Vers la fin du foyer fiscal

La présidence Hollande a mis sur les rails le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Cette mesure, qui s’en prend au foyer fiscal, entraîne la « dissociété » familiale, la cellule de base de la société étant éclatée entre individus juxtaposés en voie d’émancipation totale et de confrontation.

Notre droit fiscal, social et politique reposait beaucoup jusqu’à présent sur la notion de foyer, c’est-à-dire le « feu » autour duquel vit la famille. Selon le principe de cette unité familiale de base et de la solidarité interne qu’elle implique entre ses membres, le quotient familial, par exemple, accordait au foyer fiscal une réduction d’impôt pour chacune des personnes à charge composant le foyer. Sans rentrer dans le détail, le quotient conjugal (que l’un ou les deux époux travaillent) permettait également de payer moins d’impôts que deux actifs célibataires. Pour des raisons élémentaires de justice générale.

A Lire sur l’Homme Nouveau

 

Comments are closed.