Une première mondiale – Le pape acteur dans un film

C’est une première dans l’histoire du Cinéma. Le Pape joue son propre rôle dans un film signé Wim Wenders.

La pellicule sortira en salle dans le monde entier entre la fin de l’année et le début de l’année prochaine. Actuellement, le film est à Berlin en salle de montage, toujours sous la direction du réalisateur allemand. Coproduit par le Secrétariat pour la Communication du Saint Siège, il a été tourné au Vatican par Wim Wenders et son équipe.

Une conversation avec le Pape

On voit le Pape François s’adresser directement au spectateur et on l’entend sur de nombreux thèmes qui lui sont chers. Ainsi, il offre une réflexion sur des sujets de société comme l’immigration ou l’écologie. Il aborde aussi des questions liées à la famille, et s’adresse par exemple aux parents pour souligner l’importance de jouer avec leurs enfants. Une superposition d’images d’archives, ou des extraits d’importants discours, comme à l’ONU par exemple, viennent souvent compléter la conversation du Pape avec le spectateur. Et lorsque la caméra de Wim Wenders se fixe sur le pape François, ce dernier regarde le spectateur droit dans les yeux. Les plans sont souvent resserrés et l’on ne voit que furtivement le décor. Les scènes ont toutes été tournées au Vatican, dans quelques salles du Palais Apostolique, dans les jardins, dans la salle Paul VI mais jamais dans sa résidence de la Maison Sainte Marthe. Tout est fait pour mettre le spectateur en confiance, et de fait c’est dans cette perspective que le film s’intitule : « Le Pape François – Un homme de confiance ».

La genèse

Le projet a vu le jour pratiquement au début de l’année de la Miséricorde. Wim Wenders avait été invité à assister à l’ouverture de la Porte Sainte depuis la régie du Centre de Télévision du Vatican. Quelques mois plus tard, et après divers échanges avec le Préfet du Secrétariat pour la Communication, Mgr Dario Edoardo Viganò, l’idée du film s’est construite. Quand le projet a été présenté au pape François, ce dernier a accepté volontiers, comprenant le formidable moyen qui lui était donné de parler aux gens, d’avoir presque une conversation personnelle avec chacun des spectateurs.

Source Radio Vatican

 

Comments are closed.