Un protestant à la tête de l’Osservatore Romano

Un protestant à la tête de l’Osservatore romano c’est désormais le cas en Argentine.

Si incroyable que cela puisse paraître, l’organe de presse officiel du Vatican sera dirigé par un non catholique. Le Saint-Père, argentin lui-même et sensible aux symboles a-t-il voulu envoyer un nouveau message en acceptant la nomination dans son propre pays d’un directeur protestant pour la nouvelle édition de l’Osservatore Romano ? C’est assez probable venant d’un homme qui a choisi dès le début de son pontificat de s’exprimer plus par des gestes significatifs que par des grands discours.

Que souhaite nous dire le pape par ce nouveau geste pour le moins désarçonnant ? Une main tendue dans la collaboration œcuménique ? Décloisonner le monde des religions ?

Pourtant, donner sa voix officielle à quelqu’un qui ne partage pas l’intégralité de votre pensée n’est pas sans risque, surtout quand on sait qu’un média façonne les mentalités.

Comment Marcelo Figueroa  rendra-t-il compte des sujets sur lesquels il est en désaccord avec la foi catholique ?

Comments are closed.