Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Pour l’Unité : 50 ans de pélés nocturnes (149e nuit de prière) le 7 décembre 2019 à Paris

Par Marie, l’Immaculée, prions Dieu pour la paix et l’unité des Chrétiens

Célébrant invité

Don Paul Denizot, c.s.m., recteur du sanctuaire Notre-Dame de Montligeon (61), centre mondial de prière pour les défunts

Franco-russe, âgé de 41 ans, il a d’abord été ingénieur et a travaillé dans un cabinet d’audit avant de rejoindre la Communauté Saint-Martin. Ordonné prêtre à 32 ans, il est nommé en 2016 au sanctuaire ND de Montligeon. En septembre 2018, il est installé comme recteur du sanctuaire par Mgr Jacques Habert, évêque de Séez. Don Paul est particulièrement attentif à l’accompagnement des personnes qui souffrent au travail. La question du suicide le touche également beaucoup.

https://montligeon.org/

Témoin invité

Philippe Rayet, vice-président de l’Unité

Depuis de nombreuses années, Philippe assure au cours de nos nuits « l’accueil par un laïc ». Écoute, conseils, orientation vers un prêtre ou un médecin, il soutient ceux qui souffrent et assure ainsi un travail d’unité intérieure. Comme le dit le psalmiste : « Unifie mon cœur, Seigneur, pour qu’il craigne ton nom » (Ps. 85, 11). Il a médité également à plusieurs reprises des chapelets durant ces nuits.

Il est l’auteur du livre Après la mort ? Communion des saints, résurrection de la chair, vie éternelle (Éditions François-Xavier de Guibert, 1996. Nihil obstat : M. Dupuy – Imprimatur : Père M. Vidal, v.e., Paris, 30 juillet 1996). Destiné à ceux qui, éprouvés par la perte d’un être cher, souhaitent se laisser réconforter par le Christ et par l’Église catholique, ce livre est une réflexion spirituelle sur les fins dernières et la foi chrétienne.

 

20h30 – Début de la nuit – Concert spirituel avec chapelet médité

Pour fêter dans la joie ce jubilé (1969-2019) et rendre grâce à Dieu, la nuit débutera dès 20h30 (et non 21h) outre par la traditionnelle procession aux flambeaux à la Vierge de Fatima, l’invocation à l’Esprit-Saint et la salutation fraternelle avec le chant de l’Unité, et comprendra également un concert spirituel entrecoupé d’un chapelet médité avec chants pour l’assemblée.

Le concert spirituel sera assuré par les chorales :

Ensemble vocal Jubilate Deo, chef de chœur Laurent Vauclin, qui participe à nos nuits depuis plus de 15 ans.

Maîtrise Saint-Louis, chef de chœur Jean-Baptiste Pinault, organiste de nos nuits.

Le chapelet sera médité par Philippe Rayet, vice-président de notre mouvement depuis 1998.

Le père Jean-Marc-Marie André, c.s.c., prêtre auxiliaire résident, paroisse de Malicorne (72), membre de « l’Unité », méditera l’heure sainte.

L’abbé Jérôme Monribot, curé de Saint-Sauveur-de-Belle-Croix et de Notre-Dame-du-Marillet (85), conseiller spirituel de l’Unité, célébrera la messe du 2e dimanche de l’Avent.

Programme détaillé ci-dessous.

Garderie

Garderie pour les enfants (jusqu’à 10 ans) assurée toute la nuit.
Merci de penser à apporter de quoi les coucher (duvet).

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 7 octobre 2019 – ” La confiance de Dieu en la femme est infinie !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Lc I, 26-38

Version audio seule.

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pèlerinage des pères de famille du 5 au 7 juillet 2019 à Vézelay (89)

“Qu’on y vienne en procession pour recevoir les dons que je veux y répandre”.
(Message de la Vierge Marie à Cotignac).

Se Rassembler, Cheminer ensemble, Adorer

A Vézelay, du 5 au 7 juillet 2019

Responsables

Auxerre : M. Vincent Bourreau, vincent.bourreau@neuf.fr

Avallon : M. Hervé Moynard et M. Bruno Jolly, pele.pdf.avallon-vezelay@gmx.fr

 

Articles #En France #NLH #NLQ

L’abbaye de Boulaur, ses vaches et son verger

Un article proposé par Divine Box.

L’abbaye Sainte-Marie de Boulaur est une abbaye cistercienne française. Implantée dans le Gers depuis 1142, l’abbaye a connu quelques péripéties au fil du temps. Aujourd’hui, la communauté jeune et dynamique de l’abbaye de Boulaur s’occupe des animaux de sa ferme agricole comme de ses hectares d’agriculture raisonnée.

