Un peu de sacralité mal placée : quand les clercs célèbrent la coupe du monde

Un peu de sacralité mal placée : quand les clercs célèbrent la coupe du monde

Entre celui qui célèbre la messe en bleu blanc rouge (dans le diocèse de Lille).

Et ces évêques qui font sonner les cloches pour la victoire de l’équipe de France de football, il y a une sacralisé mal placée… Même Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon, a invité les paroisses du diocèse à faire retentir leurs cloches.

<span
data-mce-type=”bookmark” style=”display : inline-block ; width : 0px ;
overflow : hidden ; line-height : 0 ;”
class=”mce_SELRES_start”></span>

Aleteia recense ainsi les villes qui ont fait sonner leur cloches, de Limay-Vexin (Yvelines), à Rennes, à Lille, à Nantes, à Amiens et même à Paris, des églises ont sonné la victoire de l’équipe de France de balle aux pieds.

Source : Riposte-catholique

Articles liés

Partages