En France #NLH #NLQ

Abbaye du Barroux : la tradition au service des vocations

Un article proposé par Divine Box.

L’abbaye Sainte-Madeleine du Barroux est une abbaye bénédictine française fondée en 1970 dans le Vaucluse. Le monastère accueille une communauté bénédictine installée depuis seulement quarante ans dans la région près d’Orange et Carpentras.

 

Divine Box vous en dit plus en 3 minutes chrono sur l’histoire de cette abbaye super dynamique, allez c’est parti !

L’abbaye du Barroux, construite à la fin des années 1980, est située en Provence au pied du mont Ventoux – Divine Box

Les débuts d’une communauté

Tout débute en août 1970 avec le père Gérard Calvet, moine bénédictin, qui quitte l’abbaye Notre-Dame de Tournay, avec l’accord de son père abbé, et s’installe à proximité de la chapelle de Sainte Madeleine de Bédoin, petit village du Vaucluse. Il désirait vivre la règle de saint Benoît dans la fidélité avec les traditions liturgiques romaines.

Rapidement, il est rejoint par quelques jeunes gens qui désiraient vivre la vie bénédictine. Si bien qu’en 1971, la vie monastique s’organise : le petit prieuré en ruine est restauré pour accueillir les onze moines déjà réunis autour du père Gérard.

Face à une communauté toujours grandissante, des parcelles d’une trentaine d’hectares sont acquises en 1978 entre le Ventoux et les Dentelles de Montmirail, sur la commune du Barroux. Le site est beau et sauvage. Dom Gérard sillonne la France en quête de dons pour financer les constructions. Une vague de générosité est suscitée et la première pierre de l’abbaye du Barroux peut être posée en mars 1980 !

 

Commence alors la construction d’une abbaye de style roman avec les moyens techniques modernes. Dans le même temps, la communauté féminine de Notre-Dame-de-l’Annonciation du Barroux, fondée par Élisabeth de La Londe, s’installe sur un autre terrain situé tout proche de la communauté masculine.

 

Et un an plus tard, les frères célèbrent Noël dans leur nouveau monastère au Barroux en décembre 1981 dans des conditions encore un peu précaires : pas de chauffage, pas d’électricité, les novices campent en dortoir…

Le Père O. nous montre la communauté féminine du Barroux séparée par les vignes des deux communautés – Divine Box

La reconnaissance de l’abbaye et son église consacrée !

En 1989, le monastère se voit accorder un statut canonique : le monastère est édifié en abbaye autonome par Dom Dammertz, abbé Primat des Bénédictins, venu spécialement de Rome avec le document signé quelques jours auparavant. Il aura fallu quinze ans de patience à la communauté !

La même année, l’église de l’abbaye du Barroux est consacrée au cours d’une cérémonie de 5 heures après trois ans de constructions ! C’est le cardinal Gagnon, entouré de l’archevêque d’Avignon et de quatorze autres prélats, qui célèbre lors de la fête des saints Anges gardiens.

 

Ensuite, en 1990, une partie de la communauté s’est rendue au Vatican pour une audience privée avec le pape Jean-Paul II. C’est une réelle reconnaissance de la nouvelle abbaye du Barroux par le Saint-Siège. Puis en 2008, l’abbaye intègre la confédération bénédictine dont le but est de favoriser la vie selon la Règle de saint Benoît et la charité fraternelle entre les monastères.

L’église abbatiale, comme le reste de l’abbaye du Barroux, est construite selon le style roman – Divine Box

Abbaye du Barroux : et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, les 55 frères (en 2018) de l’abbaye du Barroux suivent toujours la règle de saint Benoît « ora et labora » : prière et travail. Leurs journées sont ainsi rythmées par les huit offices qui débutent à 3h30 par les matines ! Et par le travail manuel quotidien : boulangerie, menuiserie, infirmerie, ou encore culture des oliviers, de la vigne et du potager… Ils ne chôment pas !

 

Le respect de la tradition liturgique romaine apporte des vocations. Ainsi forts de leur expérience, huit frères de l’abbaye du Barroux sont partis fonder en 2002 le Monastère Sainte-Marie de la Garde à Saint-Pierre-de-Clairac dans le Lot-et-Garonne. Ce sont les deux seuls monastères en France à porter la tonsure !