 

Aujourd’hui Divine Box vous emmène faire un petit tour et on vous raconte tout sur l’histoire de l’abbaye de Boulaur, suivez le guide !

L’abbaye de Boulaur est implantée dans les environs de Toulouse depuis le XIIème siècle – Divine Box

Que du beau monde 

L’abbaye de Boulaur fut fondée en 1142 dans le Gers par Pétronille de Chemillé, abbesse de la prestigieuse abbaye de Fontevraud !

À l’époque, cette dernière est l’une des plus grandes cités monastiques d’Europe, et a pour vocation de n’accueillir que des jeunes filles nobles.

Parmi les fondateurs de Boulaur, on compte ainsi un archevêque et un comte, et la première abbesse est une comtesse devenue veuve ! Bref que du beau monde pour démarrer…

C’est en 1115 que Pétronille de Chemillé a reçu son bâton d’abbesse des mains de son évêque – Divine Box

Le « Bon Lieu  » 

Par la suite, l’abbaye de Boulaur traverse les siècles sans encombre, au milieu des magnifiques paysages du Gers. C’est d’ailleurs ce cadre exceptionnel qui lui donnera son nom. Boulaur vient en effet du latin « Bonus Locus », le Bon Lieu !

Petit à petit, le village de Saint-Germier, voisin de l’abbaye, prendra lui aussi le même nom.

Mais la vie sur place à l’abbaye n’en est pas moins rude : Boulaur vit en effet grâce aux rentes des soeurs, mais elle est la plus pauvre de l’ordre !

Certaines parties de l’église de l’abbaye de Boulaur datent encore du XIVe siècle – Divine Box

Ça s’en va et ça revient 

Mais à la Révolution, patatra : l’Etat confisque l’abbaye et dissout la communauté !

Au cours du XIXe siècle, quelques moniales fontevristes essayent bien de redonner vie au lieu, et restaurent l’église qui tombe en ruine. Mais pas de chance : elles sont, elles aussi, expulsées en 1904 par des lois anticléricales…

En 1949 cependant, quatre moniales, auparavant bénédictines, rachètent l’abbaye pour une misère, et viennent s’y installer et y vivre selon la vie cistercienne. Mais les années passent et les vocations ne viennent pas…

Depuis le retour des soeurs en 1949, l’abbaye de Boulaur s’est lancée dans différents travaux de restauration et de reconstruction des bâtiments – Crédit Photo : abbaye Sainte-Marie de Boulaur

Mais oui c’est Clair(e) 

En 1979, la situation est critique : l’abbaye ne compte que cinq sœurs, et l’avenir est incertain… Le supérieur de l’ordre cistercien a alors une idée. Pourquoi ne pas prier Claire de Castelbajac, une fille du pays morte en odeur de sainteté à vingt-et-un ans quelques années auparavant ? Objectif : lui demander cinq vocations dans l’année ! « Impossible » se disent les sœurs, qui obéissent pourtant…

Objectif : lui demander cinq vocations dans l’année ! « Impossible » se disent les sœurs, qui obéissent pourtant…

Et dans les mois suivants, surprise : voici cinq jeunes filles qui se présentent à l’abbaye de Boulaur ! La première s’appelle d’ailleurs… Claire ! Coïncidence ?

C’est grâce à l’intercession de Claire de Castelbajac (ci-dessus), que l’abbaye de Boulaur a pu reprendre vie dans les années 80 – Crédit Photo : Claire de Castelbajac

L’amour est dans le pré 

La vie reprend alors à fond à Boulaur, et les soeurs peuvent développer une agriculture biologique, dans leur ferme et leurs 27 hectares.

Aujourd’hui, leur petit élevage de dix vaches leur permet par exemple de faire du fromage, le « Saint-Germier ». Le nom “Saint-Germier”, est tiré du nom d’un évêque de Toulouse qui évangélisa la région. Produite à partir de 60 litres de lait, la tome est ensuite affinée pendant 2 à 5 mois.

 

Et grâce à leurs cinq cochons, leurs poules et leurs lapins, elles réalisent de délicieux pâtés et terrines. Mais ce n’est pas tout, avec les légumes du potager et les fruits du verger, les soeurs se nourrissent et fabriquent aussi toute une flopée de confitures. Miam miam miam, y a pas à dire, avec les soeurs de Boulaur l’artisanat monastique c’est trop b(i)onnn !

