Un événement rare : la bénédiction d’une entreprise

Bénédiction d’une entreprise, un geste fort pour l’évêque de Laval

 

En présence d’élus, de professionnels, d’habitants et paroissiens, Mgr Thierry Scherrer a béni l’atelier et les bureaux de l’entreprise MCO de la Haie-Traversaine. Un geste fort, pour mettre en lumière la pensée sociale de l’Eglise, redire tout le sens du travail humain et de la vie économique.

Quoique l’on n’y pense plus assez souvent, bénir une maison est chose courante. Bénir une entreprise est beaucoup plus rare. C’est à cet exercice que l’évêque de Laval s’est prêté le 13 octobre dernier.

C’était la première fois pour lui en tant qu’évêque. La première fois aussi qu’on lui demandait de remettre une médaille du travail. Une belle occasion pour lui de revenir sur les fondamentaux de l’enseignement social de l’Eglise : “le travailleur n’est pas un outil mais une personne ; il est le premier capital à sauver et valoriser – et de citer la Constitution Gaudium et spes du Concile Vatican II : C’est l’homme qui est l’auteur, le centre et la fin de toute vie économico-sociale  (N°63)”.

Le très beau rite de bénir  : une évidence pour le directeur de MCO

Grand moment d’émotion pour l’assemblée, et peut-être aussi d’interrogation, lorsque l’évêque a invoqué sur ce lieu et sur les personnes qui y travaillent “la paternelle et bienveillante bénédiction du Seigneur”. Le rite est assez simple en fait ! Il consiste à faire le signe de la croix et le geste de l’aspersion d’eau bénite dans les coins et recoins du lieu. Après tout, quoi de plus normal que de faire bénir un lieu de travail ?  Pour le directeur de MCO, Arnaud de Vitton, c’était une évidence. “Certains se demandent sans doute quelle mouche m’a piqué pour organiser une bénédiction de notre atelier, a lancé le directeur de l’entreprise, avant d’exprimer ses convictions profondes : ” bénir est un acte qui sanctifie une personne ou une chose et qui appelle sur elle la bienveillance de Dieu.”  C’est bien ce qu’il souhaitait pour son équipe et pour son entreprise. Conscient de sa responsabilité de veiller au bien des personnes qui travaillent avec lui, Arnaud de Vitton a expliqué, “je crois nécessaire de demander à Dieu d’habiter ce lieu et de nous aider à persévérer dans cet esprit (…) Certains se demandent sans doute quelle mouche m’a piqué pour organiser une bénédiction de notre atelier ! Bénir est un acte qui sanctifie une personne ou une chose et qui appelle sur elle la bienveillance de Dieu.”

bénédiction entreprise

Source : Site du diocèse de Laval

Comments are closed.