La boulangerie de l’abbaye du Barroux fournit la boutique et la table du réfectoire. Les frères travaillent chaque jour l’artisanat monastique entre none et vêpres – Divine Box

Et pour se procurer les produits de l’abbaye du Barroux :

Les frères bénédictins de l’abbaye du Barroux confectionnent eux-mêmes de nombreux produits monastiques. Comme leurs vins blancs, rouges et rosés ainsi que leurs huiles d’olives, pressées dans leur propre moulin, qui ont une belle notoriété !

 

Leurs produits sont vendus dans leur boutique sur place : Abbaye Sainte-Madeleine du Barroux,
1201 Chemin des Rabassières, 84330 Le Barroux.

Si vous n’avez pas la chance d’habiter à côté, vous pouvez cliquer ici pour retrouver les produits de l’abbaye du Barroux sur la boutique en ligne Divine Box.

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Week-end Vin Vigne Vendange les 1er & 2 juin 2019 à Joigny (89)

Un itinéraire historique sur le thème de la vigne et du travail du vigneron au temps de Sophie Barat (18è siècle), doublé d’un itinéraire spirituel sur le thème de la vigne dans la Bible.
Balade dans les vignes, dégustation, prière, récolte des bons fruits de nos vies.

Du 01/06/2019 à 09h30 au 02/06/2019 à 16h00
Centre Sophie Barat, à Joigny (11, rue Davier)

Plus d’informations

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Kermesse du séminaire de Bordeaux (33) les 23 & 24 mars 2019

Le samedi 23 et dimanche 24 mars 2019, un week-end pour soutenir et rencontrer les séminaristes du séminaire Saint Joseph de Bordeaux !

Rencontrer les séminaristes, les regarder jouer une pièce de théâtre, vivre l’Eucharistie, faire de bonnes affaires, remplir ses réserves de confitures, défendre l’honneur de sa paroisse aux olympiades, écouter l’harmonie d’une chorale, vivre des temps de jeux en famille ? Tout cela est possible sur l’espace d’un week-end !

Quel est le programme ?

Samedi 23 mars

-10h-18h – Vente de vin, fleurs, brocante… organisée par les paroisses et mouvements du diocèse.
-10h-18h – Prière pour les vocations – Adoration dans la chapelle du lycée (confessions possibles de 14h30 à 16h).
-12h – Messe présidée par le père Geoffroy Gardair, supérieur du séminaire.
– Repas – restauration sur place possible (plancha, crêpes…).
– 14h30 – Début des Olympiades inter Paroissiales. Venez défendre les couleurs de votre paroisse ! Lien pour l’inscription
– 15h – Visite du séminaire
– 18h30 – Concert de la chorale Crescendo. Vous ne connaissez pas cette chorale ? Découvrez-la sur www.chorale-crescendo.fr.
– Repas – restauration sur place possible (plancha, crêpes…).

Dimanche 24 mars

– 10h-18h – Vente de vin, fleurs, brocante… organisée par les paroisses et mouvements du diocèse.
– 10h30 : Messe présidée par Mgr Ricard.
– Repas – Déjeuner festif sur inscription (16€/pers), prévu vers 12h30 – inscription possible par mail : seminairestjoseph@sfr.fr.
– 16h – Pièce de théâtre des séminaristes

Comment y accéder ?

Lycée Saint Genès, 160 rue Saint Genès à Bordeaux.
Parking sur place, Tram B Bergognié ou Barrière Saint Genès.

Besoin de plus d’informations, voir les vidéos ?
https://seminairedebordeaux.fr

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 20 janvier 2019 : “Faîtes tout ce qu’Il vous dira !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Jean II, 1-11

Version audio seule.

NLQ #Sorties/Animations

Vigne et vin à Vézelay (89) les 29 et 30 septembre 2018

Week-end spirituel pour découvrir la parole de Dieu avec la vigne et le vin.

Écouter, partager, chanter, méditer, prier et déguster.

Enseignements sur le vin dans la Bible, marche dans les vignes, dégustation commentée de vins de Bourgogne-Vézelay et de vins de monastères, lectio divina, chant de psaumes de joie.

Animé par les frères et sœurs des Fraternités Monastiques de Jérusalem et par Paul-Hervé Vintrou, ancien viticulteur, finaliste du concours du meilleur sommelier de France, membre des Fraternités Évangéliques de Jérusalem.

Les 29 et 30 septembre 2018
Basilique de Vézelay

03 86 33 22 14

 

En France #NLH #NLQ

L’abbaye de Jouques : des soeurs qui rayonnent… en Provence !

Un article de Divine Box.

