépensa pour l’unité entre catholiques et orthodoxes. Tué par des opposants à l’unité, il a été canonisé en 1867 par le pape Pie IX.

« Les papes ont souligné à plusieurs reprises, dit le communiqué, que son exemple demeure pertinent : répandre l’Évangile par la parole et par l’action, promouvoir l’unité chrétienne et demeurer respectueux envers les représentants d’autres confessions. »

 

Source Zenit

Dans le Monde #NLQ

Ukraine – “L’aide du pape” pour 200 000 personnes

Près de 200 000 personnes dans le Donbass, en Ukraine, ont reçu de l’aide humanitaire au nom du pape François, indique le site officiel de la collecte initiée par le pape pour les populations de l’Ukraine orientale (« Pope for Ukraine »). La deuxième étape de l’initiative est en préparation.

L’aide humanitaire a atteint presque toutes les villes situées le long de la ligne de démarcation du Donbass, indique l’attachée de presse de « Pope for Ukraine » Olena Kulygina. Le montant total de l’aide est d’environ 16 millions d’euros.

« L’action touche quelque 70 000 familles parmi les plus vulnérables : familles nombreuses, familles monoparentales, mères à faible revenu avec des nouveau-nés, quelque 80 000 enfants et 40 000 retraités, explique Olena Kulygina. 90 000 personnes ont reçu ou recevront bientôt de l’aide médicale, y compris pour les patients atteints de cancer et les patients atteints d’hépatite C, ainsi que des moyens d’hygiène personnelle. Quelque 100 000 personnes ont reçu de la nourriture. Des travaux pour le chauffage et la réparation des logements ont été réalisés pour environ 10 000 personnes : nous avons acheté des poêles et du bois, réparé des fenêtres. »

 

 En savoir plus

NLH #NLQ #Russie/Orthodoxie

Ukraine – Une commission œcuménique pour guérir les blessures du passé

Le cardinal Kurt Koch, a proposé la création d’une Commission dédiée aux relations entre l’Église gréco-catholique et l’Eglise orthodoxe russe. Le président du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens a fait cette proposition devant le métropolite Hilarion du patriarcat russe, lors d’une conférence organisée le 12 février 2017 à Fribourg (Suisse), un an jour pour jour après la rencontre historique entre le pape François et le patriarche Cyrille de Moscou à Cuba.

Cette commission, a-t-il expliqué dans une note rapportée par l’agence catholique italienne SIR, aura pour objectif de guérir les blessures du passé, de permettre la purification de la mémoire et d’imaginer un avenir commun.

Le cardinal Koch estime « que l’un des fruits de la rencontre à La Havane pourrait et devrait être la reprise du dialogue, un dialogue à plusieurs niveaux » entre l’Église orthodoxe russe et l’Église gréco-catholique ukrainienne.

La Commission ad hoc mènerait donc « un travail commun qui sera sans doute ardu et long, sur les blessures subies dans le passé par les uns et par les autres, pour permettre ‘une purification de la mémoire’  ». Car « sans la guérison de la mémoire, il est difficile d’imaginer un avenir commun ».

Le cardinal précise aussi que ce travail demande de « regarder l’avenir » et d’établir « un dialogue sur les difficultés actuelles » qui sont plus « d’ordre national et politique » que de nature théologique. Il s’agit de « trouver des formes mutuellement acceptables de coexistence ».

 

 Source