Uruguay – 2000 missionnaires dans la rue pour évangéliser la capitale

« Venez, revenez, rencontrez-nous à nouveau ! ». C’est au travers de cette invitation et dans le but d’aller à la rencontre en particulier de ceux qui se sont éloignés de l’Eglise à compter du Dimanche de Pâques que l’Archidiocèse de Montevideo organise actuellement la mission « Maison de Tous ». Une note parvenue à l’Agence Fides explique qu’au cours des trois dernières fins de semaine, de 1.500 à 2.000 missionnaires laïcs de tous âges, identifiables au travers de gilets ad hoc, ont parcouru, deux par deux, tous les coins de la ville, maison après maison, mais sont également montés également à bord des autobus, se sont rendus dans les places, sur les marchés, aux feux tricolores des carrefours pour inviter à « vivre la joie de la foi et l’espérance dans le Christ » et à participer aux rencontres prévues dans les Paroisses. La devise de l’action missionnaire en question a été « écouter, annoncer et inviter ».
La jeune Agustina Pérez Jourdan, membre du mouvement salésien Nazarenos, a animé la mission dans le quartier Paso de las Duranas, en compagnie de paroissiens. « Cela fait dix ans que je participe aux missions mais cela a été la première fois que je le faisais en ville et j’ai été étonnée par l’accueil des personnes » a-t-elle déclaré à Fides. « J’étais prête à tout, y compris à ce que personne ne nous ouvre la porte. Cependant, la réponse des personnes a été fantastique ». Après la surprise initiale ou même l’équivoque de supposer qu’il s’agissait de groupes politiques ou d’autres religions, de nombreuses personnes ont accueilli les missionnaires cordialement, même si les refus n’ont pas manqués. « La présence de nombreux jeunes parmi nous attirait l’attention » affirme la jeune missionnaire. « Nous ne portions pas la Bible mais une annonce du Christ différente pour chacun, en partant de l’écoute ».
En 23 endroits de la ville, du 9 au 11 mai, ont été réalisés des moments de rencontre avec les communautés paroissiales ou de doyennés, sous le slogan « Jésus vous attend : venez et voyez ». De telles rencontres ont constitué une opportunité pour faire connaissance entre voisins de quartier, pour prier, jouer et chanter ensemble mais aussi pour « écouter et comprendre les motivations » de ceux qui s’étaient éloignés de la pratique religieuse, y compris depuis de nombreuses années, et pour ces derniers de découvrir « l’autre visage de l’Eglise » qui est, justement, la « maison de tous ».
Suivant le quartier, les rencontres, tout en ayant un fond commun, ont été réalisées selon des modalités différentes : processions, stands pour jeunes et adultes, jeux pour les enfants, spectacle de magie, partages d’expériences de vie, témoignages de foi de migrants et de la manière dont la communauté les a accueillis. Les participants ont été invités à se réinsérer dans la vie de l’Eglise au travers de groupes de différentes tendances et par le biais d’un parcours de catéchèse comprenant quatre étapes. Selon les données de l’Archidiocèse, de 1994 à 2014, dans la capitale, la participation à la Messe dominicale a été divisée par deux. Depuis 2014, le phénomène semble s’être ralenti a commenté l’Archevêque de la ville, S.Em le Cardinal Daniel Sturla, dans un récent entretien radiodiffusé.

 

Source Agence Fides

Comments are closed.