A la une #Articles #NLQ #Rome

Cardinal Müller : “on a expulsé Jésus de ce synode”

Alors que le synode sur l’Amazonie en est à sa deuxième journée de travail, quelques inquiétudes se font sentir concernant la façon dont certains sujets sont soulevés. À ce titre, le cardinal Müller s’inquiète de l’évacuation de la mission fondamentale de l’Église. C’est ce que l’on peut lire dans une contribution de Sandro Magister, publiée sur le site Diakonos. L’ancien préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi s’est en effet exprimé dans le quotidien italien Il Foglio, le jour même où les travaux du synode commençaient.

Voici un extrait de cet article qui rapporte les propos du cardinal Müller :

« l’Église appartient à Jésus Christ, elle doit annoncer l’Évangile et répandre l’espérance pour la vie éternelle. Elle ne peut pas se faire la protagoniste de certaines idéologies, qu’il s’agisse du ‘gender’ ou du néopaganisme écologiste. Ce qui est en train de se passer est dangereux. Je reviens sur l’‘Instrumentum laboris’ préparé pour le synode sur l’Amazonie. Dans un paragraphe, on parle de la ‘Mère Terre’ : mais ça, c’est une expression païenne. La terre vient de Dieu et notre mère dans la foi, c’est l’Église. Nous sommes justifiés par la foi, l’espérance et la charité et pas par l’activisme environnemental. Bien sûr que la sauvegarde de la création est importante, après tout nous vivons dans un jardin voulu par Dieu. Mais ce n’est pas le point essentiel. L’essentiel c’est le fait que pour nous Dieu est plus important. Jésus a donné sa vie pour le salut des hommes, et pas celui de la planète ».

 

A la une #Articles #Brèves #NLQ #Rome

Institution du Dimanche de la Parole de Dieu

Dans son dernier motu proprio Apertuit Illis daté du 30 septembre 2019, le pape François a institué un dimanche dédié « à la célébration, à la réflexion et à la proclamation de la Parole de Dieu ». Ainsi, le troisième dimanche du temps ordinaire est ainsi requalifié sur le plan liturgique. Le pape explique sa décision par le “besoin immense” de familiariser les fidèles à l’Écriture sainte.

Dans le cadre de cette nouvelle fête du calendrier liturgique, le pape prévoit que

les évêques pourront, en ce dimanche, célébrer le rite du lectorat ou confier un ministère similaire, pour rappeler l’importance de la proclamation de la Parole de Dieu dans la liturgie. Il est fondamental, en effet, de faire tous les efforts nécessaires pour former certains fidèles à être de véritables annonciateurs de la Parole avec une préparation adéquate, comme cela se produit de manière désormais habituelle pour les acolytes ou les ministres extraordinaires de la communion. 

 

 

 

 

A la une #Amérique latine #Articles #Dans le Monde #NLQ #Rome

Synode pour l’Amazonie : publication de la liste des participants

La liste des participants au Synode pour l’Amazonie a été publiée le samedi 21 septembre 2019. 185 personnes seront donc membres de ce synode qui se tiendra à Rome du 6 au 27 octobre prochain, dont le  thème est le suivant : “Amazonie : nouveaux parcours pour l’Église et pour une écologie intégrale”. On notera une communication bien tardive pour un synode qui doit commencer dans un peu plus de deux semaines.

Certes, la liste des présidents délégués du synode avait été rendue publique le 7 septembre dernier. Mais cette fois-ci, c’est bien la composition de l’assemblée synodale et de ses instances qui a été dévoilée.

Parmi les futurs protagonistes, on notera :

– Les deux secrétaires généraux du synode seront le père Michael Czerny, sj, sous-secrétaire de la Section migrants et réfugiés du Dicastère pour le Service du développement humain intégral, qui sera créé cardinal le samedi 5 octobre prochain et le préuvien Mgr David Martinez de Aguirre Guinea, op, évêque titulaire de Izirzada et vicaire apostolique de Puerto Maldonado ;

– Mgr Paolo Ruffini, préfet du Dicastère pour la communication du Saint-Siège, sera le président de la Commission pour l’information du Synode, tandis que le père Giacomo Costa, sj en sera le secrétaire ;

– Andrea Tornielli, directeur éditorial du Dicastère pour la communication, Matteo Bruni, directeur du Bureau de Presse du Saint-Siège, Mauricio Lopez Oropeza, secrétaire exécutif du REPAM, sœur Maria Irene Lopes Dos Santos, de la congrégation des Carmélites missionnaires de l’Enfant-Jésus et assesseur de la Commission épiscopale pour l’Amazonie de la Conférence nationale des évêques du Brésil, seront les membres de la Commission pour l’information du synode ;

– Les 13 chefs des dicastères de la Curie romaine feront partie de l’assemblée synodale ;

– 114 évêques, issus des circonscriptions ecclésiastiques de la région Panamazonique (Antilles, Bolivie, Brésil, Colombie, Équateur, Pérou, Venezuela) seront donc présents. Un évêque français, Mgr Emmanuel Lafont, pasteur du diocèse de Cayenne (Guyane Française), sera présent : il est le seul évêque de France ;

– On notera aussi quelques noms désignés par le pape. Certains de ces noms vont être créés cardinaux par le pape François, qu’il s’agisse de Mgr Fridolin Ambongo Besungu, archevêque de Kinshasa (RDC) ou de Mgr Jean-Claude Hollerich, archevêque de Luxembourg (Luxembourg) et président de la COMECE. Mgr Marcel Madila Basanguka, archevêque de Kananga (RDC) et président de l’Association des Conférences Episcopales d’Afrique Centrale (ACEAC), et Mgr Lionel Gendron, évêque de Saint-Jean-Longueuil (Canada) seront également présents.

