“Tout chrétien est un martyr ” pape François

Le chrétien « n’est pas arrogant mais doux » : le pape François a brossé le portrait du baptisé, « martyr » dans la vie quotidienne, dans sa catéchèse en français, ce mercredi 28 juin 2017, place Saint-Pierre.

Le pape a continué ses catéchèses sur l’espérance en expliquant ce que signifie être « martyr » : tout chrétien est un « martyr », un témoin d’un autre style de vie concret.

Le chrétien, a dit le pape, n’est « pas imposteur mais honnête, non pas arrogant mais doux, non pas menteur mais véridique, non pas persécuteur mais persécuté ».

« Frères et sœurs, a expliqué le pape, l’espérance est la force des martyrs. Jésus prévient ses disciples que l’annonce du Royaume suscite des oppositions : « Vous serez haïs à cause de mon nom ». En effet, le style de vie du chrétien va à contrecourant du monde. »

Le pape a commencé ainsi son portrait du disciple du Christ : « Il est humble et pauvre, détaché des richesses, du pouvoir, et surtout de lui-même. Telle une brebis au milieu des loups, il n’a pour arme que l’Evangile, n’usant jamais de la violence, répondant au mal par le bien. »

Et de préciser : « Il a choisi de vivre sur l’« autre versant du monde », celui que Dieu a choisi : non pas imposteur mais honnête, non pas arrogant mais doux, non pas menteur mais véridique, non pas persécuteur mais persécuté. »

Et puis, voilà le témoignage de l’espérance chrétienne, fondé sur la présence du Christ : « Le chrétien ne perd pas l’espérance dans les épreuves, car Jésus qui a lui-même été persécuté n’abandonne pas son disciple. »

Et son moteur c’est l’amour, a conclu le pape : « Le martyr ne vit pas pour soi, il ne combat pas pour affirmer ses idées personnelles, mais il accepte de mourir par fidélité à l’Evangile, pour l’amour de Dieu et du prochain, amour qui surpasse tout. »

 

Source

Comments are closed.