Le « Saint-Germier » est un fromage artisanal confectionné par les soeurs de l’abbaye de Boulaur à partir du lait de leurs vaches- Divine Box

Abbaye de Boulaur : et aujourd’hui ? 

Aujourd’hui, les 27 soeurs de l’abbaye de Boulaur rayonnent par leur dynamisme et leur jeunesse. Elles sont cisterciennes et suivent la règle de saint Benoît « prière et travail ». Elles prient ainsi sept fois par jour (premier office à 5h15 !) et vivent principalement de leur petite ferme agricole. Vaches, cochons, potager, verger… Il y a de quoi faire !

De plus, parmi la communauté, deux des soeurs de l’abbaye de Boulaur sont ingénieures agricoles. Les animaux et le verger sont certains d’être chouchoutés !

Enfin, forte de sa jeunesse, l’abbaye a redonné vie en 1998 à la très ancienne abbaye de Rieunette, dans l’Aude !

Une soeur de l’abbaye de Boulaur mène son petit troupeau de vaches brouter de l’herbe dans ses champs – Divine Box

Des pierres chargées d’histoires 

Côté architecture, il ne subsiste de l’église primitive que certains murs ainsi qu’une porte romane. Par ailleurs, certaines parties furent remaniées au XIVe siècle : on peut même encore admirer des peintures de l’école de Giotto !

Quant au cloître (situé dans la clôture et donc interdit d’accès aux petits curieux !), sa partie la plus ancienne date encore de la fin du XIIIe siècle, avec une construction de briques et de pierres alternées, remaniée au XVIIème siècle. Mais le petit bijou que renferme ce cloître, et que les soeurs gardent précieusement, c’est la statue d’une Vierge à l’Enfant datée fin XIIIème siècle – début XIVème siècle. Celle que l’on appelle la « Belle Dame » de Boulaur fut en effet retrouvée sous un carrelage !

La « Belle Dame » de Boulaur est une Vierge à l’enfant, datée de la fin XIIIème siècle – début XIVème siècle, et retrouvée à l’abbaye de Boulaur – Divine Box

Attention Chantier !

À Boulaur, les projets fusent à toute allure… Depuis deux ans, les soeurs travaillent par exemple avec des musicologues sur un livre de chants cisterciens des origines, pour chanter à l’office !

Par ailleurs, après trois ans d’étude, elles ont commencé à restructurer le site de l’abbaye. Au programme : construction d’un cloître pour les hôtes et agrandissement de l’espace d’accueil. Mais aussi et surtout : extension de l’exploitation agricole pour rayonner comme, jadis, « les granges cisterciennes du XIIe siècle » !

Aujourd’hui, les sœurs de l’abbaye de Boulaur cultivent en permaculture toutes sortes de fruits et légumes : abricots, poires, pêches, cassis, kiwis … – Divine Box

En odeur de Sainteté 

Même si, de son vivant, Claire de Castelbajac n’est passée qu’une fois ou l’autre à l’abbaye de Boulaur, les soeurs lui sont profondément reconnaissantes d’avoir suscité les vocations qui ont redonné vie à l’abbaye.

Naturellement, ce sont donc elles qui ont la charge de son procès de béatification auprès du Vatican ! Depuis 2004, le corps de Claire repose au fond de l’église, et veille sur les soeurs et les nombreux pèlerins de passage… N’hésitez pas si vous passez dans le coin !

La sépulture de Claire de Castelbajac se trouve au fond de l’église de l’abbaye de Boulaur depuis en 2004 – Divine Box

Découvrez les produits de l’abbaye de Boulaur 

Les soeurs cisterciennes de l’abbaye de Boulaur réalisent grâce à leur verger et leurs animaux de nombreux produits tels que des terrines, du pâté, du fromage ou des confitures… Cliquez ici pour découvrir sur la boutique monastique en ligne de Divine Box les produits de l’abbaye de Boulaur !

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pèlerinage des Mères de Famille à Brissac (34) du 14 au 16 juin 2019

Les épouses, les mères de familles vont se mettre en route pour Notre-Dame du Suc, du 14 au 16 juin.
Ce pèlerinage leur offre la possibilité de confier à la Sainte-Famille, leur vocation de femme, leur vie familiale, une situation particulière ou leur désir d’enfant…

Programme

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Louange, réconciliation et adoration avec le P. Ludovic Frère, recteur du sanctuaire de Notre-Dame du Laus – le 29 mars 2019 à Montfermeil (93)

Cette veillée sera animée par les jeunes de la profession de foi.

