Vietnam – Un avocat chrétien primé par la Fédération des juges allemands

C’est une maigre consolation pour cet avocat chrétien emprisonné pour la défense des droits de l’homme dans son pays, mais ce n’est pas inutile car la Fédération des juges allemands, dont le siège est à Berlin, est puissante [16 000 membres, juges et procureurs] et influente. Un prix et une “publicité” dont le pouvoir communiste se serait bien passé…

L’avocat chrétien détenu Nguyen Van Dai vient de recevoir, le 5 avril, un prix de la Deutscher Richterbund [Fédération des juges allemands] pour ses efforts en vue de défendre les droits de l’homme au Vietnam. Dai, qui est maintenu au secret dans une prison de Hanoi, est le premier avocat à obtenir le Prix des droits de l’homme [Menschenrechtspreis] en récompense de son combat pour un avenir démocratique et libéral de ce pays communiste, a déclaré la Fédération des juges allemands, la plus importante organisation de juges et de procureurs en Allemagne. « Le chemin vers la démocratie est encore long et il a besoin de gens comme Dai », a déclaré l’organisation. Le 4 avril, Vu Minh Khanh, l’épouse de Dai, a été empêchée de prendre l’avion […] qui devait la mener en Allemagne pour recevoir ce prix. On lui a déclaré qu’il ui était interdit de quitter le pays avant 2019. Vu Quoc Dung, président de l’association de défense des droits de l’homme Veto ! Human Rights Defenders, basée en Allemagne, a reçu le prix pour le compte de Dai. Dai, 47 ans, et son assistant Le Thu Ha furent arrêtés en décembre 2015 sous l’accusation de mener « une propagande hostile à la République socialiste du Vietnam », après avoir participé à un séminaire sur les droits fondamentaux de l’homme au domicile d’un ancien prisonnier politique. […] Dai avait déjà passé quatre ans en prison. Il fut libéré en 2011, mais placé en résidence surveillée jusqu’en 2015.

Source : UCANews, 10 avril – © CH pour la traduction.

Comments are closed.