Une correction fraternelle adressée au pape – Une première depuis 1333

“C’est avec une profonde tristesse, mais poussés par la fidélité envers Notre Seigneur Jésus-Christ, par l’amour pour l’Eglise et pour la papauté, et par dévotion filiale envers votre personne nous sommes contraints d’adresser à Votre Sainteté une correction à cause de la propagation d’hérésies entraînée par l’exhortation apostolique Amoris laetitia et par d’autres paroles, actions et omissions de Votre Sainteté”.

C’est par ces mots que commence une “correction filiale” adressée au Saint Père signée par une soixantaine de prêtres, universitaires, intellectuels. Certains médias ont déjà réagi.

Elle affirme que le pape, par son Exhortation apostolique Amoris laetitia ainsi que par d’autres paroles, actions et omissions en rapport avec celle-ci, a effectivement soutenu sept propositions hérétiques par rapport au mariage, à la vie morale et à la réception des sacrements, et qu’il a été à l’origine de la diffusion de ces opinions hérétiques au sein de l’Eglise catholique.

Rappelons que notre site se veut aussi être un espace de dialogue dans la vérité au sein de l’Eglise, c’est pourquoi nous accueillons avec bienveillance et intérêt les points de vue divergents. C’est la raison qui nous pousse à publier cette missive.

Voir notamment notre éditorial : “on peut ne pas être d’accord avec  le pape mais

 

Website:

Comments are closed.