Troisième témoignage de Mgr Viganò : le soutien d’un évêque américain

Mis en cause par le cardinal Ouellet, Mgr Viganò a répondu aux accusations. C’est le troisième témoignage après ceux du mois d’août et du mois de septembre. On pourra lire le texte rendu public le 19 octobre 2018 sur ce lien qui donne une traduction. Mgr Viganò maintient donc ses critiques et aborde aussi certaines questions sur la crise du clergé. Il a reçu le soutien d’un évêque américain, Mgr Strickland, évêque de Tyler (Texas), qui, en août dernier, avait déjà jugé “crédibles” les allégations de Mgr Viganò. Sur son compte Twitter, l’évêque américain salue Mgr Viganò et relaye un article qui analyse ce troisième témoignage.

Pour rappel, dans ce troisième témoignage, Mgr Viganò parle également du silence qui règne sur ce qui est à l’origine de la crise du clergé : l’homosexualité. En effet, « cette crise très grave ne peut pas être abordée ni résolue de manière correcte si nous n’appelons pas les choses par leur nom. Il s’agit d’une crise due au fléau de l’homosexualité, en ses agents, en ses motifs, en sa résistance à la réforme. Il n’y a pas d’exagération à dire que l’homosexualité est devenue une plaie au sein du clergé, et il ne sera éradiqué qu’au moyen d’armes spirituelles. C’est une énorme hypocrisie que de condamner les abus, de prétendre verser des larmes sur les victimes, et de refuser cependant de dénoncer la cause qui est à la racine de tant d’abus sexuels : l’homosexualité. C’est une hypocrisie que de refuser de reconnaître que ce fléau est dû à une grave crise dans la vie spirituelle du clergé, et d’omettre de prendre les mesures nécessaires pour y remédier. »

Comments are closed.