Vatican – Sainte Pétronille et Messe pour la France

« Nous sommes rassemblés aujourd’hui tout simplement parce que nous aimons notre pays ; nous aimons la France », a fait observer Mgr Jean Laffitte, prélat de l’Ordre Souverain et Hospitalier saint Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte, dans son homélie de la traditionnelle messe annuelle pour la France, à Saint-Pierre de Rome, ce mardi 30 mai 2017.

Tous les ans, en la fête de sainte Pétronille, une messe est célébrée à Rome pour « la nation franque ». Par une « heureuse et providentielle coïncidence de dates », cette célébration a eu lieu cette année le jour de la fête de sainte Jeanne d’Arc, patronne secondaire de la France, comme l’a souligné Mgr Laffitte.

En présence de l’ambassadeur de France près le Saint-Siège, M. Philippe Zeller, de son épouse et de membres du corps diplomatique près du Saint-Siège représentant les cinq continents, une assemblée nombreuse a participé à la messe animée par la Chapelle Ludovicea, sous la direction de Maître Ildebrando Mura.

Pétronille, vierge romaine, nous est connue par une inscription apposée sur le sarcophage de la sainte, dans la catacombe de Domitille : « Aur. Petronillae, filiae dulcissima », rapidement attribuée à Saint Pierre, qui aurait ainsi reconnu en Pétronille sa « fille très douce ». Au VIIIème siècle, les papes Étienne II puis Paul Ier placent la France sous la haute protection de sainte Pétronille faisant de la France, par analogie, la fille aînée de l’Église.

Source et homélie

Comments are closed.