USA – Les organisations religieuses peuvent à nouveau participer au débat public en toute liberté

Lors du National Prayer Breaksfast (prière organisée chaque année par le Congrès pour les États-Unis et leurs dirigeants), Donald Trump a dénoncé le génocide contre les chrétiens d’Orient – c’est la première fois que le mot apparaît dans la bouche d’un président des États- Unis.

Il a aussi annoncé la suppression de l’amendement Johnson, empêchant les organisations religieuses d’intervenir dans le débat politique, sous peine de perdre leur exemption fiscale.

Source  ChristianophobieHebdo

Abonnez vous et recevez gratuitement les 4 premiers numénos

Comments are closed.