USA – L’Église peut-elle refuser de célébrer des obsèques ?

Une controverse a agité, ces derniers jours, un diocèse américain dont l’évêque a demandé à ses prêtres de prendre certaines précautions avant de célébrer les obsèques religieuses de personnes vivant en couple homosexuel.

Même si cela est devenu assez rare, et souvent source d’incompréhension, le refus de célébrer ce dernier rite est permis par l’Église, et même prescrit dans certains cas.

(…)

Du point de vue de l’Église catholique, tous les baptisés ont le droit à des obsèques religieuses, ainsi que les catéchumènes, et les petits enfants morts avant de pouvoir être baptisés.

Le code de droit canonique (can. 1184-1) établit en revanche une liste des personnes qui « doivent être privées des funérailles ecclésiastiques ». On y trouve « les apostats, hérétiques et schismatiques notoires », les personnes ayant choisi l’incinération « pour des raisons contraires à la foi chrétienne », et enfin « les autres pécheurs manifestes, auxquels les funérailles ecclésiastiques ne peuvent être accordées sans scandale public des fidèles ».

C’est ce dernier point qui semble pouvoir être interprété de différentes manières, et sur lequel des évêques peuvent être en désaccord. Mais le droit de l’Église (can. 1184-2) précise également qu’en cas de doute sur un cas, c’est à l’évêque du lieu que revient la décision finale.

 

Lire l’intégralité de l’article

Comments are closed.