Ce mois-ci, Divine Box vous fait découvrir les bénédictines de l’abbaye Notre-Dame de Fidélité de Jouques, en Provence ! À l’occasion de la Divine Box de juillet du mois de juillet, qui comporte leur incroyable tapenade, on vous raconte tout sur elle : son histoire, ses évolutions, ses petites anecdotes… et ses produits monastiques !

La splendide abbaye de Jouques se trouve en Provence, entourée de champs de lavande – Divine Box

Vive le roi !

Tout commence au lendemain de la Révolution, en 1816… À l’époque, la princesse Louise-Adélaïde de Bourbon-Condé souhaite en effet fonder une communauté de bénédictines. Pour s’installer, son cousin Louis XVIII (et roi de France, tout de même) lui offre alors le “Temple”, ancienne prison de Louis XVI ! Mais, après des débuts encourageants pour les soeurs, la donation du “Prieuré Saint-Louis du Temple” est annulée après la révolution de 1848. Les soeurs doivent alors fuir. Sauve qui peut !

En cavale…

Pour retomber sur ses pattes, la communauté s’installe alors rue Monsieur, à Paris, où elle fonde un pensionnat. Mais le climat politique n’est pas vraiment propice ! D’abord menacées en 1904, les soeurs sont ensuite chassées en 1938, quand le monastère est mis en vente. Oui oui, sans scrupule. Cette fois, direction Meudon ! Au programme : une installation “provisoire” avant de trouver de meilleures conditions. Pour la petite histoire, cette période “provisoire” durera quand même plus de douze ans…

 

Abbaye de Jouques : on y est !

Tout est bien qui finit bien : après la guerre, en 1951, la communauté s’installe à Limon dans l’Essonne, dans une toute nouvelle abbaye que les soeurs ont fait construire. La communauté, nombreuse et rayonnante, envoie alors en 1967 un groupe de bénédictines à Jouques en Provence pour fonder un monastère. On y est ! Enfin presque, puisqu’en réalité les sœurs vivent au départ dans une ferme. Une vie monastique plutôt “surprenante” donc, mais à laquelle les soeurs s’accommodent très vite !

Côme visite les magnifiques vignes de l’abbaye de Jouques en compagnie de deux soeurs – Divine Box

L’abbaye de Jouques rayonne

Très vite, la vie bat son plein à Jouques, et la communauté cartonne ! Les travaux d’aménagement sont terminés en deux ans, le nombre de soeurs augmente vite, et la communauté atteint rapidement l’autonomie. La nature provençale (vignes et oliviers au premier plan !) apporte aux soeurs ce dont elles ont besoin, et la dépendance vis-à-vis de l’abbaye-mère de Limon s’estompe peu à peu. Jouques devient officiellement une abbaye autonome en 1981 ! Et face au nombre de soeurs qui augmente, Jouques doit songer à fonder, à son tour…

 

Vers de nouvelles contrées !

Au début des années 1990, l’abbaye de Jouques regroupe en effet plus de cinquante soeurs, qui sont donc à l’étroit… Un petit groupe de soeurs file alors direction Rosans, dans les Hautes-Alpes, et s’installent dans… une vieille ferme. Décidément ! Puis, à nouveau en 2005, cinq sœurs de Jouques s’envolent direction le Bénin pour y implanter la vie contemplative. C’est pas beau ça ?

 

Et aujourd’hui ; où en est l’abbaye Notre-Dame de Fidélité de Jouques ?

Aujourd’hui, l’abbaye de Jouques compte quarante-cinq sœurs bénédictines qui continuent de suivre la règle de Saint-Benoît “ora et labora” : prière et travail. Elles assistent ainsi à sept offices par jour (le premier à cinq heures du matin !), et travaillent de leurs mains pour subvenir à leurs besoins. En particulier, elles ont une agriculture relativement développée, et un bel atelier de reliure. Et, bien évidemment, les soeurs tiennent une petite hôtellerie sous ce soleil de Provence : avis aux amateurs de paix et de repos !

Les soeurs bénédictines de Jouques présentent à Astrid leur boutique avec tous leurs produits monastiques – Divine Box

 

A l’abbaye de Jouques : silence ça pousse !

On vous le disait juste avant : les soeurs de Jouques cultivent la nature avec brio ! Plus de huit hectares de vignes sont par exemple entretenues toute l’année et vendangées par les soeurs. L’abbaye est aussi entourée de plus de deux hectares d’oliviers, que les soeurs récoltent pour en faire de l’huile d’olive. Et côté basse-cour, les soeurs bichonnent leurs quelques vaches, leurs ânes et une centaine de poules ! Sans parler de leurs fruits et légumes, miel, et lavande… Un petit paradis, on vous dit, foncez-y !

