Témoignage – Victimes de Daesh, les Yézidies entre esclavage et génocide

Revue de Presse

L’Osservatore Romano des 19-20 décembre 2016, en italien, publie une « conversation » de Fausta Speranza avec les deux lauréates yézidies du Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit, sous le titre « Victimes de la violence de daech » : deux témoignages et deux appels à intervenir pour mettre fin au génocide d’un peuple et au martyre des jeunes filles réduites en esclavage.

Nadia Mourad Basse et Lamya Aji Bachar sont des Yézidies, une ethnie kurde de 4 000 ans d’histoire, professant un monothéisme qui serait issu d’anciennes croyances kurdes, peut être d’origine iranienne, mais avec des éléments de l’islam sunnite et du soufisme. Elles viennent de recevoir, le 13 décembre, le prix Sakharov 2016, au Parlement européen, pour les défenseurs des droits de l’homme.

 

 Lire la suite

Comments are closed.