Le 29 mars 2019, de 20h à 22h
Eglise Notre-Dame de Lourdes des Coudreaux – 23 avenue du Général Morin 93370 Montfermeil

Louange, enseignement sur le message de la réconciliation donné par Marie au Laus en 1664, confessions et adoration. Une démarche avec l’huile du Laus sera proposée pour demander des grâces de guérisons physique et spirituelle.

 

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pèlerinage à Notre-Dame de Pietat le 31 mars 2019 à Uzos (64)

Un pèlerinage sur les pas de Marie est proposé à toutes les familles, célibataires, consacrés, pour confier à la Vierge, notre temps et notre Eglise, nos coeurs, nos âmes …et nos familles !
Rendez-vous au Marquisat 10 route des Coteaux à Uzos (passer par la route de Pietat)

Programme

10h : Messe
Marche avec récitation du « Chapelet Joyeux » et confessions.
Repas à mi-route (pique-nique tiré du sac)
Topos par les prêtres (adultes et enfants séparés)
Reprise de la marche « Chapelet Lumineux » et confessions.
16h : Arrivée à Notre Dame de Piétat : historique du sanctuaire
16h30 : adoration et confessions.
17h 15 : Fin du pèlerinage.
Contact : 06 22 25 55 40 (inscription souhaitée)
Possibilité de « taxi » pour participer
Stationnement : chemin des Aguts
Organisation prévue pour la récupération des voitures.

 

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 25 mars 2019 : l’Annonciation

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Lc I, 26-38 :

Version audio seule.

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Noël au sanctuaire Notre-Dame de Pontmain (53) les 24 & 25 décembre 2018 et 148e anniversaire de l’apparition de la Vierge Marie le 17 janvier 2019

Le 17 janvier 2019, le sanctuaire de Pontmain va célébrer le 148e anniversaire de l’apparition de la Vierge Marie. On ouvrira aussi la 2e année préparatoire au jubilé de 2021. Plus proche est le rendez-vous de Noël sans oublier la visite de la grande crèche. Regardez le programme

 

Les festivités de Noël

Lundi 24 décembre

11h00 :   Messe de la vigile de Noël à l’église

16h00 :   Chapelet, 1ère vêpres de Noël et adoration à l’église

21h00 : Veillée à la basilique : pièces d’orgue et chants de Noël

21h30 : Messe de la nuit de Noël avec procession des enfants à la crèche

Après la célébration, nous nous retrouverons pour un chocolat chaud servi à la salle Notre Dame

 

Mardi 25 décembre

8h00 :   Laudes à l’église

9h00 :   Messe à l’église

10h30 :   Messe solennelle du jour de Noël à la basilique

15h30 :   Chapelet, vêpres solennelles et salut du St Sacrement à l’église

17h00 :   Messe à l’église

Pas de confessions le jour de Noël

 

Le 17 janvier avec Mgr François Jacolin

Cette année, c’est le tout nouvel évêque de Luçon, Mgr François Jacolin, qui présidera les festivités. Retenons la date d’ores et déjà.

Après l’année de la Prière en 2018, nous entrerons dans l’année de l’Espérance en lien avec la deuxième partie des paroles de Marie aux enfants “Dieu vous exaucera en peu de temps”.

 

Des rendez-vous du 13 au 20 janvier

L’anniversaire va commencer dimanche 13 janvier par le pèlerinage de la paroisse de Pontmain. La messe dominicale sera présidée par le Père Vincent Gruber, provincial de France des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée. Rendez-vous à 10h30 en la basilique. Concert à 15h, en forme de vêpres.

La veille du 17, on peut arriver dès 8h le matin, mais surtout le soir pour la procession aux flambeaux et la célébration mariale

Mgr Jacolin présidera la journée du 17 janvier aux côtés de Mgr Scherrer.

Le dimanche 20, l’octave de l’Apparition sera clôturée sous la présidence de Mgr Jean-Claude Boulanger, évêque de Bayeux-Lisieux, et avec le récit de l’apparition à 18 voix, avec les habitants de Pontmain

Encore plus d’infos sur www.sanctuaire-pontmain.com

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 12 décembre 2018 – “La Sainte Vierge est une joyeuse, une battante !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Lc I, 39-48

Version audio seule.

Le père Michel-Marie dédicacera son livre L’Evangile à coeur ouvert le 23 décembre 2018 à la Librairie La Procure à Paris (6e)

Par ailleurs, il donnera un récital inédit de ses chansons le 19 janvier 2019 au Théâtre de l’Athénée-Louis Juvet à Paris : les places partent vite !