Un entretien avec l’archevêque d’Homs (Syrie)

Il est l’archevêque melkite catholique d’une ville libérée il y a quelques années, mais qui a été beaucoup marquée par les combats. Homs souffle à nouveau et se reconstruit comme un certain nombre de localités syriennes. Mgr Jean-Abdo Arbach, archevêque melkite d’Homs-Hama-Yabroud, s’est exprimé sur le site de l’Œuvre d’Orient. Il y a quelques jours, le prélat melkite était, en effet, de passage à Paris. Mgr Arbach est bien connu de ceux qui agissent et travaillent pour les chrétiens d’Orient, qu’il s’agisse de l’Œuvre d’Orient d’Orient ou de SOS Chrétiens d’Orient.

Hier, Mgr Abdo Arbach archevêque grec-melkite de Homs était de passage dans nos locaux. Nous l’avons interrogé sur la situation actuelle à Homs mais aussi sur la cohésion entre les communautés, ainsi que sur les projets que finance l’Œuvre d’Orient dans la ville.

 

Quelle est la situation à Homs aujourd’hui ?

 

La situation à Homs est mieux qu’il y a deux mois, avec la libération des routes autour de Damas et de la route nationale. Environ 80 familles grecques-melkites catholiques sont retournées à Homs mais il y  a aussi d’autres familles, des musulmans, des grecs-orthodoxes. La ville est sécurisée et en paix mais la population a encore un peu peur. La libération s’est faite en 2014 et depuis ce moment nous aidons les familles qui veulent revenir à reconstruire leur maison. Nous avons espoir que beaucoup de familles reviennent.

Sinon les écoles fonctionnent, la plupart ont été détruites mais le gouvernement en a reconstruit certaines. Au niveau de l’électricité cela s’est beaucoup amélioré ; nous avons 18h d’électricité par jour contre 4h avant les travaux.  L’électricité nous permet d’avoir accès à l’eau. Il reste néanmoins beaucoup de difficultés ; manque de matériaux pour la construction et manque de travail. De nombreux quartiers ont été détruit dans Homs, le chantier aujourd’hui est l’ancien marché commercial.

La suite de l’entretien peut être lue sur le lien suivant.

Source Site de l’Œuvre d’Orient

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.