Un élu peut-il être contre le droit à l’avortement ?

Deux conseillers départementaux LR se sont abstenus lors d’un vote du conseil départemental de Haute-Garonne. Il s’agissait de voter un “vœu” sur le délit d’entrave sur Internet à l’avortement. La proposition de ce vœu montre que le gouvernement débouté par le Sénat tente de passer par d’autres biais.

Deux élus LR se sont abstenus déclenchant un tollé de la part des médias indignés d’une telle abstention dans, je site “une enceinte républicaine”.

Les journalistes avaient perdu le sens du réel nous le savions, mais ils n’ont plus même le sens des mots, pointant ainsi leur propre contradiction et dévoilant leur conception de la République.

Il apparaît de plus en plus clairement, et cet épisode n’en est qu’une des nombreuses manifestations, que République est le synonyme de pensée unique. Le système en vient à interdire la liberté de penser (ne parlons pas de la conscience)  au nom même de la démocratie.

Nous filons de plus en plus un coton totalitaire dominé par la masse médiatique, censeur du bien publique. Désormais, le véritable délit est celui de lèse république, entendons d’oser ne pas penser comme la doxa médiatique nous l’impose.

Cette pente met de plus en plus les catholique hors-la-loi, les excluant du champ public officiel.

Cher lecteur
Chaque jour, Infocatho vous fournit des nouvelles pertinentes de l'Église catholique au sens le plus fort du terme, à travers les actions concrètes de chacune des Eglises locales.
Infocatho a besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.
Il faudrait que d’ici le 31 décembre 200 personnes donnent 50 € pour financer Infocatho.
Pourriez-vous être une de ces personnes aujourd’hui ?
L’équipe de Infocatho

Faire un don

Xavier Ravier

Website:

Comments are closed.