Une femme nommée à la tête de l’Eglise protestante unie de France

Ce n’est pas tout à fait une nouveauté dans le protestantisme, mais c’est néanmoins un choix symbolique. Pour la première fois, l’Eglise qui fédère les courants historiques du protestantisme en France est présidée par une femme. Lors de son synode annuel, vendredi 26 mai, à Lille, le conseil national de l’Eglise protestante unie de France (EPUdF) a élu à sa tête Emmanuelle Seyboldt.

Lire l’article

 

Comments are closed.