Une organisation internationale recueille le témoignage de chrétiens d’Orient

Une délégation de l’Alliance Defending Freedom International (ADF), dirigée par Sophia Kuby directrice du plaidoyer à Bruxelles, est arrivée le 19 novembre en Irak afin de recueillir des témoignages de déplacés chrétiens. Cette organisation agit dans le monde entier pour défendre la liberté religieuse et le droit des personnes à vivre librement leur foi.

Les témoignages récoltés seront utilisés pour sensibiliser la communauté internationale sur les atrocités commises par Daesh à l’égard des minorités religieuses en Irak.

Cette campagne a pour but de faire pression sur la Cour Pénale Internationale afin qu’elle juge les hommes de l’organisation Etat islamique, auteurs de ces crimes commis à l’encontre des chrétiens de la Plaine de Ninive. Ces dernières années, plus de 5000 européens ont rejoint les rangs des forces de Daesh ; les traduire en justice est une priorité. Assassinat de chefs religieux, tortures, exécutions de masse, enlèvements, esclavagisme sexuel, les communautés chrétiennes et yézidies ont subies de très nombreuses atrocités suite à la prise de la Plaine de Ninive.

Les membres de la délégation se sont rendus à Qaraqosh, plus grande localité chrétienne d’Irak, récemment libérée de l’emprise islamiste. Accompagnés de volontaires SOS Chrétiens d’Orient, ils ont réalisé des entretiens avec des déplacés chrétiens victimes de persécutions.

La délégation s’est ensuite entretenue avec un grand défenseur du patrimoine culturel irakien : le père Najeeb, prêtre dominicain et fondateur du Centre numérique des manuscrits orientaux (CNMO). En 2014, ce dernier a sauvé des griffes de Daesh des centaines de manuscrits d’une valeur inestimable.

Source

Website:

Comments are closed.