Vietnam – La Conférence épiscopale appelle les chrétiens à secourir les provinces ravagées par les inondations

Le Centre-Vietnam n’en finit pas de souffrir… Après la pollution de son environnement maritime, c’est l’intérieur des terres qui est, depuis une semaine, ravagé par des pluies diluviennes. Mgr Nguyên Chi Linh, président nouvellement élu de la Conférence des évêques catholiques du Vietnam, vient d’alerter les chrétiens du Vietnam et d’ailleurs sur la gravité des dégâts subis dans la région.

Selon le témoignage des victimes rapporté par certains blogs, il s’agit des pires inondations jamais connues par le Centre-Vietnam. Depuis le vendredi 14 octobre, des pluies diluviennes se sont abattues sur le Nghê An, le Ha Tinh, le Quang Binh. A partir du 17 octobre, la presse officielle a comptabilisé les dégâts causés par l’inondation : plusieurs dizaines de morts, des dizaines de milliers de maisons détruites, des milliers d’hectares de cultures saccagés sans compter les dégâts causés aux infrastructures par les eaux. La lettre de la Conférence épiscopale, traduite ci-dessous, reprend toutes ces statistiques établies par les services officiels.

La presse officielle, comme les radios étrangères et des sites indépendants ont rapporté que la catastrophe causée par les pluies torrentielles a été passablement aggravée par le délestage des eaux effectué en pleine tourmente par le complexe hydroélectrique de Hố Hô, situé entre les deux provinces de Ha Tinh et de Quang Binh. La polémique sur cet événement a fait rage tout au long de la semaine. Tout récemment, un haut fonctionnaire du pouvoir central a, semble-t-il, donné tort aux responsables de l’usine hydroélectrique.

Après la crue de tous les cours d’eau, la région voit aujourd’hui le niveau des eaux commencer à baisser. Les habitants peuvent constater l’étendue des dégâts, tout en sachant que les quelques millions de dollars promis par l’Etat ne couvriront qu’une infime partie de leurs pertes.


Conférence épiscopale du Vietnam.
Appel à l’aide pour les victimes du typhon au Centre-Vietnam.
Thanh Hoa, le 18 octobre 2016.
A la communauté du peuple de Dieu au Vietnam et à l’étranger.

Comme vous le savez, ces derniers jours, une catastrophe naturelle s’est abattue sur un certain nombre de provinces du Vietnam, depuis la province du Nghê An jusqu’à celle de Thua Thiên-Huê. Le plus fort de cette calamité a touché les provinces de Ha Tinh et de Quang Binh. En raison du réchauffement climatique actuel, des vents puissants et des pluies torrentielles ont plongé la contrée dans une situation de deuil et de profonde tristesse. A la date du 17 octobre 2016, on dénombrait 29 personnes disparues, 121 000 maisons englouties ou emportées par les eaux. De très nombreux dispensaires, hôpitaux, écoles, maisons de retraite, ponts et digues ont été détruits, selon le journal en ligne Dân Tri du 17 octobre 2016. En quelques instants, la vie est subitement devenue un cauchemar douloureux : les récoltes ont été perdues, l’alimentation s’est raréfiée, vêtements et médicaments manquent ; les enfants ne peuvent plus aller à l’école.

Dieu sait quand on pourra retrouver l’ancien mode de vie ! Au nom de la Conférence des évêques du Vietnam, j’appelle toutes les personnes de bonne volonté, tous les prêtres et religieux, toutes les composantes du peuple de Dieu dans notre pays comme à l’étranger à contribuer ensemble à l’assistance de nos compatriotes dans le malheur afin qu’ils puissent surmonter leurs difficultés en ce moment.

C’est une précieuse occasion pour nous de découvrir le visage du Seigneur Jésus dans notre prochain (Mt 25,21-48) conformément aux désirs du pape François pour l’Année sainte de la miséricorde. Plus que jamais, le cri de Jésus demeure dans nos frères et sœurs dépourvus, attendant tous les jours et à toute heure les secours que nous leur apporterons.

Frères et sœurs, il nous faut prier pour que tous ceux qui ont perdu la vie au cours de ces inondations catastrophiques, qu’ils trouvent le repos, et pour que leurs proches retrouvent une vie normale.

Tous ceux qui recevront un don de vous, frères et sœurs, se souviendront toujours que vous avez contribué à les arracher au malheur. Que le Seigneur qui est un Père plein de miséricorde vous récompense au centuple.

Pour le conseil permanent de la Conférence épiscopale,
le président : Mgr Joseph Nguyên Chi Linh, évêque de Thanh Hoa.

Source : Eglises d’Asie

Comments are closed.