Un français nommé secrétaire aux côtés du cardinal Turkson

Le Pape François a nommé ce vendredi 16 juin le père Bruno-Marie Duffé, prêtre français du diocèse de Lyon, secrétaire du Dicastère pour le Développement humain intégral. Il sera donc le bras droit du cardinal Peter Turkson, préfet de ce nouveau dicastère institué le 1er janvier 2017 pour superviser l’action du Saint-Siège dans le domaine social, sanitaire et humanitaire, notamment vis-à-vis des migrants.

Né à Lyon en 1951, ordonné dans cet archidiocèse en 1981, le père Duffé est notamment le cofondateur de l’Institut des Droits de l’Homme de l’Université catholique de Lyon.

Titulaire d’un doctorat en Philosophie du droit et Éthique sociale depuis 1996, le père Duffé a exercé plusieurs charges en paroisse, mais s’est surtout consacré à l’enseignement, dès 1982 en tant que professeur de théologie morale et de doctrine sociale de l’Église à la faculté de théologie de l’Université catholique de Lyon et au centre jésuite de La Baume-Lès-Aix, et depuis 2005 comme professeur d’Éthique sociale et sanitaire au Centre Léon Bérard, le centre régional de lutte contre le cancer, à Lyon.

Il a dirigé de 1985 à 2004 l’Institut des Droits de l’Homme de l’Université catholique de Lyon, qui a activement contribué à la création de la chaire Unesco sur les droits des minorités. Il est actuellement aumônier national du CCFD-Terre Solidaire, membre du Conseil Justice et Paix France, conseiller spirituel régional des EDC (Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens), et directeur du Certificat Universitaire de la Pastorale de la santé, à l’Université catholique de Lyon, pour la formation des aumôniers d’hôpitaux et des responsables de la pastorale de la santé.

Il est l’auteur de nombreuses publications sur le thème des droits de l’homme, et il a participé, en tant qu’expert, à plusieurs missions internationales sous le mandat du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme (HCDH) et du Haut-Commissariat pour les Réfugiés (HCR), en collaboration avec différentes ONG, parmi lesquelles Caritas, Terre des Hommes ou encore Médecins sans Frontières. Outre le français, il parle anglais, espagnol et italien.

 

Source Radio Vatican

Comments are closed.