Turquie – Interférences dans la désignation du patriarche arménien apostolique

L’archevêque Karekin Bekdjian qui assure en quelque sorte l’intérim de la fonction de patriarche arménien apostolique de Constantinople, a adressé une lettre aux éventuels candidats à la succession du patriarche Mesrob II Mutafyan, lequel est atteint d’une maladie incurable.

Qui est éligible au patriarcat arménien de Constantinople ? Les critères sont les suivants : les candidats doivent être nés en Turquie ou, à défaut, appartenir à une famille de nationalité turque. Cependant, il s’avère que seuls onze membres du clergé patriarcal répondent à ces critères. Quant aux autorités du pays, elles se livreraient à un boycott tacite de la procédure visant à désigner le patriarche.

En effet, ces autorités ne semblent guère enthousiastes à cette perspective dans laquelle l’archevêque Karekin Bekdjian gère cette désignation. L’archevêque a affirmé ne pas avoir subi de défiance de la part des autorités turques, mais des lettres officielles auraient été envouyées à ces dernières par le Patriarcat à la fin du mois d’août pour “solliciter la reprise des procédures visant à l’élection du nouveau Patriarche”. Ces lettres sont restées sans réponse.

Ni plus, ni moins, il s’agirait d’interférences de la part des pouvoirs publics turcs dans la désignation d’un pasteur de communauté chrétienne.

SOURCE – Agence Fides 17/10/2017

 

 

 

Comments are closed.