Une lettre pastorale pour les hommes – “Sur la brèche”

L’identité masculine est battue en brèche par une société qui se féminise sous couvert d’égalité. Les jeunes garçons ne savent plus qui ils sont, ni ce qu’ “homme” veut dire. Les prêtres, de plus en plus, constatent dans leur accompagnement cette recherche d’identité séxuée des jeunes garcons qu’ils accompagnent.

Des mouvements voient le jours pour accompagner cette recherche qui n’est autre qu’une quête existentielle intime.

Mgr Thomas Olmsted, évêque de Phoenix

L’évêque de Phoenix (cliquez sur l’image pour son entretient) a publié en 2015 une lettre pastorale pour les hommes “Sur la brèche”.

 

Le 29 septembre 2015, Mgr Thomas Olmsted, évêque de Phoenix, aux États-Unis, adressait aux hommes de son diocèse une lettre pastorale qui restera certainement dans les annales de l’Église. Dans cette exhortation apostolique d’un nouveau genre intitulée « Into the breach » (« Sur la brèche »), Mgr Olmsted appelle « ses fils et ses frères, hommes du diocèse de Phoenix » à la virilité chrétienne avec l’ardeur d’un chef haranguant ses frères d’armes avant la bataille.

Si sa lettre est si puissante, c’est d’abord parce qu’il s’adresse exclusivement aux hommes, mais surtout parce que le ton et les mots qu’il emploie sont spécialement adaptés au cœur masculin. Et font mouche. Par exemple : « Messieurs, nous ne devons jamais croire que la sainteté et le courage sont des choses du passé ! » Tout au long de sa lettre, il ne cesse d’en appeler aux vertus viriles de force et de combativité. « Notre préoccupation n’est pas de savoir si le Seigneur nous donnera la force nécessaire, mais comment Il nous la donne dès maintenant. » Il place résolument le combat au centre de la vie chrétienne, notamment dans le domaine de la sexualité : « Nous arrivons ici à l’épicentre de la bataille masculine dans notre temps, le lien entre la vie et l’amour : la sexualité, ce don de Dieu. La nécessité de développer la chasteté dans votre vie, mes fils, ne pourra jamais être assez soulignée. »

« Ecce Vir »

Mais surtout, en ligne de mire, l’évêque de Phoenix indique Jésus comme modèle de masculinité aux hommes de son diocèse. Modèle d’humanité, bien sûr, mais aussi modèle de virilité. « Ecce homo » est aussi « Ecce vir ».

C’est en Jésus-Christ que nous distinguons le sommet de la virilité et de la force dont nous avons besoin dans nos vies personnelles et au sein de la société. (…) Jésus nous a dit que c’est pour cette raison qu’Il est venu dans le monde, que Son ardent désir est de Se donner totalement à nous. Là, réside la plénitude de la masculinité : chaque homme catholique doit être prêt à se donner totalement, pour combler la brèche, pour engager le combat spirituel, pour défendre les femmes, les enfants et les autres contre la malignité et les embûches du démon !

Voilà un appel capable de (re)donner aux hommes chrétiens la certitude que Dieu leur a donné, dans l’Eglise et la société, une mission irremplaçable et un poste de première ligne !

Vers une pastorale adaptée à l’âme masculine ?

D’autres évêques comprennent l’importance de s’adresser spécifiquement aux hommes et de leur présenter la vie chrétienne sous un jour qui mobilise leur âme masculine. En France, à l’initiative de quatre hommes, dont un ancien des camps Optimum, Mgr Jean-Paul James s’est adressé à 200 hommes de son diocèse réunis à Nantes. Une première. Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, soutient et encourage depuis plusieurs années le pèlerinage des pères de famille dont la destination initiale était Cotignac, sanctuaire dédié à saint Joseph, cet autre modèle de virilité évangélique. Mgr Rey a récemment accompagné le lancement des camps « Au cœur des hommes », inspirés du livre Indomptable et des camps Optimum. Il y intervient régulièrement pour parler aux hommes et passer du temps avec eux.

 

Vous pouvez trouver la lettre en français ici

 

Cher lecteur
Chaque jour, Infocatho vous fournit des nouvelles pertinentes de l'Église catholique au sens le plus fort du terme, à travers les actions concrètes de chacune des Eglises locales.
Infocatho a besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.
Il faudrait que d’ici le 31 décembre 200 personnes donnent 50 € pour financer Infocatho.
Pourriez-vous être une de ces personnes aujourd’hui ?
L’équipe de Infocatho

Faire un don

Xavier Ravier

Website:

Comments are closed.