Au total, l’assemblée synodale comptera 185 membres.

Source Vatican News

Articles #Asie #Dans le Monde #NLQ #Rome

Le pape François se rendra au Japon et en Thaïlande

Le pape François de rendra au Japon et en Thaïlande du 19 au 26 novembre prochain. La nouvelle a été annoncée hier soir par le Saint-Siège.

A la une #Articles #En France #NLQ #Rome

Décès du cardinal Roger Etchegaray

Il avait été archevêque de Marseille de 1970 à 1985, président de la Conférence des évêques de France, puis membre de la curie romaine : le cardinal Roger Etchegaray est décédé le mercredi 4 septembre 2019 à l’âge de 96 ans. Il avait commencé sa carrière épiscopale à

Proche collaborateur du pape Jean Paul II, ce cardinal d’origine basque était intervenu dans les questions humanitaires et diplomatiques, menant ainsi plusieurs visites au nom du souverain pontife. Il était allé en Irak, au temps de Saddam Hussein, comme en Bosnie-Herzégovine, au tout début du conflit. En quelque sorte, il était l’homme des missions spéciales du pape.

Articles #NLQ #Rome

Rome : le pape François assiste à une messe comme simple fidèle

Le mercredi 21 août 2019, le pape François a assisté comme simple fidèle à la messe de Saint Pie X à la chapelle  de la basilique Saint-Pierre de Rome où le saint pontife est enterré.

Le tweet du Père Matthew P. Schneider, LC :

Articles #NLQ #Rome

Cardinal Pell : le Saint-Siège rappelle que le prélat a toujours affirmé son innocence

Rome s’est à nouveau exprimée sur la situation judiciaire du cardinal Pell. Comme il l’avait fait le 26 février 2019, le Saint-Siège affirme son « respect pour les autorités judiciaires australiennes » et « prend acte » du rejet de l’appel formé par le cardinal George Pell. C’est, en effet, ce qui a été déclaré par le directeur de la Salle de presse du Vatican, Matteo Bruni. Mais si le Saint-Siège « attend d’être informé de l’évolution de la procédure judiciaire »,  il « rappelle aussi que le cardinal a toujours protesté de son innocence, et qu’il peut faire appel à la Haute Cour.” Enfin , le Saint-Siège « redit sa proximité avec les victimes d’abus sexuels et son engagement à poursuivre en justice les membres du clergé qui en seraient coupables ».

Source Agence Zenit

 

A la une #Articles #NLQ #Rome

Le pape Benoît XVI reçoit l’ancien recteur de l’Institut Jean-Paul II

La semaine dernière, le pape émérite Benoît XVI a reçu Monseigneur Livio Melina, démis de ses fonctions de recteur de l’Institut pontifical Jean-Paul II en 2016. Depuis ce départ, les tensions n’ont pas cessé de croître.

En effet, voilà plusieurs mois que cet établissement fait l’objet d’une polémique en raison d’un changement substantiel de son équipe dirigeante. Le tout sur fond de suppression de certaines matières théologiques enseignées. Certains estiment qu’il y a eu une purge et mettent en cause un « recentrage » par rapport à l’enseignement du pape Jean-Paul II sur les questions familiales.

Le pape émérite a reçu Monseigneur Livio Melina le 1er août dernier, selon une source proche de l’agence américaine CNA. La rencontre s’est faite à l’initiative du prédécesseur de François, qui semble préoccupé de la situation d’un institut à l’égard duquel il était très lié en tant que pape.

Source Catholic News Agency

Articles #NLQ #Rome

Lettre du pape François aux prêtres : « merci pour votre fidélité aux engagements pris »

Dans le cadre du 160ème anniversaire du décès de Saint Jean-Marie Vianney, le saint curé d’Ars, le pape a écrit une lettre aux prêtres. Le souverain pontife souligne le climat actuel – notamment marqué par les récents scandales -, qui peut être propice au découragement. Le pape, en adressant un « merci » à tous les prêtres du monde, a voulu leur rendre hommage.

Extrait de cette lettre aux prêtres :

Chers frères, merci pour votre fidélité aux engagements pris… Merci pour la joie avec laquelle vous avez su donner vos vies… Merci pour le témoignage de persévérance et d’‘‘endurance’ dans l’engagement pastoral… Merci de célébrer chaque jour l’Eucharistie et de faire paître avec miséricorde dans le sacrement de la réconciliation, sans rigorisme, ni laxisme… Merci d’oindre et d’annoncer à tous, avec enthousiasme, ‘‘à temps et à contretemps’’ l’Évangile de Jésus Christ.

La lettre peut être lue sur ce lien.

Source Agence Zenit

Articles #Dans le Monde #Europe non francophone #NLQ #Rome

Medjugorie : ouverture du 30ème festival des jeunes par le cardinal Angelo De Donatis

Le cardinal Angelo De Donatis, vicaire du pape pour le diocèse de Rome, a ouvert le 30ème “Festival des jeunes”, au sanctuaire de Medjugorie situé en Bosnie Herzégovine. Rome n’a pas reconnu les apparitions de Medjugorie, mais elle a autorisé les pèlerinages

« Suivre Jésus n’a pas d’âge, ne demande pas d’être courageux ni parvenus… il n’y a pas de curriculum à présenter. » Le cardinal de Donatis a exhorté à « apprendre à vivre dès tout jeune en se plaçant dans l’horizon de la vérité qui ne passe pas ». « Le vrai sage est celui qui vit de vieilles choses qui donne des joies toujours nouvelles, et de choses nouvelles qui ont la saveur de l’ancien… Le chrétien authentique n’est ni un traditionaliste ni un progressiste… il est une nouvelle création ».

Source Agence Zénith