 

Les sacrées soeur de l’abbaye de Jouques… !

Un des produits phares des soeurs est le vin, issu des vignes de l’abbaye. Et en la matière, les soeurs aiment bien plaisanter ! Une parcelle de vignes, très capricieuse et dure à entretenir, s’appelle par exemple “la parcelle Saint-Jérôme”, en référence au saint, connu pour ses grandes colères. Plus récemment, les soeurs ont sorti un tout nouveau vin, baptisé “Louange”. Et sur l’étiquette, on peut y lire “Sa louange sera toujours sur ma bouche”. Qui a dit que les religieuses n’avaient pas d’humour ?

 

Et pour goûter leurs produits ?

Pour goûter les produits de l’abbaye de Jouques, plusieurs solutions s’offrent à vous. D’abord, sachez que la Divine Box de juillet contiendra leur fameuse tapenade aux olives noires ! Sinon le mieux est encore de se rendre sur place pour aller leur faire un petit coucou. Elles vous accueilleront avec grand plaisir !

NLQ #Sorties/Animations

Soirée Fidesco – L’happy hour de la mission – au Mans (72) : samedi 24 mars 2018

La mission humanitaire vous interpelle ? Vous avez envie de connaître Fidesco et de passer une bonne soirée ? Venez plonger dans l’univers de la mission pour cette première Fidesco’nexion au Mans.

Fidesco une ONG catholique qui envoie des volontaires de solidarité international (VSI) au service de l’Eglise et des plus pauvres. Les volontaires partent pour un ou deux ans (césure d’étude possible) pour apporter une compétences professionnelle précise en réponse à un besoin identifié localement.
www.fidesco.fr


FIDESCO est une ONG catholique qui envoie des volontaires pour mettre leurs compétences professionnelles au service de projets de développement :
http://www.fidesco-international.org/

NLQ #Sorties/Animations

Soirée Cheese & Wine pour les femmes à L’Île-Bouchard (37) le 9 avril 2018

La fête de de l’Annonciation, reportée en 2018 au lundi 9 avril (car la date habituelle du 25 mars tombe cette année le dimanche des Rameaux) est l’occasion de se retrouver entre femmes, avec un bon verre de vin (avec modération), et un excellent fromage de chèvre de Sainte-Maure !

Au menu :

  • 18h30 : messe de l’Annonciation
  • bénédiction individuelle des femmes
  • dîner Cheese & Wine

Le tout à l’église Saint-Gilles de L’Ile-Bouchard.

Pas d’inscription, entrée libre !

Venez avec des amies !

Attention ! La messe est à 18h30 et non 18h.

Téléchargez le tract

Pour les hommes, soirée le lundi 19 mars à Richelieu.

NLH #NLQ #Sorties/Animations

Kermesse du séminaire saint Joseph à Bordeaux (33) les 10 et 11 mars 2018

Chers amis,
Venez nombreux cette année à la Kermesse du Séminaire St Joseph ! Elle permet de rencontrer les futurs prêtres du diocèse et de soutenir aussi financièrement leurs formations.

 

Quelques événements importants :

– Brocante et vente de vins (samedi et dimanche de 10h00 à 18h00)
– Le tournoi de ping-pong interparoissial (le samedi à partir de 14h30). Pour s’inscrire : https://goo.gl/forms/Sk3u4fLQadP97eRA3
– Concert de la chorale Crescendo (le samedi à 18h30)
-, Pièce de théâtre des séminaristes (le dimanche à 16h00).

Pour plus d’informations, voir le flyer ci-dessous !

Ecole St Genès, 160 rue Saint Genès Bordeaux / Parking sur place
Accès : Tram A Bergonié / Barrière St Genés

 

NLQ #Sorties/Animations

Soirée Cheese & Wine pour les hommes le 19 mars 2018 à Richelieu (37)

La fête de Saint Joseph, lundi 19 mars, est l’occasion de se retrouver entre hommes, avec un bon verre de vin (avec modération), et un excellent fromage de chèvre de Sainte-Maure !

Au menu :

  • 18h30 : messe de la saint Joseph
  • bénédiction individuelle des hommes
  • dîner Cheese & Wine

Le tout à l’église Notre-Dame de Richelieu, et dans la sacristie historique de st Vincent de Paul !

Pas d’inscription, entrée libre !

Venez avec des amis !

Attention ! La messe est à 18h30 et non 18h.

Téléchargez le tract

Pour les femmes, soirée le lundi 9 avril, à L’Ile-Bouchard.